Rapport de stage rédigé conjointement par








télécharger 188.93 Kb.
titreRapport de stage rédigé conjointement par
page1/12
date de publication01.05.2017
taille188.93 Kb.
typeRapport
c.21-bal.com > loi > Rapport
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   12


logo comintes.png

Etude sur les pratiques agricoles utilisées dans la préfecture de Bassar, Région de la Kara – TOGO

p1010149.jpg

Rapport de stage rédigé conjointement par :

-Raphaël BEC, Etudiant d’Ingénieur Agronome et gestion des milieux naturels

- Hélène CORTOT, Etudiante en Master 1 /2ème année Magistère Economie de

développement

-GUESNON Maxime, Etudiant en 1ère année à l’Ecole Supérieure de Physique et Chimie Industrielles de la ville de Paris France

Bassar, Août 2014


Table des matières

Introduction 3

1.Présentation de l’ONG COMINTES 4

2.Contexte : agriculture & agroécologie 5

2.1.Définition de l’agroécologie 5

2.2.Contexte dans lequel s’inscrit l’agriculture au Togo 6

2.2.1.Contexte général 6

2.2.2.La préfecture de Bassar : superficies, rendements et productions principales 8

2.3.Contexte dans lequel s’inscrit l’Agroécologie au Togo 9

3.Présentation de la méthodologie employée 10

3.1.Inscription de l’étude dans un projet global et finalités 10

3.2.Méthode de travail employée 11

4.Présentation des résultats et analyse 16

4.1.Informations générales concernant les personnes interrogées 16

4.2.Les différentes cultures, surfaces et rendements 18

4.2.1.Comparaison des surfaces cultivées 18

4.2.2.Comparaison des rendements obtenus 19

4.3.Evolutions climatiques et état du sol 21

4.4.Apports et méthodes utilisées 21

4.5.Difficultés des exploitants 24

5.Limites et prolongements 25

5.1.Limites et difficultés rencontrées lors de l’étude 25

5.2.Prolongements possibles de l’étude 27

6.Recommandations 28

Conclusion 30

Annexes 32




Introduction


En mars 2014, l’ONG COMINTES a soumis dans le cadre du PGICT (Projet de gestion intégrée des catastrophes et des terres), un projet intitulé « Promotion et adaptation des bonnes pratiques de gestion communautaire durable des terres rurales dans le canton de Kalanga, préfecture de Bassar, région de la Kara. » Ce projet répond aux objectifs du Ministère de l’environnement et des ressources forestières (MERF) à travers le PGICT, et du Ministère de l’agriculture de l’élevage et de la pêche (MAEP) à travers le PNIASA : Programme national d’investissement pour l’agriculture et la sécurité alimentaire 2010 – 2015. Il est également en lien avec le Projet d’appui au développement agricole au Togo (PADAT).

Le projet initié par COMINTES vise à répondre à certains enjeux de l’agriculture au Togo. Malgré les nombreux efforts déployés par les autorités togolaises pour le développement du secteur agricole, d’importants obstacles restent à franchir. En raison de sécheresses de plus en plus fréquentes, d’une forte pression foncière et de l’utilisation intensive d’intrants chimiques pour les cultures, la fertilité des terres arables a atteint un niveau critique. Il apparait donc urgent de trouver certaines solutions pour combattre ces difficultés. La mise en place et la promotion de pratiques agroécologiques, plus respectueuses et plus accessibles, représentent une solution potentielle à différents problèmes qui se posent dans l’activité agricole aujourd’hui. La création de compostières, l’utilisation régulière du fumier, ou encore l’agroforesterie sont autant de méthodes qui peuvent par exemple être appliquées dans la région.

La présente étude s’inscrit par conséquent dans un contexte de dégradation des sols et d’aléas climatiques croissants. Avant la mise en place d’un projet de promotion et de sensibilisation à de telles méthodes, il convient d’effectuer un recensement de celles actuellement utilisées au sein de la préfecture de Bassar.

L’objectif principal de cette étude réside donc dans l’identification des différentes pratiques agricoles exercées par les cultivateurs. Elle permettra également de dresser une vue d’ensemble du contexte dans lequel évolue le secteur primaire de la préfecture de Bassar. Aussi, l’étude présentée sera par la suite nécessaire pour déterminer quelles techniques seront les plus adaptées aux réalités du terrain et aux besoins des populations ciblées.

Ce rapport présentera dans un premier temps les contextes agricole et environnemental du Togo, et plus spécifiquement pour la région de la Kara et la préfecture de Bassar. En second lieu, la méthode utilisée pour notre recensement des pratiques agricoles sera exposée et justifiée. Enfin, après la présentation des résultats, leur analyse débouchera sur les perspectives d’évolution vers un plus vaste projet.
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   12

similaire:

Rapport de stage rédigé conjointement par iconRapport de modelisation etude par modélisation de différents facteurs...
«concertée», c’est-à-dire que contrairement à la réaction d’ordre 1 passant par un intermédiaire carbocation, ce mécanisme se déroule...

Rapport de stage rédigé conjointement par icon«Pourquoi me demande-t-on de faire un stage ?» Effectuer un stage doit vous permettre
«J’ai déjà effectué un stage par le passé… Puis-je le faire valider comme stage obligatoire de L3 ?»

Rapport de stage rédigé conjointement par iconRapport de Stage
«Une administration ne s’améliore que par le regard qu’elle sait porter sur son fonctionnement» Jacques Attali 1

Rapport de stage rédigé conjointement par iconQuestionnaire rédigé par : Legends Never Die 1 : Réchauffement (collectives)...

Rapport de stage rédigé conjointement par iconRapport de stage

Rapport de stage rédigé conjointement par iconRapport de stage

Rapport de stage rédigé conjointement par iconRapport de stage

Rapport de stage rédigé conjointement par iconRapport de stage

Rapport de stage rédigé conjointement par iconRapport de stage

Rapport de stage rédigé conjointement par iconRapport Stage en entreprise








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
c.21-bal.com