DÉfinition et nomenclature








télécharger 84.17 Kb.
titreDÉfinition et nomenclature
date de publication22.01.2018
taille84.17 Kb.
typeDocumentos
c.21-bal.com > Biología > Documentos
C12 : Molécules du vivant

Objectifs : Identifier les groupes fonctionnels dans un composé organique
I – Introduction :
Les produits de beauté, les produits d’entretien dégagent des parfums et des arômes composés d’alcools, d’esters, d’amines, d’acides carboxyliques,…

Essayons de reconnaître les « groupes d’atomes » qui caractérisent ces composés organiques.




II- Rappels :

  • Un atome d’oxygène possède 6 électrons externes. Pour satisfaire à la règle de l'octet il échangera 2 liaisons avec ses voisins, il est divalent.

  • Un atome d’azote possède 5 électrons externes. Pour satisfaire à la règle de l'octet il échangera 3 liaisons avec ses voisins, il est trivalent (sauf dans l’ion ammonium NH4+).

   

III - LES COMPOSÉS OXYGÉNÉS :


FONCTION

GROUPEMENT

DÉFINITION ET NOMENCLATURE

ALCOOL

suffixe caractéristique "ol"



Un alcool est caractérisé par la présence d'un groupement hydroxyle -OH lié à un atome C qui échange 4 liaisons.

Dans un alcool primaire (classe I) le C qui porte le OH n'est lié qu'à un seul autre atome C. Dans un alcool secondaire (classe II) le C qui porte le OH est lié à 2 autres atomes C. Dans un alcool tertiaire (classe III) le C qui porte le OH est lié à 3 autres atomes C.



ALDÉHYDE

suffixe caractéristique "al"



Un aldéhyde porte un groupement carbonyle (C=O) seul en bout de chaîne carbonée.

CÉTONE

suffixe caractéristique "al"



Une cétone porte un groupement carbonyle (C=O). L'atome C du grou-pe carbonyle est lié à deux groupes alkyles.

ACIDE CARBOXYLIQUE

 

suffixe caractéristique "oïque"



Un acide carboxylique porte un groupement carboxyle (C00H) toujours situé à l'extrémité de la chaîne carbonée.

ESTER



Un ester résulte de la réaction de "greffe" entre un alcool et un acide carboxylique. Le nom est celui du groupement alkanoate (dérivant du nom de l'acide) + "de" + le nom du groupement alkyle dérivant du nom de l'alcool.



3.1. Les alcools : Un alcool est un hydrocarbure possédant le groupement :





Cn H2n+1OH, valable uniquement pour les molécules ne possédant qu'une fonction alcool. Il existe aussi des molécules alcènes sur lesquelles viennent se fixer des fonctions alcools. Dans ce cas la formule générale est Cn H2n-1OH. La fonction alcool prend toujours la place d'un hydrogène.

Les alcools sont des molécules saturées, car un même atome de carbone, est entouré par 4 éléments distincts.  Les alcools se divisent encore en trois catégories : primaire, tertiaire et secondaire.

Formule générale

Nom

Caractéristiques



primaire

Un alcool est primaire si la fonction alcool (-OH) se trouve en fin ou en début de chaîne. Butan-1-ol



secondaire

Un alcool est secondaire si la fonction alcool se trouve dans la chaîne carbonée. Butan-2-ol ; butan-3-ol



tertiaire

Un alcool est tertiaire si sur un même carbone se trouvent une ramification et la fonction alcool. Méthylpropan-2-ol


3.2. Les aldéhydes et les cétones :


formule générale d'un aldéhyde

formule générale d'une cétone





Les aldéhydes se placent toujours en fin de chaîne, car l'une des liaisons carbone est occupée par un hydrogène. Le composé représenté avec deux hydrogènes est en fait un composé dont la chaîne carbonée comporte un atome de carbone.

Les fonctions cétones sont placées dans une chaîne carbonée, cette fonction n'occupe donc pas les premières et dernières places dans une chaîne carbonée.

Nomenclature : 

Aldéhyde

Cétone





Déterminer la longueur de chaîne : (ici : 4) ; Donner le nom de la chaîne carbonée principale (ici : butan). Rajouter le suffixe "al" : (Ici : but anal). Il ne faut pas donner la position de la fonction, car celle-ci se place toujours en fin de chaîne

Déterminer la longueur de chaîne (ici : 5). Déterminer la position de la fonction cétone, celle-ci devant être la plus petite possible (ici : 2). Donner le nom de la chaîne carbonée principale (ici : pentan). Rajouter la place de la fonction entre -...-. ajouter ensuite le suffixe "one", ce qui donne : pentan-2-one.

Usages des aldéhydes et des cétones :

1. Les sucres simples comme le glucose, qui contient une fonction aldéhyde et le fructose (cétone). Ces composés sont des isomères, leur formule générale est C6H12O6

2. Le formol qui est une solution de méthanal (CH2O). Ce produit sous sa forme concentrée permet la conservation de pièces anatomiques, car il conserve certaines protéines, sous sa forme diluée, il sert de désinfectant.

3. Les aldéhydes et cétones peuvent aussi avoir des arômes et parfums, ainsi certains arômes artificiels utilisés en pâtisserie (café, vanille, moka,...), le citral, qui est un composant de l'arôme artificiel du citron, les arômes utilisés pour donner de goût aux margarines ne sont rien d'autre que des aldéhydes et cétones.

3.3. Les acides carboxyliques :

Formule générale :



"R" étant une chaîne carbonée alcane ou alcène. La fonction acide carboxylique se représente COOH en représentation semi développée.

La fonction acide se place toujours en fin ou début de chaîne !


Nomenclature :




Repérer la chaîne carbonée la plus grande contenant la fonction acide. Numéroter les carbones en démarrant de la fonction acide.



La fonction acide détermine le nom de la molécule. Le préfixe sera toujours acide et le nom  finira par –oïque.

Déterminer et placer la/les ramification(s), puis citer le nom de la chaîne carbonée. Il ne faut pas donner la position de la fonction acide car celle-ci est toujours en début ou fin de chaîne carbonée. Ce qui donne :   Acide 3-méthylpentanoïque


Propriétés :

a. réaction Acide Base :  

Tout comme les acides minéraux réagissant avec une base, l'acide organique et une base de formule générale MOH formeront de l'eau (H2O) + un sel organique de formule générale R-COOM
Exemple :   CH3-COOH   +     NaOH   -->   H2O   + CH3-COONa
b. réaction d'estérification:

Un acide carboxylique et un alcool peuvent réagir ensemble. Ces deux composés organiques vont s'assembler pour former un ester.

3.4. Les esters :
Formule générale :



R1 désignant une première chaîne carbonée issue d'un acide carboxylique et R2 étant la chaîne carbonée de l'alcool qui s'est "ajouter" à l'acide en formant cet ester et de l'eau.


Nomenclature : La nomenclature des esters est composée de deux termes, le premier terminant en -oate désignant la chaîne carbonée issue de l'acide et le deuxième terminant par -yle désignant la chaîne carbonée de l'alcool.



1. Déterminer la longueur de la chaîne provenant de l'acide, ici 3  donc propan-  et rajouté le suffixe OATE : --->  propanoate

2. Ajouter un "de" après le nom en –oate

3. Déterminer la longueur de chaîne provenant de l'alcool, ici 3, donc prop, puis terminer par le suffixe -YLE (avec le "e" car en fin de nom.)

4. Ce qui donne propanoate de propyle


Formation : Un ester résulte de la réaction d'un acide carboxylique et d'un alcool. L’acide carboxylique perd lors de cette réaction sont groupement |OH| et l'alcool va perdre un hydrogène |H|, la combinaison de ces éléments "perdus" formera de l'eau. Donc, un acide et un alcool réagissent ensemble pour former un ester et de l'eau. 
L'ester se constitue de la façon suivante :

 

La chaîne carbonée de l'alcool débarrassée de son atome d'hydrogène, vient prendre la place du groupement OH sur la molécule d'acide.

Propriétés :

a. Odeurs : Beaucoup d'esters ont des odeurs caractéristiques et sont la base de parfums artificiels :

Nomenclature

odeurs

Éthanoate d'éthyle

Dissolvant

Éthanoate d'hexyle

poires

Butanoate d'éthyle

ananas

Éthanoate d'octyle

oranges

Butanoate de méthyle

pommes

Butanoate de pentyle

abricots

b. réaction d'hydrolyse : Un ester de formule générale R-COOR' + H2O donnera deux composés : R-COOH et R'-OH. On peut donc créer un ester à partir d'un alcool et d'un acide, mais l'on peut également récupérer un alcool et un acide d'un ester + H2O.
c. réaction de saponification : Il s'agit de la réaction d'un ester avec une solution de soude (NaOH).



Cette réaction appliquée aux esters particuliers, appelés corps gras permet de fabriquer les savons.



Formule générale d'un savon : R-COONa.
IV - LES COMPOSÉS AZOTÉS :

FONCTION

GROUPEMENT

DÉFINITION ET NOMENCLATURE

AMINE

suffixe caractéristique "amine"



Une amine résulte du remplacement de un (ou plusieurs) atome(s) H par un groupement alkyle dans la molécule d'ammoniac (NH3)
Dans une amine primaire (classe I) un seul H est remplacé. Dans une amine secondaire (classe II) deux H sont remplacés ; dans une amine tertiaire (classe III) tous les H sont remplacés.



L'alcane ayant la plus longue chaîne donne le nom principal (+ suffixe "amine") Le nom des autres groupements est placé avant le nom principal (avec la lettre N) exemple : N,N- diméthyl éthane amine

AMIDE

suffixe caractéristique "amide"



Une amide résulte du remplacement du groupement hydroxyle d'un acide carboxylique par une amine
exemple : N- éthyle , N-méthyl propanamide



ACIDE AMINÉ

 

suffixe caractéristique "oïque"



Un acide aminé porte le groupement amine -NH2 et le groupement carboxyle sur le même atome C.
On intercale le mot 2-amino après le mot acide.
exemple : acide 2-amino propanoïque



V - Acide gras :


  • Acides gras saturés : Un acide gras saturé est un acide gras qui ne comporte pas de liaison double carbone-carbone. Les acides gras saturés sont majoritairement d'origine animale et sont solides à température ambiante (comme par exemple le beurre).

Formule chimique : Les acides gras saturés linéaires ont comme formule chimique :

H3C-(CH2)n - COOH où n est un nombre entier positif ou nul. Certains possèdent des noms particuliers :


Tableau des acides gras saturés linéaires

Nombre
d'atomes de
carbone

Nombre de
liaisons doubles

Nom commun

Nom UICPA

Structure

1

0

acide formique

acide méthanoïque

HCOOH

2

0

acide acétique

acide éthanoïque

H3C-COOH

3

0

acide propionique

acide propanoïque

H3C-CH2-COOH

4

0

acide butyrique

acide butanoïque

H3C-(CH2)2-COOH

6

0

acide caproïque




H3C-(CH2)4-COOH

8

0

acide caprylique




H3C-(CH2)6-COOH

10

0

acide caprique




H3C-(CH2)8-COOH

12

0

acide laurique




H3C-(CH2)10-COOH

14

0

acide myristique




H3C-(CH2)12-COOH

16

0

acide palmitique




H3C-(CH2)14-COOH

18

0

acide stéarique




H3C-(CH2)16-COOH

  • Acides gras insaturés : Un acide gras insaturé est un acide gras qui comporte une ou plusieurs liaisons doubles carbone-carbone. On parle alors d'acide gras mono insaturé ou d'acide gras poly-insaturé en fonction du nombre de liaisons doubles. Les acides gras insaturés sont majoritairement d'origine végétale et sont liquides à température ambiante (comme par exemple l'huile d'olive).


Quelques acides gras insaturés :

- l’acide oléique ( CH3 - (CH2 )7 - CH = CH - ( CH2 )7 - COOH ) : présents dans les huiles végétales et les huiles de foie de poissons.

- l’acide linoléique ( CH3 - (CH2 )4 - CH = CH - CH2 - CH = CH -( CH2 )7 - COOH ) : huile de foie de poissons, graisse de porc et huiles végétales .

- L’acide linolénique (CH3 - CH2 - CH = CH - CH2 - CH = CH - CH2 - CH = CH -( CH2 )7 - COOH : huiles végétales .
Nomenclature : Chaque acide gras saturé possède en général plusieurs noms :

Un nom commun qui rappelle souvent son origine (par exemple, l'acide formique est un produit naturel synthétisé par les fourmis)

Un nom systématique qui est très précis, mais plus compliqué. Pour les acides gras saturés linéaires, il se forme ainsi : acide n-(radical du nombre de carbone) anoïquen- indique qu'il est linéaire (normal). Le radical correspond au nombre d'atomes de carbone de l'acide gras an indique qu'il est saturé et oïque qu'il s'agit d'un acide gras.

similaire:

DÉfinition et nomenclature iconDéfinition et règles générales I définition

DÉfinition et nomenclature iconNomenclature

DÉfinition et nomenclature iconExercices de nomenclature organique

DÉfinition et nomenclature iconNomenclature et formule topologique

DÉfinition et nomenclature iconLa nomenclature des composés chimiques

DÉfinition et nomenclature iconRévision de la nomenclature en chimie organique

DÉfinition et nomenclature iconLa Nomenclature des Composés Ioniques

DÉfinition et nomenclature icon2. Les Oses Nomenclature de base

DÉfinition et nomenclature icon«nomenclature des molécules organiques»

DÉfinition et nomenclature iconRévision de la nomenclature en chimie organique – Corrigé








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
c.21-bal.com