Thème 3 L’Europe des Lumières au xviiième siècle








télécharger 55.15 Kb.
titreThème 3 L’Europe des Lumières au xviiième siècle
date de publication30.04.2017
taille55.15 Kb.
typeDocumentos
c.21-bal.com > loi > Documentos
Thème 3 - L’Europe des Lumières au XVIIIème siècle
Question du chapitre (problématique) : Comment les philosophes et savants des Lumières remettent-ils en cause la société de leur époque ?
Lumière. Pourquoi ce mot ?  : recherche d’explications aux pages 42 et 44

A partir des documents expliquez qui sont les Lumières ? (bases de leurs réflexions, époque)

Relever quelques noms
Réponse : les philosophes des Lumières sont des philosophes (penseurs, écrivains), des savants (mathématiciens, biologistes, physiciens, astronomes) de différents pays d’Europe qui ont vécu au XVIIIème siècle. Ils n’admettent rien sans preuve, formulent des hypothèses, expérimentent, observent. C’est à la lumière de leur raisonnement qu’ils agissent.

VOLTAIRE , ROUSSSEAU, DIDEROT, LAVOISIER, MONTESQUIEU.
exposé sur BUFFON
Musicien de l’époque : MOZART  possibilité écoute « mariage de Figaro » 1785 http://www.youtube.com/watch?v=Y_iMFvDEcvw


I- Des idées nouvelles qui dérangent
1) Etude de cas : Voltaire, un philosophe des Lumières



Brefs éléments biographiques : lire document 1 page 42.

Questions sur les documents pages 42-43
1-Pourquoi le système politique de l’Angleterre est il un modèle à suivre pour Voltaire ?

L’Angleterre est un modèle pour Voltaire car le pouvoir du roi est limité et partagé avec le peuple qui a des représentants élus : les députés.

Les gens sont libres de circuler, d’écrire, de parler, de croire en qui on veut et tout jugement se fait en fonction de lois.

Gonzales Coques : Exécution de Charles 1er d’Angleterre.

1649. Musée d’Amiens.




Petit rappel en montrant tbl exécution Charles 1er en 1649 = les anglais ont résisté à leur roi et l’ont exécuté ! La monarchie anglaise était théoriquement sous le contrôle du Parlement depuis la Grande Charte de 1215, mais les rois ont réussi à rétablir de plus en plus d'autorité. Au XVII, une guerre civile éclate. L'armée royale est vaincue et en 1649 Charles 1er est exécuté. C’est à la suite de cet évènement que la monarchie parlementaire est née en Angleterre.
Monarchie = système de gouvernement dirigé par un monarque (= un roi).

Parlementaire = qui fait référence à un Parlement c'est-à-dire à une ou deux assemblées de citoyens élus, représentant le peuple et limitant les pouvoirs du roi dans le domaine des lois et du budget notamment.
Question 3 sur le 5 p 43 :

  • Voltaire s’adresse au Dieu « de tous les êtres, de tous les mondes, de tous les temps » ce qui pourrait être un dieu universel ou tous les dieux.



Tolérance = respect des opinions et des croyances différentes de celles qu’on a. Plus généralement, c’est le respect des différences. Le contraire est l’intolérance.


  • Un passage qui évoque la tolérance religieuse : « que ce qui allument des cierges en plein midi pour te célébrer supportent ceux qui se contentent de la lumière de ton soleil » (ligne 17) ou « qu’il soit égal de t’adorer dans un jargon formé d’une ancienne langue ou dans un jargon plus nouveau » (ligne 20)

  • Un passage qui évoque la tolérance culturelle : « que toutes ces petites nuances qui distinguent les atomes appelés hommes ne soient pas des signaux de haine et de persécution » (lignes 14-15)

  • Selon lui, les hommes doivent se tolérer car ils sont frères (dernière ligne) et que dieu n’a pas créé les hommes pour se haïr (ligne 4)


Question 2 sur le document 4 p 43

- Jean Calas est accusé d’avoir assassiné son fils (l’accusation disait qu’il voulait se convertir à la religion catholique alors qu’il était d’une famille protestante).

- Voltaire prend sa défense au nom des principes de tolérance et de justice. Il mène une véritable enquête, recherche des preuves, montre les disfonctionnements du premier procès.
Voltaire, comme les autres philosophe des Lumières était un homme engagé.
2) Une remise en cause des bases de la pensée et de la société traditionnelle
Question 1 et 2 sous le document 3 page 49

Pour Montesquieu, il y a 3 pouvoirs dans un état

  • Le pouvoir législatif (faire les lois)

  • Le pouvoir exécutif (gouverner en faisant appliquer les lois)

  • Le pouvoir judiciaire ( faire appliquer le justice, protéger et punir)

Ces trois pouvoirs doivent être séparés dans un Etat sinon il n’y a pas de liberté. Cela permet d’éviter l’absolutisme, la tyrannie. Il faut les séparer pour éviter les décisions arbitraires (prises sans tenir compte des lois ou des gens).

Montesquieu prend un exemple à l’étranger car s’il avait pris l’exemple français, il risquait de se faire arrêter.
Question sous le document 2 p 48 

Rousseau dit que c’est le peuple qui doit détenir le pouvoir de faire les lois.





Société d’Ancien Régime

Souhaits des Lumières

Religion

1 seule religion dans le royaume

Tolérance religieuse

liberté de croyance et de culte la fraternité

Gouvernement

Roi absolu

Séparation des pouvoirs et pouvoir au peuple par le biais de ses représentants

Organisation de la société

Inégalités. Société d’ordres

Fin des privilèges


Les philosophes dénoncent les guerres de religion et les violences liées à l’intolérance. Ils s’opposent au fanatisme religieux (en France, le catholicisme est la seule religion autorisée depuis la révocation de l’édit de Nantes par Louis XIV en 1685).

Ils remettent en cause l’absolutisme. Le roi tient son autorité de ses sujets et non pas de dieu (pas de droit divin)

Ils demandent l’égalité en droit devant la loi. La société ne doit plus être composée de gens qui ont des privilèges et de gens qui n’en ont aucun.

3) Une façon de penser qui se diffuse chez les scientifiques

Au XVIIIe s, la science fait d’importants progrès (électricité, chimie, astronomie, botanique) en s’appuyant sur l’expérimentation.
Dossier p 44-45 questions 1 à 6 en DM

II- Comment ces idées se diffusent-elles en Europe ?
1) L’Encyclopédie
Exercice sur l’Encyclopédie p.26-27  questions 1-2-6-7:
1-Diderot et D’Alembert sont les fondateurs de l’Encyclopédie, publiée de 1751 à 1772.

2- L’objectif est de rassembler toutes les connaissances actualisées.

6-L’Encyclopédie est condamnée par le Conseil d’état du roi et censuré car elle critique l’autorité royale, et la religion.

7- L’encyclopédie est un succès car « tous le monde souscrivait  ..voulaient avoir l’ouvrage »
2) Des lieux de débats
Leurs idées sont débattues dans des salons littéraires (doc 3 p.20), les cafés (doc 4 p.25), les académies et leurs livres diffusés en Europe (le Français est alors la langue internationale).
Doc 1 p.18 : Ce mouvement est aussi européen et certains souverains appelés « despotes éclairés », séduits par leurs idées correspondent avec eux et les invitent pour les rencontrer comme Frédéric II de Prusse avec Voltaire ou Catherine de Russie avec Diderot.

Conclusion :

Ces débats d’idées contribuent à former une opinion publique qui s’inspire des idées des philosophes des Lumières pour contester l’absolutisme et l’Eglise catholique, face aux difficultés de la monarchie sous Louis XV puis Louis XVI.

Question 5 p 21 (ne pas tenir compte de la fin de la question)
Voltaire remet en cause les fondements ………………….. en parlant de ……………….., c'est-à-dire de respect des opinions et des croyances différentes de celles qu’on a. Il est donc contre le …………………. Il critique aussi la ………………. et les …………………...
3) Une pensée qui se diffuse chez les scientifiques
Au XVIIIe s, la science fait d’importants progrès (électricité, chimie, astronomie, botanique) en s’appuyant sur l’expérimentation.

Dossier p 22-23 questions 1 à 6 en DM
Question 5 p 21 (ne pas tenir compte de la fin de la question)
Voltaire remet en cause les fondements ………………….. en parlant de ……………….., c'est-à-dire de respect des opinions et des croyances différentes de celles qu’on a. Il est donc contre le …………………. Il critique aussi la ………………. et les …………………...
3) Une pensée qui se diffuse chez les scientifiques
Au XVIIIe s, la science fait d’importants progrès (électricité, chimie, astronomie, botanique) en s’appuyant sur l’expérimentation.

Dossier p 22-23 questions 1 à 6 en DM

Question 5 p 21 (ne pas tenir compte de la fin de la question)
Voltaire remet en cause les fondements ………………….. en parlant de ……………….., c'est-à-dire de respect des opinions et des croyances différentes de celles qu’on a. Il est donc contre le …………………. Il critique aussi la ………………. et les …………………...
3) Une pensée qui se diffuse chez les scientifiques
Au XVIIIe s, la science fait d’importants progrès (électricité, chimie, astronomie, botanique) en s’appuyant sur l’expérimentation.

Dossier p 22-23 questions 1 à 6 en DM
Question 5 p 21 (ne pas tenir compte de la fin de la question)
Voltaire remet en cause les fondements ………………….. en parlant de ……………….., c'est-à-dire de respect des opinions et des croyances différentes de celles qu’on a. Il est donc contre le …………………. Il critique aussi la ………………. et les …………………...
3) Une pensée qui se diffuse chez les scientifiques
Au XVIIIe s, la science fait d’importants progrès (électricité, chimie, astronomie, botanique) en s’appuyant sur l’expérimentation.

Dossier p 22-23 questions 1 à 6 en DM

Question 6 p.25

Les philosophes dénoncent les …………….. de ………………… et les violences liées à l’……………………….. Ils s’opposent au fanatisme religieux (en France, le catholicisme est la seule religion autorisée depuis la révocation de l’édit de Nantes par Louis XIV en 1685). Les philosophes réclament la ………………….. de croyance et de culte, la ………………………….., l’ouverture d’esprit, la ……………………...

Question 6 p.25

Les philosophes dénoncent les …………….. de ………………… et les violences liées à l’……………………….. Ils s’opposent au fanatisme religieux (en France, le catholicisme est la seule religion autorisée depuis la révocation de l’édit de Nantes par Louis XIV en 1685). Les philosophes réclament la ………………….. de croyance et de culte, la ………………………….., l’ouverture d’esprit, la ……………………...

Question 6 p.25

Les philosophes dénoncent les …………….. de ………………… et les violences liées à l’……………………….. Ils s’opposent au fanatisme religieux (en France, le catholicisme est la seule religion autorisée depuis la révocation de l’édit de Nantes par Louis XIV en 1685). Les philosophes réclament la ………………….. de croyance et de culte, la ………………………….., l’ouverture d’esprit, la ……………………...

Question 6 p.25

Les philosophes dénoncent les …………….. de ………………… et les violences liées à l’……………………….. Ils s’opposent au fanatisme religieux (en France, le catholicisme est la seule religion autorisée depuis la révocation de l’édit de Nantes par Louis XIV en 1685). Les philosophes réclament la ………………….. de croyance et de culte, la ………………………….., l’ouverture d’esprit, la ……………………...

Question 6 p.25

Les philosophes dénoncent les …………….. de ………………… et les violences liées à l’……………………….. Ils s’opposent au fanatisme religieux (en France, le catholicisme est la seule religion autorisée depuis la révocation de l’édit de Nantes par Louis XIV en 1685). Les philosophes réclament la ………………….. de croyance et de culte, la ………………………….., l’ouverture d’esprit, la ……………………...

Question 6 p.25

Les philosophes dénoncent les …………….. de ………………… et les violences liées à l’……………………….. Ils s’opposent au fanatisme religieux (en France, le catholicisme est la seule religion autorisée depuis la révocation de l’édit de Nantes par Louis XIV en 1685). Les philosophes réclament la ………………….. de croyance et de culte, la ………………………….., l’ouverture d’esprit, la ……………………...
Question 6 p.25

Les philosophes dénoncent les …………….. de ………………… et les violences liées à l’……………………….. Ils s’opposent au fanatisme religieux (en France, le catholicisme est la seule religion autorisée depuis la révocation de l’édit de Nantes par Louis XIV en 1685). Les philosophes réclament la ………………….. de croyance et de culte, la ………………………….., l’ouverture d’esprit, la ……………………...
2) La remise en cause de l’absolutisme
Questions 4 p.25

4-Pour les Lumières, le prince tient son autorité de ses sujets et non pas de dieu, et le pouvoir législatif appartient au peuple.
Exercice D p 29 questions 1à 8

1- Selon Rousseau le peuple doit faire les lois

2- Le gouvernement est qualifié de « ministre du peuple souverain » (expliquer les mots)

3- Les deux objectifs de toute loi doivent être de la liberté et l’égalité

4- C’est le peuple qui est souverain. C’est une démocratie
5- les trois pouvoirs cités par Montesquieu sont :

Le pouvoir législatif (faire les lois et les voter)

Le pouvoir exécutif (faire appliquer les lois, diriger)

Le pouvoir judiciaire (faire respecter les lois)

6- Ces trois pouvoirs doivent être séparés dans un Etat sinon il n’y a pas de liberté. Cela permet d’éviter l’absolutisme, la tyrannie.
7- Les deux auteurs s’opposent à la monarchie absolue en donnant le pouvoir au peuple et en séparant les pouvoirs

8- ils revendiquent tous les deux la valeur de liberté
3) L’égalité
Rappel sur l’organisation de la société sous l’Ancien Régime avec doc 2 p 19

Définition d’ordre et de privilèges
Question 5 p.25

5- Les Hommes sont égaux, c’est le fondement des libertés ; contrairement à la société d’ordres et aux privilèges.
Ils demandent l’égalité en droit devant la loi (Rousseau dans le Contrat social) et les impôts (=l’abolition des privilèges de la noblesse et du clergé, « contre la noblesse » de Voltaire, doc 4 p.20).

III- Comment ces idées se diffusent-elles en Europe ?
1) L’Encyclopédie
Exercice sur l’Encyclopédie p.26-27  questions 1-2-6-7:
1-Diderot et D’Alembert sont les fondateurs de l’Encyclopédie, publiée de 1751 à 1772.

2- L’objectif est de rassembler toutes les connaissances actualisées.

6-L’Encyclopédie est condamnée par le Conseil d’état du roi et censuré car elle critique l’autorité royale, et la religion.

7- L’encyclopédie est un succès car « tous le monde souscrivait  ..voulaient avoir l’ouvrage »
2) Des lieux de débats
Leurs idées sont débattues dans des salons littéraires (doc 3 p.20), les cafés (doc 4 p.25), les académies et leurs livres diffusés en Europe (le Français est alors la langue internationale).
Doc 1 p.18 : Ce mouvement est aussi européen et certains souverains appelés « despotes éclairés », séduits par leurs idées correspondent avec eux et les invitent pour les rencontrer comme Frédéric II de Prusse avec Voltaire ou Catherine de Russie avec Diderot.

Conclusion :

Ces débats d’idées contribuent à former une opinion publique qui s’inspire des idées des philosophes des Lumières pour contester l’absolutisme et l’Eglise catholique, face aux difficultés de la monarchie sous Louis XV puis Louis XVI.





similaire:

Thème 3 L’Europe des Lumières au xviiième siècle iconL’ergotisme au xviiième siècle
«feu sacré», de «feu St Antoine», de «feu St Marcel», de «Mal des Ardents», ces «épidémies» apparurent en Europe dès le ixème siècle...

Thème 3 L’Europe des Lumières au xviiième siècle iconCours de Philippe Koeppel, octobre 1996-janvier 1997
«Lumières» fut employé dès le xviii° siècle. Les Lumières commencent en fait à la fin du xvii° siècle, avec Fontenelle et Bayle,...

Thème 3 L’Europe des Lumières au xviiième siècle iconTheme I chapitre iii-lumieres colorees-couleur des objets

Thème 3 L’Europe des Lumières au xviiième siècle iconAvis aux acteurs rare recommandation aux acteurs et actrices afin...
«d’éloigner les rixes aux salles de spectacle» Marseille, xviiième siècle. Feuillet manuscrit – 13 X 19. 3 cm

Thème 3 L’Europe des Lumières au xviiième siècle iconLe mouvement des Lumières tire son nom de la volonté des philosophes...

Thème 3 L’Europe des Lumières au xviiième siècle iconL'évolution de la société de 1850 à 1939
«Benelux», France, Allemagne Rhénane, Suisse) et l'Europe des périphéries, en retard (Irlande, Europe Centrale et Orientale, Europe...

Thème 3 L’Europe des Lumières au xviiième siècle iconComment faire le livret sur Lavoisier et les Lumières ?
«Ne raisonnez pas !» L’officier dit : «Ne raisonnez pas, exécutez !» Le financier dit : «Ne raisonnez pas, payez !» Le prêtre dit...

Thème 3 L’Europe des Lumières au xviiième siècle iconThème 1 introductif : Croissance et mondialisation depuis le milieu du xixè siècle
...

Thème 3 L’Europe des Lumières au xviiième siècle iconComment les idées des Lumières développées par les philosophes, vont-elles...

Thème 3 L’Europe des Lumières au xviiième siècle iconFrancis Duseux Président de l’ufip (Union Française des Industries Pétrolières)
«Distribution et Pipelines» pour l’Europe en 2003, IL a été nommé Président-Directeur général de Esso saf en 2006, en charge également...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
c.21-bal.com