Si jamais vous voulez plus recevoir ces courriels, dites le moi, je vous enlève de la liste si vous voulez rajouter quelqu'un, me le dire aussi








télécharger 420.3 Kb.
titreSi jamais vous voulez plus recevoir ces courriels, dites le moi, je vous enlève de la liste si vous voulez rajouter quelqu'un, me le dire aussi
page6/6
date de publication24.01.2018
taille420.3 Kb.
typeDocumentos
c.21-bal.com > loi > Documentos
1   2   3   4   5   6

Minneapolis

(10ième courriel)
Quand je suis arrivé à Minneapolis, à l'aéroport, j'ai dû attendre en ligne pour passer les douanes. J'avais chaud, je suintait de la poche pas possible parce que j'avais fait a peu près 20 heures d'avion, sans bouger d'un crisse de petit siège pas confortable.
Dans l'avion j'avais rempli un document qui demandais si je rapportais de la nourriture, et oui, j'avais deux sacs d'algues sèchés et des cashous salés.
Qu'est-ce que je fais?
Est-ce que je coche oui?
Est-ce qu'ils vont me fouiller? me garder à la frontière? m'empêcher de partir? Jeter mon sac d'algues sèchés pis me faire passer par une douche de décontamination avec de l'eau super froide, tout nu, comme dans les prisons?
Est-ce que je jette le sac dans une poubelle? Je le laisse dans l'avion? Ou non, je le jette dans une poubelle à l'aéroport, juste avant la douane?
Ils vont penser que c'est une bombe, c'est sûr!
Je coche donc oui. Eh boboy.
Juste avant de quitter l'avion, les agents de bord nous avertissent de ne pas sortir nos téléphones ou nos Ipods ou n'importe quoi d'électronique parce que les agents de la douane vont nous les confisquer. Comme au primaire...
J'arrive à la douane et c'est écrit partout "Pas de cellulaire ni de caméra, PAS LE DROIT DE FILMER".
ok...
Pendant que je fais la file, un agent de la douane nous demander de mettre tous nos sacs de voyage sur le sol, en ligne.
C'est parce que son petit chien va sniffer nos sacs.
Genre un poodle ou un teckel. Pas un berger allemand, nonon, le chien de ma grand-mère...
C'est pas sérieux? L'agent a l'air toton, il a 32 mais a l'air d'en avoir 40, porte une moustache molle et rousse et n'a pas vraiment ce qu'on pourrait appeler : un regard allumé.
Donc le chien sniffe nos sacs. Rien à signaler. Il arrive à mon sac et commence à sniffer le mien. Il reste plus longtemps que pour les autres sacs...
J'ai comme une petite chaleur qui monte de mon anus jusque de derrière mon cou. Mes d'sours de seins deviennent humides...
L'agent me regarde et continue plus loin. Ffffffiou.

Le chien sniffe un autre sac plus longtemps L'agent demande à la fille :
"Do you have snacks in your bags?"
Hahahaha! C'est pas un chien de la brigade des stups, c'est clair! C'est juste le chien de ma grand-maman qui sniffe des sacs de touristes pour faire PEUR. Il sait même pas ça sent quoi de la drogue.
Le vrai Berger Allemand, le K-9, celui qui joue dans un film avec James Bellusci, est en vacances le vendredi soir, tsé.
Donc je rentre aux États-Unis et je perds mon passeport.
Le lendemain, quand mon vol part sans moi, je dois prendre une décision. Soit je prends le bus vers New-York et après vers Montréal et je passe les douanes du Canada avec juste mes papiers d'identité (lire ma carte

d'assurance maladie) ou j'attends que l'ambassade Canadienne ouvre.
Je choisi (après avoir parlé avec mon père) de rester à Minneapolis et d'attendre l'ambassade Canadienne. Seul problème : Je n'ai pas de manteau pis il fait frette en crisse à Minneapolis. Il y a de la neige sur le sol, on dirait

un climat de fin d'automne à Montréal.
Je reviens de la thaïlande, là où il fait minimum 30 degrés et où c'est humide que le crisse. J'ai juste un chandail très très mince et léger sur le dos et des vieux pantalons sales que j'ai pas mis depuis mon départ.
À l'aéroport il y a pas vraiment de boutiques de linge chaud. Ce qui est, à mon avis : un brin pénis. Bon... pas de boutiques... ok y'en a UNE, mais y'a juste un hoodie vraiment laid, rose ou jaune fluo avec brodé dessus : MINNEAPOLIS! Je vais quand même pas acheter ça, ni le porter... tsé, wo, y'a comme des limites...
C'est comme porter du BOCA. C'est devenu interdit en 2001. Passible d'une peine d'emprisonnement de 2 ans chez Jean Airoldi, clairement.
Je demande donc à un "local" qui travaille dans le restaurant à déjeuner le plus cher du monde les endroits où je pourrais m'acheter un manteau.
Il me recommande un magasin full cheap dans le centre-ville, pis il faut que je prenne le light rail jusqu'à la station Nicolet Mall dans le downtown Minneapolis, ensuite de tourner à gauche, pis après ça j'ai comme arrêté de l'écouter ce qui fut une erreur.
Note à moi même : écrire les indications qu'on me donne la prochaine fois...
Nicolet Mall c'est pas vraiment un centre d'achat, c'est plus comme un marché extérieur. Genre la rue St-Denis. Mais il me dit que je pourrai marcher à l'intérieur, dans le skyway. Oh nice!
Je me dirige donc vers le lightrail, je paye mon 2 et 25 pis j'attends. Il fait 2 degrés dans la garre. Tout le monde a un petit jacket. Moi j'ai un t-shirt.
J'ai l'air toton en estie.
Je rentre dans le train, il part. On arrive en ville, le train est à l'éxtérieur. Il fait -10 pis il vente en estie. Tout le monde porte une tuque pis de mitaines. J'ai frette en ke-risse.
Je marche dans la ville avec mon gros sac à dos et je couvre mes bras avec mes mains.
C'est où déjà le magasin? J'essaie de trouver le sky way, mais je connais pas du tout la ville. Je le vois! C'est comme des passages entre les buildings! Mais je ne vois pas comment entrer là dedans!
Je rentre dans une tour à bureau, le monde me regarde weird.
J'ai froid, je dois rapidement trouver un manteau, je suis en mode survie.
Finalement je trouve rapidement un accès au skyway, m'achête un manteau pis trouve un hôtel. 200$ de claquée d'un coup.
Le skyway.
Quand tu voyages, que tu rencontres des Français, et que tu dis que tu viens de Montréal, ils te parlent tous (sans exception) de la fameuse ville souterraine.
"Paraît qu'on peut passer toute sa vie sous la terre à Montréal!" pis là on rit un peu parce que c'est juste des centres d'achats pis des dépanneurs dans la fameuse

ville souterraine. Personne voudrait vivre là...
Mais à Minneapolis c'est différent. C'est pas mal mieux! Une ville dans les airs. Même pas besoin de sortir dehors; d'ailleurs y'a presque personne sur les trottoirs, tous les buildings sont connectés entre-eux!
Dans le skyway y'a du soleil en masse pis pleins de commerces et de bons restaurants, de bars, de pubs, d'hôtels, en tout cas, vous comprenez.
Ce que j'ai fait de mes journées :
Boire de la guiness dans différents pubs irlandais. Fumer des cigarettes en me promenant dans la ville. Manger des Jellybeans en écoutant HBO. Dormir tôt
Je suis allé une journée au American Mall, un centre d'achat avec un parc d'amusement dans le milieu. Un gros parc avec des gros manèges. C'était bof.
J'suis allé à l'aquarium. J'ai vu pas mal de poissons. Mais beaucoup d'enfants gossants aussi. Y'en a une qui était cute: elle câlait les poissons à son père :
"look daddy! A shaaaaark! Look dady! A dolphin! Look dady! .... a... fish!"

haha, cute.
Les Américains. Je suis venu ici avec un gros préjugé défavorable. Je cros que c'était une généralité et que ce que j'ai vu dans l'avion c'était juste des vacanciers un brin

stupides. Tout le monde n'est pas comme ça. Oui, il y en a des stupides, comme le barman de 40 ans à qui j'ai subtilement glissé 10 roupies indiennes dans son 3 dollar

tip qui revient me voir et me demande le plus sérieusement du monde :
"What's this? Tiger money?"
Il y a un tigre sur le roupie, ainsi que la face de ghandi de l'autre côté.
J'ai trouvé ça drôle et un brin con de sa part puisque c'est écrit INDIA un peu partout sur le billet, mais bon. Cette personne ne goûtera probablement jamais à de l'humus

parce que ça ressemble trop à du Arab shit.
Ça en fait plus pour moi.
Il y a aussi l'américain business resto barman/ Italie cliché qui parle trop vite pour sa langue pis qui t'appelle Boss. Ce gars là est ton meilleur ami avant que tu aies entré dans le bar. Je pensais que ça existait juste dans les films. Il peut te parler de n'importe quoi et il connaît tout sur tout. Y'en a pas des monsieurs comme ça qui

servent dans ces types de bars là à Montréal. Généralement c'est des jeunes hommes mi trentaine un peu péteu qui veulent avoir l'air jeunes et so branchés.
Mais je pense que j'aime bien les Américains. Ils sont quand même friendly. Juste un brin parano, c'est tout.
Le consulat canadien ouvre du lundi au vendredi, de 9h30 à 16h. J'ai perdu mon passeport le vendredi à 18h. Le pire moment de la semaine. Ça prends 2-3 jours avoir un passeport temporaire. Je suis donc dans la marde jusqu'au cou, pogné pour 6 jours sinon 7 à Minneapolis.
Bon.
Le lundi j'entre au consulat vers 9h. J'attends 30 minutes dans le noir. Les lumières s'allument et la réceptionniste m'accueille. Je lui explique en anglais que j'ai perdu mon passeport, j'ai appellé vendredi et je sais que la personne qui devrait s'occuper de moi est partie jusqu'au 22 mars. Elle me dit que je pourrais juste traverser la frontière

canadienne à pied si je voulais. Je lui dit non, j'ai un vol mercredi. Elle dit ok, vous allez devoir remplir ça et ça et ça ainsi que ceci et ça. Elle me tend pleins pleins pleins

de formulaires. Puis elle me demande si je veux être servi en français. Je lui dit : peu importe.
Elle a l'accent français le plus sexy de la terre, j'en revient juste pas. Elle le parle parfaitement, je suis entrain de fondre devant elle.
Elle est tellement cute, c'est fou.
Je remplis tous les papiers, ça me prend tout l'avant midi.
Je la fait rire, yesss.
Elle téléphone à mes amis, ils la font rire, yesssss.
Je lui demande si c'est ok que je vienne lire jusqu'à 3 heures dans la réception du consulat, parce que c'est à cette heure que j'ai mon check in à un hôtel moins cher.

Elle me dit oui, pas de problèmes, avec un sourire qui tue.
Dans l'après-midi, je suis assis devant elle, avec mon livre, mais je ne lis pas. Je la regarde. Qu'elle est belle que je me dis. Wow.
Pendant 2 heures je n'ai rien lu, j'ai juste regardé ce qu'elle faisait.
Un moment donné elle me dit : Jean-françois je veux juste vous dire qu'on a le ok pour imprimer vos documents. Merci merci je réponds.
Avez-vous des questions qu'elle me demande.
Oui, j'en ai une... euh... seriez vous libre ce soir pour aller souper?
Oh my god, j'en reviens pas, je l'ai dit. Elle devient tout rouge, elle recule un peu, regarde vers le corridor où les autres employés travaillent. Probablement que c'est

interdit de flirter avec la "clientèle" que je me dis.
Euh... non, ce soir j'ai des plans, désolé. Mais peut-être demain?
Ok ok, je comprends, je viens de me faire ditcher ben correct. Pas grave. Au moins

j'ai essayé...
Je retourne lire mais cette fois pour de vrai, en attendant mon check in à 3 heures.
Elle me rappelle 15 minutes plus tard à son bureau : Jean-françois?
Aaaahmmsiohdhdd mouiii?
Elle me tend un paquet de feuilles google maps avec des indications écrites à la main. Genre son quartier où elle habite, son café préféré, les magasins cools ainsi que son numéro de téléphone et son prénom seulement : Alexis.
Nice!
On convient que je l'appellerai demain pour sette un rendez-vous! Allright!
Je rentre pronto à l'hôtel, m'assoit devant l'ordinateur et commence à chercher son profil facebook. Juste pour savoir si elle a un chum, la connaître un peu plus.
Je trouve rien.
Ensuite je vais sur le site du consulat et dans la section contact us je trouve son nom de famille. yessssss.
Je la google, je tombe sur un site qui répertorie les traducteurs, nice! Je trouve aussi son site flicker, elle prends beaucoup de photos! C'est une photographe! Ah wow! Elle prend tellement des belles photos, en plein mon genre!
Oh my god, c'est une américaine! Wow! Quelle histoire d'amour déjà, je m'imagine revenir souvent à Minneapolis, rencontrer ses amis artistes, faire le tour du monde avec elle.
Je trouve aussi son twitter, pas de signe de chum, oh nice! Célibataire en plus!
Je trouve son profil sur le site couchsurfing. Elle accueille des voyageurs chez elle, sur son divan! Dans un témoignage sur ce site elle dit qu'elle a utilisé ce service de couch surfing en Europe et que là elle veut redonner.
Ça dit aussi qu'elle habite avec sa meilleure amie pis qu'elle fait partie de LGBGT couchsurfers : lesbian, gai, bi, transvestites, et elle explique pourquoi :
because i like girls.
ahhh crisse!
J'suis vraiment pas chanceux! La première fille que j'ose cruiser ouvertement, ben c'est une lesbienne! Tabarnaque.
Pas grave. C'est la vie.
Je m'imagine alors devenir son meilleur ami hétéro, rencontrer plein de belles lesbiennes faire un don de sperme pour son bébé avec sa copine, etc.
Le lendemain je retourne au consulat, pour chercher mon passeport, avec un malaise dans la face. Elle me donne mes papiers. Elle ne se doute pas du tout que j'ai tout vu sur elle sur internet. En fouillant un peu j'ai même pu trouver son adresse! tsé!
Elle n'insiste pas sur notre souper. Je reste devant elle juste un peu trop longtemps et je fais des jokes. Elle ne me parle pas de notre rencontre de ce soir. Je lui dit bye et je pars pour toujours, pour ne plus jamais la revoir.
Cette nuit là, je m'endors tôt puisque j'ai vraiment hâte de revenir chez moi.
1   2   3   4   5   6

similaire:

Si jamais vous voulez plus recevoir ces courriels, dites le moi, je vous enlève de la liste si vous voulez rajouter quelqu\Lorsque vous vous trouvez face à une situation, quelle qu’elle soit,...
«mal faire», en ne faisant pas le bon choix. IL nous faut donc agir avec discernement

Si jamais vous voulez plus recevoir ces courriels, dites le moi, je vous enlève de la liste si vous voulez rajouter quelqu\RÉponses appropriées aux questions des recruteurs
«Parlez-moi de vous», IL vous demande de vous présenter en tant que personne et non pas de lui citer simplement vos aptitudes

Si jamais vous voulez plus recevoir ces courriels, dites le moi, je vous enlève de la liste si vous voulez rajouter quelqu\Ö ! Vous les hommes ! Nous vous avons créés d’un mâle et d’une femelle....
«Ö ! Vous les hommes ! Nous vous avons créés d’un mâle et d’une femelle. Nous vous avons constitués en peuples et en tribus afin...

Si jamais vous voulez plus recevoir ces courriels, dites le moi, je vous enlève de la liste si vous voulez rajouter quelqu\40 Le déjeuner
Mon cher comte, dit-il, vous me voyez atteint d’une crainte, c’est que la cuisine de la rue du Helder ne vous plaise pas autant que...

Si jamais vous voulez plus recevoir ces courriels, dites le moi, je vous enlève de la liste si vous voulez rajouter quelqu\La maintenance des tropheus pour vous, si vous debutez…
«fil d’Ariane», afin de mettre le maximum de chances de votre coté et de vous éviter les principales erreurs «douloureuses»

Si jamais vous voulez plus recevoir ces courriels, dites le moi, je vous enlève de la liste si vous voulez rajouter quelqu\Cette liste n’est pas du tout exhaustive et vous pourrez la compléter....

Si jamais vous voulez plus recevoir ces courriels, dites le moi, je vous enlève de la liste si vous voulez rajouter quelqu\Petit lexique à l'usage des nass, si vous voulez voir figurer d'autres...
Le mouton est un animal à poil laineux… a poil les nœuds…à poil les nœuds… à poil les crabes etc

Si jamais vous voulez plus recevoir ces courriels, dites le moi, je vous enlève de la liste si vous voulez rajouter quelqu\Dédicace
«L’homme supérieur à qui ce livre est dédié» n’est-ce pas vous dire : – «C’est à vous ?»

Si jamais vous voulez plus recevoir ces courriels, dites le moi, je vous enlève de la liste si vous voulez rajouter quelqu\D'où vous vient cette curiosité pour Zatopek? IL y a peu de chances...

Si jamais vous voulez plus recevoir ces courriels, dites le moi, je vous enlève de la liste si vous voulez rajouter quelqu\Figaro : Parce que vous êtes un grand seigneur, vous vous croyez...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
c.21-bal.com