1. Lecture d’œuvre








télécharger 96.87 Kb.
titre1. Lecture d’œuvre
page1/7
date de publication30.10.2016
taille96.87 Kb.
typeDocumentos
c.21-bal.com > histoire > Documentos
  1   2   3   4   5   6   7
Document pédagogique copie de logo musée pantone.jpg
Une histoire bayonnaise :

autour de L’Oublié ! d’Émile Betsellère

m:\bonnat\service civique\projets\nid basque\betsellere_cm 143.jpg


Émile Betsellère (1847-1880), L’Oublié ! , 1872, huile sur toile, 125 x 200 cm, inv. CM 173

Bayonne, musée Bonnat-Helleu, musée des beaux-arts de Bayonne © Bayonne, musée Bonnat-Helleu / cliché : A. Vaquero
Sommaire

1. Lecture d’œuvre 2

 Commentaire 2

 Les symboles du costume de fantassin d’infanterie de ligne 3

Le décor et l’arrière-plan : les indices de son attaque, son sauvetage, indices temporels 4

 Le peintre Émile Betsellère et la guerre 5

2. Contextualisation historique 6

 L’époque  6


La guerre de 1870, prémices de la Première Guerre mondiale 6

 La fin de la guerre de 1870 7


 Devenir soldat  7

L’époque, les réalisations de l’empereur Napoléon III (1808-1873) et d’Eugénie au Pays basque, la vie quotidienne sous le Second Empire 8

3. Le mariage de L’Oublié ! 9

 Pierre Prospère Théodore Larran et Marie-Thérèse Jacquet 9

 Acte de mariage 9

4. Travail de généalogie 10

 Notions de descendance, de génération, d’époque, d’arbre généalogique 10

 Le mariage de Louise Larran 10

 Les enfants de Louise et Jean-Ferdinand Humarau 11

Marcel Édouard Humarau 11

 Les petits-enfants de Louise et Jean-Ferdinand Humarau 12

Famille Betous : 12

5. Lecture d’œuvre : Portrait de Louise Humarau par Denis Etcheverry 13

6. Rôle du musée dans l’histoire 14


7. Bilan 14


8. À la fin de l’année 14

Annexe 1
Frise chronologique
Annexe 2
Carte de France 15

Annexe 3
Alexandre Cabanel, maître d’Émile Betsellère 16

Acte de naissance de Théodore Larran 17

Actes de naissance de 1832 à 1859 de Saint-Vincent-de-Tyrosse 17

Cote : 4 E 284/5Archives départementales des Landes, 40 025 Mont-de-Marsan
http://archivesenligne.landes.org/arkotheque/consult_fonds/fonds_seriel_resu_rech.php?ref_fonds=3 17

Annexe 5
Arbre généalogique de la famille de Théodore Larran 18

Annexe 6
Le peintre Denis Etcheverry et la famille Humarau 19



Dans le hall

Présentation de l’animation : nous allons vous raconter l’histoire d’un homme et de sa famille qui ont compté pour Bayonne. Quelques souvenirs de son histoire sont conservés, et nous avons essayé de les réunir au musée.


1. Lecture d’œuvre



Face à L’Oublié ! d’Émile Betsellère

m:\bonnat\service civique\projets\nid basque\betsellere_cm 143.jpg


 Commentaire


Au centre de la composition se trouve le sujet principal de l’œuvre : un homme, vêtu d’un uniforme et doté d’un équipement caractéristique d’un soldat de la fin du XIXe siècle.

De profil, il est allongé sur le ventre, et soulève le buste en s’appuyant sur ses mains. Son visage, rasé de près, est tourné vers l’horizon et la droite, mais il a les yeux fermés. Aucune blessure n’est visible, mais une tache rouge sur le sol laisse présumer qu’il saigne de l’abdomen. Son visage est éclairé, mais on ne perçoit pas l’origine de la lumière. Son képi est en face de lui, au sol. Il ne porte pas d’arme apparente.

Au premier plan se trouvent des objets éparpillés sur le sol enneigé (de gauche à droite) : un havresac, une trompette, des pierres, un bout de planche en bois, une baïonnette, un fusil Chassepot, et un élément ressemblant à une pelle. À l’arrière-plan, on distingue derrière le soldat un casque à pointe, un sac de soldat, deux chevaux (un debout et un à terre), un canon, ainsi que la cime et le tronc d’un arbre.


Le paysage, sans relief, permet d’apercevoir des éléments très lointains : une ambulance surmontée d’un drapeau blanc et rouge, deux hommes portant un corps, un incendie provoquant une épaisse fumée noire et grise qui s’élève et se confond avec le ciel.

Dans le ciel, la fumée laisse deviner une accalmie et la lumière d’un crépuscule ou une aube. Trois oiseaux noirs planent, probablement des corbeaux.


L’environnement autour du soldat est froid et vide. Il semble seul sur le champ de bataille dévasté.

Cependant, la lumière illuminant son visage est probablement le symbole de l’espoir.

Le peintre ne cherche pas totalement à représenter la réalité, il cherche à donner l’image de la guerre. Il n’a pas de blessure visible, pas de barbe, il se redresse dans un dernier élan d’espoir.

Technique de l’œuvre : il y a une différence entre la technique utilisée pour représenter le soldat et celle de l’environnement. Le soldat est peint de manière classique, la facture est lisse. L’environnement est traité de manière plus libre, probablement au couteau, pour créer un effet de matière donnant l’impression du relief de la neige. L’artiste a même laissé, par endroits, la toile en réserve, c’est-à-dire apparente.

  1   2   3   4   5   6   7

similaire:

1. Lecture d’œuvre iconL’ordre de la lecture d’œuvre est à effectuer en fonction des visiteurs

1. Lecture d’œuvre iconIntroduction organisations
«Forme sociale qui, par l’application d’une règle et sous l’autorité de leaders, assure la coopération des individus à une œuvre...

1. Lecture d’œuvre iconBibliographie … chaque auteur ici cité mérite lecture de toute son...
«Black List» (2003), Signifie «liste noire», douze récits par douze journalistes d’investigation qui depuis un beau matin (différent...

1. Lecture d’œuvre iconNote de lecture

1. Lecture d’œuvre iconContrôle de lecture n° 5

1. Lecture d’œuvre iconAppoint Français (lecture)

1. Lecture d’œuvre iconUn peu de lecture au cdi…

1. Lecture d’œuvre iconRépartition du groupe en degrés de lecture

1. Lecture d’œuvre iconIndentification de l’œuvre( alex)

1. Lecture d’œuvre iconNote: la lecture attentive de la partie I est indispensable








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
c.21-bal.com