Bibliographie 8-37








télécharger 453.02 Kb.
titreBibliographie 8-37
page1/12
date de publication22.01.2018
taille453.02 Kb.
typeBibliographie
c.21-bal.com > loi > Bibliographie
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   12

Chapitre 8 – La santé et la sécurité du travail reliées Page 8-

au captage des eaux souterraines


CHAPITRE 8



8. LA SANTÉ ET LA SÉCURITÉ DU TRAVAIL RELIÉES AU CAPTAGE DES EAUX SOUTERRAINES 8-3
8.1 Introduction 8-3

8.2 Le captage des eaux souterraines 8-3

8.3 L’enlèvement du fer et du manganèse par filtration sous pression 8-5

8.3.1 Le filtre sous pression 8-5

8.3.2 Le permanganate de potassium 8-6

8.3.3 La manutention des contenants de permanganate de potassium 8-8

8.3.4 Le dosage du permanganate de potassium 8-9

8.4 La chloration via un bassin de contact 8-11

8.4.1 L’hypochlorite de sodium 8-11

8.4.2 La manutention d’hypochlorite de sodium 8-12

8.4.3 Le dosage d’hypochlorite de sodium 8-13

8.5 La désinfection par rayonnement ultraviolet 8-14

8.6 Le pompage et la distribution à partir de réservoirs souterrains 8-15

8.7 Le cadenassage 8-18

8.7.1 La définition du cadenassage 8-18

8.7.2 La démarche d’implantation d’une méthode de cadenassage 8-18
Annexe 8-1 La procédure d’entrée en espace clos 8-23
Bibliographie 8-37



8. LA SANTÉ ET LA SÉCURITÉ DU TRAVAIL RELIÉES AU CAPTAGE DES EAUX SOUTERRAINES




8.1 INTRODUCTION



{Ce chapitre regroupe tous les éléments reliés à la santé et à la sécurité au travail en relation avec l’opération et l’entretien des équipements et ouvrages présentés dans les chapitres 3 à 7. Il a été rédigé essentiellement à partir du manuel de référence de l’APSAM intitulé « La santé et la sécurité du travail reliées aux transports et aux traitements des eaux ». Pour plus d’information, consulter www.apsam.com }.
Les auteurs ont établi comme objectifs d’amener l’opérateur qui applique le manuel à :


  • interpréter les risques liés au captage des eaux souterraines;

  • connaître les risques liés à la manutention, au dosage et à l’utilisation de produits chimiques comme le permanganate de potassium et l’hypochlorite de sodium;

  • respecter la réglementation en matière de santé et sécurité au travail;

  • mettre l’emphase sur la prévention à la source;

  • mettre en pratique les données extraites des fiches SIMDUT;

  • utiliser des mesures de sécurité appropriées;

  • apprendre à compléter les fiches de prévention applicables aux postes de travail visés;

  • respecter la procédure de cadenassage et d’entrée en espace clos.


8.2 LE CAPTAGE DES EAUX SOUTERRAINES



Le captage des eaux souterraines a souvent lieu en milieu isolé par des puits pompés s’approvisionnant à même la nappe phréatique ou à plus grande profondeur. De par leur isolement, les installations peuvent donc faire l’objet de vandalisme. Il y a des risques de fuites avec dégagement de pression lors du travail sur une conduite pressurisée ou sur les accessoires s’y rapportant (vanne, clapet, régulateur de pression, pompe, etc.). Il faut en outre se méfier des dangers d’électrisation et même d'électrocution lors de l’emploi d’outillage électrique ou de travaux sur les composantes électriques des systèmes de pompage, particulièrement en présence d’eau. En outre, il peut se produire des chutes sur une surface mouillée ou rendue glissante en raison de la condensation à la surface de la tuyauterie. Enfin il y a risque de surchauffe et même d’incendie en provenance de composantes électriques (filage, transformateur, démarreur, moteur, etc.) pouvant entrer en contact avec des matériaux combustibles.
LA PRÉVENTION À LA SOURCE


  • Établir un moyen de communication efficace intermittent ou continu avec le travailleur, lorsque ce dernier se trouve dans un lieu isolé où il lui est impossible d’avoir recours facilement à de l’assistance.

  • Afin d’éviter l’apparition de flaques d’eau sur les planchers, il faut corriger immédiatement toute fuite émanant des équipements et, si nécessaire, installer des goulottes et des drains alimentant un puisard.

  • Procéder au cadenassage d’équipements lorsqu’il faut intervenir sur ceux-ci pour en faire la réparation ou l’entretien.

  • Prévenir une fuite accidentelle en cadenassant les accessoires permettant d’isoler l’équipement, ou la portion de tuyauterie en cause, en position FERMÉE et en purgeant celle-ci.

  • Les dispositions du Code canadien de l’électricité doivent être scrupuleusement respectées en ce qui concerne l’installation électrique alimentant l’ensemble des différents équipements.

  • L’installation de tapis non conducteurs permet, dans les endroits à risques, de limiter les dangers d’électrisation.

  • Pour les bâtiments se situant souvent à l’écart des installations principales, et parfois même dans des endroits éloignés, il y a lieu de toujours en verrouiller l’accès en dehors des heures de visite.


LES PRÉCAUTIONS COMPLÉMENTAIRES


  • Veiller à assécher le plancher de la station de relèvement à la suite des opérations de vidange ou d’entretien.

  • Peinturer les équipements pressurisés, comme les conduites et ces accessoires, permettra de diminuer la corrosion de surface, ainsi que de localiser plus rapidement une fuite.

  • Il y a lieu de suivre à la lettre les dispositions du programme d’entretien suggéré par le manufacturier des différents équipements.

  • Lors d’utilisation d’accessoires portatifs actionnés à l’électricité, n’avoir recours strictement qu’à ceux qui sont munis d’une mise à la terre (ground) ou encore ceux qui sont doublement isolés. En outre, l’emploi d’un disjoncteur différentiel de mise à la terre (GFI) sur l’alimentation de 120/240 volts constitue en soi une protection incontournable lorsqu’il y a présence d’eau à proximité.

  • Une inspection périodique des installations est de mise afin de s’assurer du bon état des équipements.

  • Munir le bâtiment d’extincteurs de type ABC en nombre suffisant.


8.3 L’ENLÈVEMENT DU FER ET DU MANGANÈSE PAR FILTRATION SOUS PRESSION

  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   12

similaire:

Bibliographie 8-37 iconPartie 2 : Ateliers de méthodologie de recherche et de projet avec Mme. Tirloni Valentina
«Bibliographie» par ordre alphabétique; si elles sont nombreuses, on peut en plus les ranger par domaines. Les règles typographiques...

Bibliographie 8-37 iconBibliographie. P. 90

Bibliographie 8-37 iconBibliographie p 4

Bibliographie 8-37 iconV. Bibliographie : 24

Bibliographie 8-37 iconBibliographie 33

Bibliographie 8-37 iconBibliographie

Bibliographie 8-37 iconBibliographie indicative 67

Bibliographie 8-37 iconBibliographie specialisee

Bibliographie 8-37 iconBibliographie 233

Bibliographie 8-37 iconBibliographie 423








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
c.21-bal.com