La stabilité du nombre global de création d’entreprises est manifeste au regard des 12 mois








télécharger 0.68 Mb.
titreLa stabilité du nombre global de création d’entreprises est manifeste au regard des 12 mois
page2/13
date de publication20.04.2017
taille0.68 Mb.
typeDocumentos
c.21-bal.com > loi > Documentos
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   13

Un deuxième groupe de 6 activités manifeste pour 4 d’entre elles, une hausse des créations non autoentrepreneurs et une nette baisse des autoentrepreneurs ; le commerce connait une baisse dans les 2 types de création, alors que l’immobilier est en nette hausse dans l’auto entrepreneuriat mais en baisse pour les non autoentrepreneurs :




NAE (base 100 en 2014-2015

AE (base 100 en 2014-2015)

% AE 2014-2015

Nombre 2014-2015

Evol *

2013-

2014

2012-2013

2011-2012

2010-

2011

2009-

2010

Nombre 2014-2015

Evol *

2013-

2014

2012-2013

2011-2012

2010-

2011

2009-

2010




Info-com

10 269

+11,0

90

91

95

93

90

16 160

-8,1

109

115

105

125

134

61,1

Construction

43 440

+6,1

94

90

97

97

91

31 276

+3,5

103

148

135

162

145

41,9

« Industrie »

12 955

+2,3

98

82

92

125

119

14 997

+7,5

93

111

105

101

100

53,7

Services aux particuliers

17 224

-2,3

102

77

78

78

88

36 670

-2,8

103

128

130

154

162

68,0

Commerce

51 000

-3,8

104

101

110

115

120

55 222

-2,8

103

110

109

127

128

52,0

Immobilier

12 358

-7,1

108

112

132

122

107

3 520

+49,2

67

67

77

80

79

22,2


Entrepreneuriat, sensibilisation à l’entrepreneuriat

Les jeunes, s’ils sont lucides sur l’image de l’entrepreneur, le sont aussi de la difficulté à créer ou reprendre une entreprise. La crise actuelle les a conduits à identifier davantage d’obstacles, mais leurs motivations à créer se sont aussi amplifiées. Ceci étant, ils connaissent mal les structures en mesure de leur venir en appui.

« Image de l’entrepreneuriat auprès des lycéens professionnels et des étudiants », Moovjee/Opionway, janvier

Echantillon de 1022 lycéens de la filière professionnelle et étudiants constitué selon la méthode des quotas (sexe, type d’établissement après stratification par académie), interrogés en ligne sur système CAWI (Computer Assistance for Web Interview) entre le 14 janvier et le 21 janvier 2015.
Pour 52% des jeunes interrogés, l’entrepreneuriat est un levier de développement de l'économie à long terme, peu un remède ponctuel anticrise (19%) ou un vecteur de rayonnement pour la France sur la scène mondiale (17%), voire une mode (11%).
4 caractéristiques principales définissent un entrepreneur : gestionnaire, preneur de risque, passionné, expert dans sa compétence (les répondants pouvaient citer 3 caractéristiques) ; noter que la caractéristique gestionnaire est à la baisse, alors que celles de passionné et preneur de risque sont en hausse, les autres étant plutôt stables :





Gestionnaire

Preneur de risque

Passionné

Expert

leader

créatif

visionnaire

Gros salaire

En %

47

45

41

41

39

34

26

12

Tendances 2009-2015

Baisse

De 52 à 47

Hausse

De 42 à 45

Hausse

De 33 à 41

Stable

Stable

Stable

Stable

Stable


9 autres caractéristiques ont été proposées pour cerner ce qu’est un entrepreneur : responsabilité, travail important, direction d’équipe, prise de risque, autonomie émergent ; paradoxalement la gestion des situations complexes est en nette baisse :





Grandes

responsabilités

Travailler

beaucoup

Diriger

une équipe

Prendre

des risques

Etre

autonome

Gérer la

complexité

Peu de

Temps libre

Gagner

beaucoup

Pas de sécurité d’emploi

En %

49

45

43

42

36

26

11

11

11

Tendances 2009-2015

Baisse

De 58 à 49

Hausse

De 39 à 45

Stable

Hausse

De 39 à42

Stable

Baisse

De 37 à 26

Stable

Stable

Hausse

De 5 à 11


En définitive, au regard de ces deux interrogations, les propos tenus (en termes de tendances) vont dans le sens d’une connaissance encore plus juste de ce que vivent les dirigeants (prise de risque, pas de sécurité de l’emploi, passion, beaucoup de travail et moins de gestionnaire, de grandes responsabilités) ; ils étaient déjà lucides sur le fait de ne pas prioriser le fait de gagner beaucoup d’argent ; noter enfin l’intérêt plus modeste en direction des aspects créatif, visionnaire, et leader qui sont des fonctions par essence entrepreneuriales.
Ils sont aussi lucides sur la difficulté de créer une entreprise à la fin de leurs études : ce serait facile pour 4% et très difficile pour 45%. Ceci étant, 34% envisagent de créer/reprendre un jour une entreprise, dont 9% très certainement (un ordre de grandeur proche des chefs d’entreprise dans la population active) ; 42% ne l’envisagent pas, mais 24% ne savent pas.

Parmi les 34% qui envisagent de créer/reprendre un jour, 13% pensent le faire pendant leurs études ou juste après (4,4% des répondants), et 53% (44% seulement en 2009) dans les 3 à 5 ans de leur sortie d’études (cumulés avec les précédents, 22,4% des répondants).
Interrogés sur leurs atouts pour créer/reprendre une entreprise (ensemble des enquêtés pouvant donner 3 caractéristiques), 5 items sont mis en avant : la capacité de travail, l’enthousiasme, le soutien de leur entourage, l’autonomie, l’idée innovante, nettement moins les moyens financiers, bien sûr l’expérience, la confiance des acteurs du marché (prospects, collaborateurs, banques…) et le leadership ; noter qu’au regard des années antérieures, leurs atouts (capacités de travail, enthousiasme, autonomie, idée innovante, leadership) sont plutôt en baisse, alors que sont à la hausse le soutien de l’entourage et les moyens financiers ; ceci étant, les moyens financiers, l’expérience et la confiance des acteurs de l’économie sont des atouts cités comme manquant souvent.





Capacité

travail

Enthou-

siasme

Soutien

entourage

Autonomie

Idée

innovante

Moyens

financiers

Expérience

Confiance

marché

Leader-

ship

Atouts dont ils disposent

En %

49

43

38

32

27

18

16

15

10

Tendances 2009/2015

Baisse

De 55 à 49

Baisse

De 52 à 43

Hausse

De 32 à 38

Baisse

De 38 à 32

Baisse

De 33 à 27

Hausse

De 12 à 18

Stable

Stable

Baisse

De 16 à 10

Atouts dont ils ne disposent pas et qui les aideraient à créer

En %

6

42

7

9

29

73

53

45

15
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   13

similaire:

La stabilité du nombre global de création d’entreprises est manifeste au regard des 12 mois iconL’enseignement des arts plastiques se fonde sur la pratique plastique...

La stabilité du nombre global de création d’entreprises est manifeste au regard des 12 mois icon4 travaux apportent nombre d’éléments nouveaux ou une vision globale d’une problématique
«immigrées» : un poids plus important que dans la population active, des créations plus employeurs que les entreprises créées par...

La stabilité du nombre global de création d’entreprises est manifeste au regard des 12 mois iconLa création d’un «World Food Network» à l’initiative de F²c innovation
«force de propositions et de réflexions sur l’innovation et la règlementation au niveau européen et mondial, en particulier concernant...

La stabilité du nombre global de création d’entreprises est manifeste au regard des 12 mois iconZ est appelé numéro atomique ou nombre de charge, IL désigne le nombre...

La stabilité du nombre global de création d’entreprises est manifeste au regard des 12 mois iconAtome est entouré d’un nombre de points égal au nombre d’électrons de valence. Exemples

La stabilité du nombre global de création d’entreprises est manifeste au regard des 12 mois iconConvention collective : les entreprises techniques au service de...

La stabilité du nombre global de création d’entreprises est manifeste au regard des 12 mois iconL’intensité de ce courant est proportionnelle à l'éclairement. D...
«charge», une ampoule, par exemple. Plus le nombre de photons absorbés est important, plus le nombre d’électrons libérés et donc...

La stabilité du nombre global de création d’entreprises est manifeste au regard des 12 mois iconI utilisation du logiciel «Nucléaire 1-37»
«rayonnements ionisants» particules et  en provenance de la source. On considère que le nombre d’impulsions comptées est proportionnel...

La stabilité du nombre global de création d’entreprises est manifeste au regard des 12 mois iconCentre Européen des Entreprises à Participation Publique et des Entreprises...
«Cadre d’actions pour le développement des compétences et des qualifications tout au long de la vie»

La stabilité du nombre global de création d’entreprises est manifeste au regard des 12 mois iconCentre Européen des Entreprises à Participation Publique et des Entreprises...
«Cadre d’actions pour le développement des compétences et des qualifications tout au long de la vie»








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
c.21-bal.com