La nouvelle création étude XIII obligations des parents de la nouvelle-création








télécharger 149.14 Kb.
titreLa nouvelle création étude XIII obligations des parents de la nouvelle-création
page4/8
date de publication24.01.2018
taille149.14 Kb.
typeDocumentos
c.21-bal.com > loi > Documentos
1   2   3   4   5   6   7   8

COMMENT EXERCER CONVENABLEMENT
L'ESPRIT DE L'ENFANT


A mesure que l'enfant grandit et qu'il se rend compte de tout ce qu'il y a à apprendre dans le monde, on devrait l'encourager à lire, mais dès le début, on devrait lui enseigner à distinguer sagement entre la “balle” de la fiction et le “grain” de la connaissance. On devrait lui montrer que chaque “balle” de fiction introduite dans son esprit est plus mauvaise que sans valeur, elle est un préjudice, une gêne, sans compter le temps précieux perdu qui aurait pu être mieux employé à amasser des connaissances si rapidement nécessaires pour accomplir convenablement ses devoirs dans la vie. On devrait l'encourager à lire des livres instructifs et non des romans. Il devrait bien connaître l'histoire de son pays et avoir une connaissance raisonnable du reste du monde. Il peut l'obtenir au moyen de récits. nous n'entendons pas simplement par là la succession des royaumes, des batailles et des généraux, mais surtout les oeuvres qui montrent le développement social, moral et intellectuel des âges passés, et du monde tel qu'il est aujourd'hui. On devrait montrer à l'enfant, d'une manière plaisante et agréable, l'importance de ces connaissances comme un trait dominant de son éducation pour son avenir ; on devrait faire appel à sa raison et à son jugement, et s'assurer ainsi le concours de sa volonté en faveur d'une telle lecture éducative et en opposition à toute littérature sans valeur, de violence, de rêverie qui lui fera du mal et le laissera désarmé devant les devoirs de la vie.

LE FLÉAU DES MAUVAISES SUGGESTIONS


Ce qui suit a paru récemment dans les colonnes de Church Standard. Il s'agit de la critique d'un roman, et illustre le plus mauvais côté de la leçon que nous voudrions inculquer :

“L'une des pensées les plus effrayantes ressortant de ce sujet est la permanence des impressions ignobles dans la mémoire humaine. Il y a des années — peu importe combien, ni si cela s'est passé dans notre pays ou ailleurs — une dame gisait sur son lit de mort.

[614]

Elle était jeune encore et avait connu une vie exceptionnellement à l'abri du besoin. Elle avait été la pureté incarnée dans toutes ses actions et ses paroles. On ne croyait pas qu'elle eût jamais eu l'occasion d'entendre un seul mot ordurier de toute sa vie. Or, dans son délire, elle débita devant ses amis et ses serviteurs un torrent d'imprécations obscènes qui les frappèrent de terreur et de stupeur. Où avait-elle jamais pu entendre pareils mots ? Ils ne pouvaient l'imaginer et ils ne le surent jamais. Mais devaient-ils en conclure qu'elle avait secrètement aimé ces mots et les avait retenus avec avidité ? Non pas. Ce que l'on peut vraiment supposer, c'est que, les ayant entendus à un mauvais moment, elle les avait complètement détestés et que, dans son effort même pour les oublier, elle les avait tellement gravés dans sa mémoire qu'ils lui étaient restés jusqu'à l'heure de la mort. Ce n'est pas seulement là une opinion charitable, c'est la conclusion juste et raisonnable. Mais, elle ne serait pas toujours valable. Quand l'esprit et l'imagination ont été ouverts et gardés ouverts pendant de nombreuses heures et de nombreux jours à la réception de pensées impures, et à la contemplation d'images obscènes, qui pourra dire l'effet dégradant d'une telle association mentale ? De toutes les mauvaises choses de ce monde rempli de maux, nous ne connaissons rien de si terriblement effrayant dans sa subtilité et dans la permanence de son influence corruptrice qu'un mauvais livre écrit par un homme de génie”.

L'élément religieux de l'esprit de l'enfant exige une éducation spéciale, et en cela les parents chrétiens devraient être ses tuteurs. Dans la condition de confusion où se trouve actuellement le monde sur les sujets religieux, et dans l'attitude plus avancée qu'il a touchant l'école publique et l'instruction publique, toute tentative d'enseigner une religion quelle qu'elle soit est sûre d'entrer en opposition avec les préjudices ou les croyances de certains des intéressés. C'est pourquoi il est juste que les écoles publiques soient libres de tous faux-semblants religieux, toutes instruction, formes et cérémonies religieuses.

[615]

Malgré tout le respect que nous avons pour la Bible, la Parole de Dieu, nous croyons que, du fait que les Juifs sont opposés aux enseignements du Nouveau Testament, que beaucoup de ceux qui sont sous l'influence de la Haute-Critique sont opposés à une grande partie de l'Ancien Testament aussi bien qu'au Nouveau, que certains incrédules, sceptiques, bouddhistes, Théosophes, etc., sont opposés à la Bible tout entière, tandis que d'autres sont en désaccord avec la version commune ; étant donné également que toutes ces classes de gens sont imposées pour l'entretien des écoles et qu'ils exigent de pouvoir les fréquenter, il est à la fois juste et sage de se dispenser de tout exercice religieux dans les écoles, et de ne pas se servir de la Bible en tant que livre religieux, mais purement et simplement comme une histoire ancienne, plutôt que choquer tant de personnes qui ne partagent pas nos convictions.

Connaissant notre profond respect pour la Bible, la Parole inspirée de Dieu, il est possible que cette suggestion paraisse étrange à certains, mais pourtant nous croyons que c'est une ligne de conduite convenable, en accord avec la Règle d'or. II est vrai que nous sommes peut-être une si petite minorité que notre influence, si nous choisissions de l'exercer, serait faible ; les Nouvelles-Créatures ne doivent pas se sentir tenues de soutenir cette suggestion, pas plus qu'elles n'ont à soutenir d'autres réformes morales. Toutes les Nouvelles-Créatures ont une mission plus haute, plus noble en rapport avec le développement de la Nouvelle-Création ; elles peuvent donc se permettre de laisser toutes ces réformes morales entre les mains du monde pour le moment, jusqu'à ce que vienne le Royaume. Néanmoins, il est éminemment à propos que nous ayons l'esprit de sobre bon sens et soyons en plein accord avec la justice même si nous n'avons jamais une occasion favorable d'exprimer nos sentiments sur ce sujet.

De toute manière, six heures par jour et cinq jours par semaine, et cela pendant moins de six ans pour toute une vie paraissent sûrement un minimum à consacrer aux nombreuses leçons sur des sujets laïques qu'on impose aux enfants de nos jours. Ce temps réservé à l'étude séculière laisse aux parents et à ceux qu'ils ont choisis comme guides spirituels, beaucoup de temps pour l'instruction religieuse qui leur paraît la meilleure.

[616]

Sur les 168 heures de chaque semaine, les études séculières méritent bien toutes les trente heures par semaine qui leur sont affectées, surtout si l'on considère que les temps agités actuels empêchent fréquemment l'enfant d'avoir plus de trois ans de cette éducation.
1   2   3   4   5   6   7   8

similaire:

La nouvelle création étude XIII obligations des parents de la nouvelle-création iconLa création de cies (Cetim International Engineering Service), la...

La nouvelle création étude XIII obligations des parents de la nouvelle-création iconBwe 100114 Message vocal sur les Répondeurs Téléphoniques des grands-parents...
«Docteur», demande la femme inquiète, «Mon mari peut-il encore faire l'amour maintenant qu'il a fait un infarctus ?»

La nouvelle création étude XIII obligations des parents de la nouvelle-création iconChevrolet lance la toute nouvelle Volt 2016
«Selon des évaluateurs indépendants, les propriétaires de Volt sont les conducteurs les plus satisfaits dans l'industrie et nous...

La nouvelle création étude XIII obligations des parents de la nouvelle-création iconLa stabilité du nombre global de création d’entreprises est manifeste au regard des 12 mois

La nouvelle création étude XIII obligations des parents de la nouvelle-création iconGrenelle de l’environnement : Création, au sein de la ffb du premier...

La nouvelle création étude XIII obligations des parents de la nouvelle-création iconIi création d’un personnage

La nouvelle création étude XIII obligations des parents de la nouvelle-création iconDécret n° 2-93-602 du 13 Joumada 1 1414 (29 Octobre 1993) portant...

La nouvelle création étude XIII obligations des parents de la nouvelle-création iconCréation d’entreprise, auto-entrepreneuriat, reprise

La nouvelle création étude XIII obligations des parents de la nouvelle-création iconCréation d’entreprise, auto-entrepreneuriat, reprise

La nouvelle création étude XIII obligations des parents de la nouvelle-création iconCréation d’entreprise, auto-entrepreneuriat, reprise








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
c.21-bal.com