Si jamais vous voulez plus recevoir ces courriels, dites le moi, je vous enlève de la liste si vous voulez rajouter quelqu'un, me le dire aussi








télécharger 420.3 Kb.
titreSi jamais vous voulez plus recevoir ces courriels, dites le moi, je vous enlève de la liste si vous voulez rajouter quelqu'un, me le dire aussi
page5/6
date de publication24.01.2018
taille420.3 Kb.
typeDocumentos
c.21-bal.com > loi > Documentos
1   2   3   4   5   6

à Bangkok.

(9ième courriel)
Un soir, je rencontre une francaise que j'avais vu au cambodge. Elle en revient pas que je sois à Bangkok, elle pensait que j'étais en inde avec Hervé.
Je lui dit que non, je suis revenu, parce que j'aimais pas ça.
Elle est vraiment cute. Par contre, j'avais pas remarqué au cambodge qu'elle avait une grosse moustache pâle.

C'est fou ce qu'on ne voit pas quand on est saoul.
Mais bon, je me sens tres seul et j'ai le gout de.
Elle veut comme me donner un rendez-vous, mais elle hésite. Il y a comme un malaise. Tout d'un coup il y a deux francais qui nous entourrent.
On y va? qu'ils disent.
Ah je vois. Elle sort avec ce francais là. Bon. ok. pas de bisoux ce soir que je me dis.
Je lui dit qu'on va sûrement se recroiser. Y'a juste deux rues icittes :  Kao San Road et Soi Rambutri.
Plus tard ce soir là je m'assois avec Emil à la vanne, le petit bar de rue où on boit toujours des grosses Léo avec de la glace. C'est une place nice parce qu'il y a une tévé

dans un char, juste à cote d'un temple.
Elle nous croise dans la rue. Est-ce qu'on peut s'asseoir avec vous qu'elle nous demande. Ben ouais! C'est sûr!
Je lui demande s'ils voyagent ensemble. Elle me répond que les deux francais voyagent ensemble et ils partent demain, qu'elle les a rencontrés dans le bus en arrivant ici.
Oh nice. Espoir!
Vincent est roux, grand et ne parle pas beaucoup.

Thimothé a le toupet dégarni de cheveux, et il est très drôle. Helene a un très beau visage, des petits seins et une grosse moustache pâle qu'on ne voit que le jour.
Donc on parle pis on jase, pis là ils veulent se commander un bucket. Eh boy, la soirée vient de commencer, et je sais dans quoi on s'embarque...
Thimothé me dit qu'il y a un autre gars qui voyage avec eux mais qu'il est avec une thailandaise en ce moment. En mode love. Il est en amour, et il ne sort plus avec ses amis. Il en profite. Il fourre comme on dit. J'apprends plus tard qu'il a une blonde en france. haha. (il a aussi dit qu'à la première chicanne avec sa blonde, il revenait en thailande.)
On commence par boire un vodka red bull. Le redbull en

thailande, c'est fort en crisse. Pas mal plus de produits

chimique dedans, qui fait que t'en bois un pis tu dors pas de la nuit, c'est garanti.
C'est délicieux un bucket vodka redbull. Faque on en bois

deux pis trois. On décide de "sortir en boite". Mais juste avant on va prendre un autre bucket pis un autre, pis un autre dans un bar plus proche de la Taverne de Gulliver. Ok.. ok...
On rencontre un russe qui fait de l'importation en france

de stuff qu'il trouve en thailande. Il fait ça de sa vie. Il est saoul en crisse. Il nous paye d'autres bucket.
Je suis entrain de danser.  Je danse. Oui. Et j'ai le goût de danser. C'est à cause du mélange de Samsong et de redbull. Le samsong c'est le rhum de la thailande et ça rend COMPLETEMENT FOU.
Je m'approche de Helene et je lui demande ce qu'elle va

faire. Elle me dit qu'elle va dans les iles de la thailande. Moi j'ai rien à faire depuis une semaine et je me dis qu'un

petit voyage avec elle serait le fun. Je lui demande si je peux l'accompagner. Elle me dit un oui vraiment enthousiaste. Yesssss...  Seul avec elle dans les iles.

B I N G O.

Là je pense à : Vais-je avoir assez de condoms?

Une semaine, c'est long!
On va dans la taverne de Gulliver, la musique est forte en crisse. Du gros poum poum que je déteste normalement. Là je suis en transe sur la scene, entrain de danser avec mes nouveaux amis. Je me dis que si je reste assez longtemps et que la francaise Helene est assez saoule, peut-etre que je vais pouvoir avoir de l'action ce soir.
Eh non, la derniere chose que je me rappelle, c'est que je suis entrain de vomir en me crissant le doigt dans la yeule, pis j'ai l'air de vomir dans une bol, mais je sais pas trop si c'était ça.
Le lendemain, je me reveille dans mon lit.
What the fuck?
Je me leve. Mes lunettes sont croches en esti. Du genre pliée. Tabarnaque. Je les réajuste un peu, elles sont toujours croches, même encore aujourd'hui.  Eeeeh boy.  Je vais dans la salle de bain. Il y a un plat de nouilles dans ma poubelle.
Je me souviens pas pantoute d'avoir mangé des nouilles.
Oh non.
Je regarde dans mon portefeuille, il me manque 2000 bath. (60$, et c'est beaucoup en thailande!)
Oh non.
Est-ce que j'ai ramené une ladyboy chez nous? Pis est-ce qu'elle m'a piqué mon cash? Souvent elles nous aggripent par le bras et essaie de nous forcer de les suivre. Peut-etre que j'étais tellement saoul, que je me suis laissé faire?
Mon pèteur ne fait pas mal, donc tout va bien.
Mon passeport?  Où est mon passeport?
Je fouille dans mon sac, mais je ne le trouve pas.
Eh shit.
Je vide tout mon sac. Je capote un peu. Fuck fuck fuck.

Je veux pas perdre mon passeport à Bangkok!
Finalement je l'avais juste bien caché, tellement, que je

ne me souvenais pas où je l'avais mis.  Fiiiiiou.
Le lendemain je feele croche en crisse. Etre lendemain de veille c'est poche. Mais lendemain de veille dans un autre pays que tu connais pas, c'est rough en tabarnaque. Surtout que tu te dis que t'aurais pu faire une connerie dans les rues.
L'autre jour en me commandant un Pad Thai dans la rue, j'ai vu un australien qui ne pouvait meme pas tenir debout. Il s'effondrait sur le trottoir, il voulait se coucher.

Un gars qui vendait des t-shirt est venu pour lui dire de pas se coucher là. Il l'a levé debout, pis l'australien a tellement titubé qu'il a failli se coucher direct sur la plaque

brûlante ou mon pad thai cuisait. Du genre, bye bye ta face, brulé au troisième degrée sur une plaque chauffante style de saoul.
Fuck, ça aurait pu m'arriver que je me dis. Je panique un peu. Mon coeur bat vite. Mes cheveux tombent. Je me sens croche.
Je rencontre Helene plus tard dans la journée, et je lui

dit que je vais pas dans les iles. Elle est décue. Mais elle

tient Thimothé par la main. Fuck. Je me suis fait double-crosser, et lui crosser tout court.
Je suis déçu, seul et je feele croche en thailande.
on est à la vanne, les francais mangent des bébittes.

Des fourmis, des criquets, pis du scorpion. Ouache.

J'ai gouté aux fourmis juste pour dire. J'avais des bouttes de pattes pognés dans les dents. Erke.
####
Je me décide donc d'aller le lendemain à la compagnie aérienne pour faire devancer mon billet de retour. J'avais demandé à mon agence de voyage de s'en occuper, mais ils trouvaient ça trop compliqué pis toute, faque ils m'ont donné le numero de telephone de la compagnie aerienne les fuckers.
Je me rends donc dans le centre-ville de bangkok, perdu comme le crisse. Je retrouve finalement la bâtisse de la compagnie Cathey Airways.
Je vais voir la madame.
Il n'y a personne dans la salle d'attente.
Elle me dit de prendre un numéro. ok....
J'ai le numéro 05.

Ding, elle fait sonner sa cloche, c'est ecrit NOW SERVING 05.
Absurde.
Je me dirige vers le comptoir. Je lui tend mon billet et lui explique la situation. Je veux revenir plus tôt. Le plus tôt possible.
Elle regarde longuement son écran. Pendant 10 minutes.

Sans jokes. Elle ne me parle pas, elle ne me regarde pas.
Elle me dit que tout est deja booké et que je devrai attendre deux mois.
Quoi? Vous voulez dire que je suis pogné ici deux fucking mois? Il n'y a rien à faire?
Nothing qu'elle me dit.
Je lui demande si je pourrais juste avoir un vol au canada, ou quelque chose comme ca. Elle me dit non, que le vol Hong Kong Canada est booké et que c'est impossible.
Elle me redonne mon billet.
hahahahahahahahahahahahahaha.
J'ai plus une cenne, pis je suis pogné à Bangkok pour deux mois. Des vacances forcées.  Tabarnaque.
Je rentre à Kao San fucking déprimé. J'explique la situation à Bruno et Emil. Ils en reviennent pas. C'est drole en meme temps d'être triste.
Fuck that, je demande un prêt à la banque et je me booke un billet. 1100$ de plus. Issssh.
Le soir même j'avais un billet de retour pour le lendemain matin à 5h am. Un départ précipité, un retour précipité que je me dis.
C'est les adieux sur Soi Rambutri, à la vanne. On boit une couple de bieres, je rencontre d'autres gens. Yé, je pars ce soir! Je me suis levé vraiment très tôt pour aller dans le centre-ville, je vais donc devoir dormir dans l'avion. J'aurai pas le choix. Je vais être ben trop fatigué!
Je packte mon sac dans un temps record, je prends ma douche, je change de bobettes (parce qu'un vol de 20 heures et plus, ça fait sentir fort de l'entre-jambe, je vous jure.)
Je serre fort Bruno dans mes bras, il me fait la bise. Je dis bye.
Il me dit Bon voyage.
ha.
hahaha.
J'arrive à l'aéroport ben trop tôt. J'attends 2 heures avant de donner mes bagages. J'appelle mes amis. Je leur dit pas que je reviens le lendemain.

Juste pour leur faire une joke. hahaha. très drole, la face qu'ils vont faire quand je vais aller les voir. lol.
je passe la frontiere sans problèmes, à part le fait que je me suis fait fouillé deux fois, et toucher l'entre-jambe pour voir si j'avais pas un gun pis ils ont ôtés mes souliers pour voir si j'avais pas une bombe dedans.
je décolle pour aller à l'aeroport de Naruta au Japon, ensuite Minneapolis, ensuite Mtl.
yéééé! J'adore les avions. Pour vrai, j'aime le feeling.

J'écoute deux films super bons dans mon super siege confortable. Je me dis que je vais dormir dans le vol de 10 heures pour minneapolis.
j'arrive au japon.
sérieux, c'est fucked up le japon. Tellement nice! Leur bol est juste trop folle.  Y'a un paquet de pitons sur le coté. J'ai trouvé comment avoir un jet d'eau chaude dans le cul, mais j'ai pas trouvé comment flusher par exemple. Donc mon pipi est resté dedans.
Au mcdo, ils ont un American Burger qui a l'air juste trop bon, mais j'avais pas le temps de manger ça. Donc je suis partis a la porte d'embarquement.
Mon vol part à 17h50.
On fait la file pour entrer. Y'a juste juste juste des americains. Pis une couple de francais, deux trois quebs.
je me rends compte que je déteste les americains. Ils sont gros, laids, puants, chialeux et meme pas drôles quand ils font des jokes. Des gros crisses d'americains sales.
Ceux qui ont les pinchs, ce sont les pires. Leur style golf est répugnant. Avec leurs malettes en cuir pis leurs airs supérieur, ouache.
Je suis à la fin de la file. Y'en a un qui sacre qu'il est toujours le dernier dans tout. Y'a un autre gars qui arrive. Il se place derrière lui. Il le remercie qu'aumoin maintenant il est plus le dernier dans la file!
Heille jo-blo. Tu t'en va dans un vol de 10heures. Si tu perds patience maintenant pour un petit quinze dans une file d'attente, crisse! En tout cas.
On entre dans l'avion. Ah shit, je suis pogné dans le banc du mileu. Pis c'est vraiment pas le même confort que dans un vol Cathey Airways. Genre avion cheap cheap. Vieux. Laid. Puant. Avec un gros air climatisé du calisse qui fait tousser parce qu'il y a trop de poussiere dedans.

J'en peux juste plus de l'air climatisé. J'en veux plus jamais.
Il est 17h46. Je m'assois.
L'avion commence à shaker aussitôt. Le capitaine de l'avion nous dit de s'asseoir parce qu'il y a un tremblement de terre.
Cool que je me dis, mon premier gros tremblement de terre! J'avais entendu parler qu'il y en avait beaucoup au Japon. Nice! Je suis chanceux que je me dis!
Je vois des affaires qui shakent sur le sol, elles avancent tout seul. Je vois l'avion à coté de nous qui se balance de droite à gauche. Il brasse en esti. Il avance tout seul meme.
Eh boy. Oh oh.
#####
Il y a eu un gros tremblement de terre que le pilote dit, on ne pourra pas décoller tout de suite.
Ah merde. J'espere que ca va pas durer longtemps. On attends un peu. Les hôtesses de l'air viennent nous servir de l'eau.
30 minutes plus tard, il y a un autre tremblement de terre!

What the fuck!
Le capitaine nous dit qu'il y a eu une autre secousse et qu'il va nous passer un film pour qu'on ait quelque chose à faire.
C'est le film Narnia. Fuck.
45 minutes plus tard il nous dit qu'on ne pourra pas décoller, que c'etait un très gros tremblement de terre de magnitude 8 .quelquechose pis qu'il y a des menaces de tsunami.
Un americain en avant de moi demande à un autre,

how close are we to the sea?
fucking close que l'autre lui repond.
Ce qui est effectivement vrai.
Là j'ai pleins d'images du tsunami de 2004 en thailande.

Je me rappelle de tous les documentaires que j'ai regardé les témoignages de gens qui ont failli mourir à cause des gros debris qui sont emportés par le courrant.
Le capitaine nous dit qu'on est safe dans l'avion.
Probablement que ça flotte un avion.
Mais si on flotte, c'est pour combien de temps? Est-ce qu'on a assez de ration pour survivre 2-3 jours? J'ai des biscuits dans mon sac, je ne les sors pas, même si j'ai fucking faim. Je les garde pour moi.

En secret.
Est-ce qu'on va chavirer de bord? Les ailes vont briser?

Une maison va nous foncer dessus pis on va couler C'est sûr! Je suis assis juste à deux sieges de la sortie de secours. Si jamais on coule, j'attends que l'avion ait coulé au complet ou j'ouvre la porte tout de suite? Est-ce que je vais être capable? Non; je reste assis avec ma ceinture au cas ou l'avion tourne dans tous les sens, et je kicke dans la face les gros americains qui veulent absolument passer avant moi. Mieux.
C'est Narnia qui joue. Je veux pas mourir en écoutant Narnia. Come on! Come on!
Là je me dis que quand ils crashent, les avions, ils doivent pas prendre le temps de fermer le film. c'est le moindre de leurs soucis. donc il y a un paquet de gens qui sont morts en écoutant des films americains super poches.
probablement qu'ils y en a une couple qui ont essayés

d'ignorer qu'ils allaient mourir en s'accrochant au film, en essayant d'utiliser leurs sens pour une derniere fois,

comme quand on a mal pis on essaie juste de penser à autre chose...
ça doit etre encore plus poche quand c'était un film que

tu voulais vraiment voir, pis que là tu va pas voir la fin...

... pour toujours.
Un autre tremblement de terre.
Crisse. On va jamais décoller!
Là le pilote nous dit qu'on va peut-etre évacuer l'avion

pour aller dans l'aéroport.
fuck fuck fuck fuck fuck.  je veux pas être pogné ici

pendant un fucking tsunami. je veux crisser mon camp

au plus câlisse.
Il y a des rumeurs qui circulent dans l'avion qu'ils vont essayer de nous trouver une place safe pour coucher...
le capitaine nous dit qu'on ne pourra pas aller tout de suite dans l'aéroport parce que ce n'est pas safe. tous les gens qui étaient dans l'aeroport ont étés evacues à l'exterieur, ils ne peuvent pas rentrer.
il pleut.
fiou que je me dis, ca aurait pû être moi, pogné dans le fucking aeroport pas safe pendant un crisse de gros

tremblement de terre. je suis fucking chanceux quand

même.
le pilote dit qu'il n'a pas vraiment de contacts avec la tour

de contrôle. il a pas de nouvelles.
ça doit être dûr pour lui de nous rassurer tout en mentant.

il ne doit pas dire qu'il freake completement et qu'il ne sait

pas du tout quoi faire.
on attends, pis on attends.
je pense juste à ne pas mourir. je m'étais dit avant de partir : pour moi, mourir en asie, c'est non!
je me répete dans ma tete, je veux pas mourir, je veux pas mourir, je veux pas mourir. les gens dans l'avion sont fucking silencieux. haha, j'ai pas dit à mes amis que je revenais. ils vont savoir juste plus tard que j'ai crevé au japon, dans un vol en transit, dans un gros tsunami de marde. nice.
on écoute maintenant harry potter le dernier, part 1.
c'est loooooooooong. ils nous servent un petit snack.

Un sannewich au jambon pas bon.
le capitaine demande une réunion avec toute l'équipe à bord. je les vois, ils sont dans le corridor en avant, un peu cachés des autres voyageurs.
je vois des gens lever la main, mais ce n'est pas la majorité. il manque 3-4 personnes qui ne lèvent pas la main.  je me demande vraiment ce qui se passe. Ils prennent une décision. Est-ce que c'est genre : on décolle-tu quand meme, meme si on sait pas si l'avion est correct, on prends tu une chance? Ce genre d'affaire là c'est un vote a l'unanimité non? Parce que si un agent de bord a la chienne de partir, pis qu'il pense qu'il va mourir en décollant, c'est pas au capitaine de décider de son sort, non? Bref, je sais pas ce qu'ils ont votés, mais ça avait l'air ben important.
Le capitaine nous dit que le vol est annulé, qu'on ne

décollera pas ce soir, puisque l'aéroport ferme a 23h.

Il est 22h.
fuuuuuck. ou est-ce que je vais coucher? dehors?
je mange mon sannewich.
on attends. on attends. j'ai mal au cul que le crisse.
le pilote dit qu'on a une authorisation spéciale pour décoller. tout le monde applaudit. on décolle dans 30 minutes. nice. fiou.
finalement on décolle 1 heure plus tard, pis je vois que les gens ont la chienne au décollage, de peur que l'avion

ait été endomagé et qu'on explose dans les airs.
tout se passe bien pendant le vol.
à part qu'ils ont immédiatement passé Narnia suivi de Harry Potter une fois dans les airs. C'est parce que...

on vient juste de les fucking regarder ces films là! tsé!
surtout qu'il y avait d'autres films, parce qu'en atterissant,

mysterieusement, ils ont commencé à passer un film avec Kevin Costner. Un NOUVEAU FILM! FUCK! J'ai manqué ca. Pooooourquoi? pooooourquoi???? J'ai juste vu 10 minutes, pis ça avair l'air ben bon.
En arrivant aux U.S.A. ils me proposent un vol le lendemain à 6h am. Je dis oui. Je me trouve un hôtel pas trop cher (100$) et je dors ce soir.
C'est long, et je suis fatigué. J'ai pas dormi depuis 35heures. J'appelle mes parents pour leur dire ce qui c'est passé. Je suis embrouillé dans ma tete, c'est flou.
J'arrive à l'hôtel, le réceptioniste me demande une piece d'identité. Je veux lui donner mon passeport.
...  fuck.
il est où?
j'ai perdu mon passeport. Tabarnaque. Je vais dans ma chambre, j'ouvre mon sac, je fouille, je trouve rien. Je sors, je demande un taxi. Je me rends a l'aéroport, je suis fatigué en estie. Je veux juste dormir, pis je dois me lever a 3h am demain. J'ai genre un petit 6heures de dodo à faire. Come on, je veux trouver mon passeport. JE VEUX MON PASSEPORT.
Je ris. C'est ben trop fucké comme voyage. Voyons donc.

J'appelle mes parents pour leur dire ce qui se passe. Je reviens bredouille de l'aéroport.
Je suis confus, je vais me coucher dans le lit le plus moelleux jamais vu en amérique. Un tresor ce lit, je vous le dit.
Je me réveille le lendemain, ils ne veulent pas me laisser passer avec ma photocopie de passeport. Je leur explique que je l'ai perdu. C'est non. Pas de vol pour bibi. Meme pas pour ailleurs aux etats unis. La carte d'assurance maladie, ils acceptent pas comme I.D. les fuckers. J'abandonne.
j'abandonne...
L'ambasse canadienne à minneapolis est fermée le samedi et le dimanche. je devrai donc attendre à lundi pour faire ma demande de passeport temporaire. ca prend 2-3 jours pour l'avoir. haha! un petit 6 jours dans

une ville américaine, tout seul.  wow. ok.
fuck que ça coute cher icitte. 100$ la nuit. 
je me trouve donc un hotel dans le downtowm minneapolis, dans le centre-ville avec les gros buildings pis toute, pis le sky-way.
nice.
prochain courriel : ma vie a Minneapolis.
1   2   3   4   5   6

similaire:

Si jamais vous voulez plus recevoir ces courriels, dites le moi, je vous enlève de la liste si vous voulez rajouter quelqu\Lorsque vous vous trouvez face à une situation, quelle qu’elle soit,...
«mal faire», en ne faisant pas le bon choix. IL nous faut donc agir avec discernement

Si jamais vous voulez plus recevoir ces courriels, dites le moi, je vous enlève de la liste si vous voulez rajouter quelqu\RÉponses appropriées aux questions des recruteurs
«Parlez-moi de vous», IL vous demande de vous présenter en tant que personne et non pas de lui citer simplement vos aptitudes

Si jamais vous voulez plus recevoir ces courriels, dites le moi, je vous enlève de la liste si vous voulez rajouter quelqu\Ö ! Vous les hommes ! Nous vous avons créés d’un mâle et d’une femelle....
«Ö ! Vous les hommes ! Nous vous avons créés d’un mâle et d’une femelle. Nous vous avons constitués en peuples et en tribus afin...

Si jamais vous voulez plus recevoir ces courriels, dites le moi, je vous enlève de la liste si vous voulez rajouter quelqu\40 Le déjeuner
Mon cher comte, dit-il, vous me voyez atteint d’une crainte, c’est que la cuisine de la rue du Helder ne vous plaise pas autant que...

Si jamais vous voulez plus recevoir ces courriels, dites le moi, je vous enlève de la liste si vous voulez rajouter quelqu\La maintenance des tropheus pour vous, si vous debutez…
«fil d’Ariane», afin de mettre le maximum de chances de votre coté et de vous éviter les principales erreurs «douloureuses»

Si jamais vous voulez plus recevoir ces courriels, dites le moi, je vous enlève de la liste si vous voulez rajouter quelqu\Cette liste n’est pas du tout exhaustive et vous pourrez la compléter....

Si jamais vous voulez plus recevoir ces courriels, dites le moi, je vous enlève de la liste si vous voulez rajouter quelqu\Petit lexique à l'usage des nass, si vous voulez voir figurer d'autres...
Le mouton est un animal à poil laineux… a poil les nœuds…à poil les nœuds… à poil les crabes etc

Si jamais vous voulez plus recevoir ces courriels, dites le moi, je vous enlève de la liste si vous voulez rajouter quelqu\Dédicace
«L’homme supérieur à qui ce livre est dédié» n’est-ce pas vous dire : – «C’est à vous ?»

Si jamais vous voulez plus recevoir ces courriels, dites le moi, je vous enlève de la liste si vous voulez rajouter quelqu\D'où vous vient cette curiosité pour Zatopek? IL y a peu de chances...

Si jamais vous voulez plus recevoir ces courriels, dites le moi, je vous enlève de la liste si vous voulez rajouter quelqu\Figaro : Parce que vous êtes un grand seigneur, vous vous croyez...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
c.21-bal.com