Consigne : a partir de l’exploitation pertinente des ressources proposées, expliquez l’hémiplégie (perte de la motricité volontaire d’un côté du corps) de ces patients








télécharger 30.56 Kb.
titreConsigne : a partir de l’exploitation pertinente des ressources proposées, expliquez l’hémiplégie (perte de la motricité volontaire d’un côté du corps) de ces patients
date de publication19.01.2018
taille30.56 Kb.
typeDocumentos
c.21-bal.com > loi > Documentos
TP TS : La commande de la motricité volontaire

d’après acces.ens-lyon.fr
Il existe des cas connus de dysfonctionnements musculaires chez des individus ayant un réflexe myotatique fonctionnel et ne montrant pas de lésions médullaires.

C’est le cas des trois patients victimes d’un AVC dont les symptômes sont décrits ci-dessous :


Sujet 12211

Le sujet a été touché par un AVC de type ischémique ayant touché l’artère carotide interne droite (AIC = accident ischémique cérébral c'est-à-dire avec anomalie de la vascularisation)

Le patient présente :

- une hémiplégie (paralysie du côté gauche du corps : face, membre supérieur, membre inférieur) ;

- une héminégligence gauche (incapacité à s’orienter vers ou répondre à des stimuli présentés dans l’hémispace gauche) ;

- une hémiénopsie latérale homonyme gauche (perte de l’hémichamp visuel gauche, concerne aussi bien l’œil droit que l’œil gauche) ;

- une hémihyposthésie gauche (atteinte de la sensibilité extéroceptive élémentaire, c'est-à-dire le toucher, la douleur et la température du côté gauche du corps)

Sujet 12212

Le sujet a été touché par un AVC de type ischémique ayant touché l’artère sylvienne gauche

Le patient présente une hémiplégie droite (paralysie du côté droit du corps : face, membre supérieur, membre inférieur) ;

Sujet 12213

Le sujet a été touché par un AVC de type hémorragique (HIC = hémorragie intracérébrale)

Le patient présente une hémiplégie gauche (paralysie du côté gauche du corps : face, membre supérieur, membre inférieur) ;


Consigne : A partir de l’exploitation pertinente des ressources proposées, expliquez l’hémiplégie (perte de la motricité volontaire d’un côté du corps) de ces patients.

Vous présenterez votre réponse sous la forme d’un compte-rendu qui intégrera les images obtenues et un schéma complété par la localisation de l’aire motrice et des voies nerveuses de la motricité volontaire.
Ressources :

- logiciel Eduanatomist et sa fiche technique

- images d’IRM anatomiques des patients 12211, 12212 et 12213 à exploiter avec le logiciel Eduanatomist selon protocole joint (document 1)

Fichiers respectivement : IRMsujet12211anatpathologieAVC, 12212anatpathologieAVC_T2_J1 et IRMsujet12213anatpathologieAVC.

Origine des images : Dr C.Rosso, Chef de clinique, Service des Urgences Cérébro-Vasculaires, APHP, Hôpital Pitié-Salpétrière, 75013, Paris, France.

- images d’IRM fonctionnelle de l’activité cérébrale quand un sujet réalise volontairement un mouvement de la main droite ou de la main gauche en réponse à un stimulus à exploiter avec le logiciel Eduanatomist selon protocole joint (document 2)
Documents :

- Document référent : représentation des différents lobes d’un hémisphère cérébral

- Document 1 : exploitation des images l’IRM anatomique

- Document 2 : exploitation des images d’IRM fonctionnelle
Annexe : schéma à compléter
Document 1 Exploitation des images d’IRM anatomiques
L’imagerie par résonance magnétique (IRM) est une technique non invasive d’imagerie médicale d’apparition relativement récente (début des années 1970) permettant d’obtenir des vues 2D ou 3D du corps vivant.

L’IRM repose sur la résonance magnétique nucléaire (RMN).

Son principe est le suivant :

En appliquant sur une partie du corps un fort champ magnétique associé à une combinaison d’ondes électromagnétiques à haute fréquence (appelées ondes radio) et en mesurant le signal réémis par certains atomes (en particulier l’hydrogène), il est possible de déterminer la composition chimique et donc la nature des tissus biologiques en chaque point du volume auquel le champ magnétique a été appliqué.
Protocole :

- A l’aide de l’icône rechercher l’image IRMsujet12212anatpathologieAVC_T2_J1 dans le dossier « Neuropeda motricite ».

- Régler le contraste en déplaçant le seuil supérieur.

- En déplaçant le curseur dans le plan de coupe axiale rechercher et repérer la lésion

- Utiliser la fonction « appareil photo » pour obtenir des images dans les trois plans de coupe qui montrent la zone lésée.

- Choisir un titre pertinent pour enregistrer les images de façon à pouvoir les insérer ensuite dans le compte-rendu.

- Supprimer les images de l’interface de visualisation.

- Renouveler les opérations avec les images IRMsujet12211anatpathologieAVC et IRMsujet12213anatpathologieAVC.


Document 2 : Exploitation des images d’IRM fonctionnelle
Principe de la neuroimagerie fonctionnelle

La neuroimagerie fonctionnelle permet d’étudier l’activité cérébrale dans différentes situations (sensibilité, motricité, mémoire, langage....). L'acquisition des données de neuroimagerie fonctionnelle repose sur des mesures de débit sanguin cérébral (plus précisément sur des variations locales de débit sanguin et d'oxygénation cérébrale, signal BOLD (pour signal Blood Oxygen Level Dependant).

Ces données sont acquises lors de protocoles expérimentaux simples. Le protocole le plus simple consiste à acquérir une série d'images en condition ON (tâche sensorielle ou motrice par exemple) et une série en condition OFF (sans stimulation ou sans mouvement). A partir des images moyennes obtenues dans chaque condition, on construit alors une image de différence entre les conditions ON et OFF, cette image est appelée calque fonctionnel. Le calque fonctionnel est ensuite superposé à l'image anatomique correspondante pour une interprétation des régions cérébrales statistiquement actives.

Plus l’activation d’une région du cortex est importante plus la région est représenté en couleurs chaudes (jaune, orange, rouge). Il s’agit donc de balayer tous les plans de coupe et de rechercher ceux qui montrent de telles activations.
Conditions d’obtention des images :

Le dossier « Neuropeda complément » contient des images obtenues chez deux sujets lors d’un test visant à explorer le fonctionnement du cerveau de sujets lors de tâches sensorimotrices pendant un temps court.
Les sujets reçoivent l’instruction visuelle ou auditive « cliquez trois fois sur le bouton droit » ou «cliquez trois fois sur le bouton gauche ».

 Les aires impliquées dans la réponse motrice de la main sont mises en évidence sur les images par différence statistique entre les réponses motrices de la main droite et celles de la main gauche.
Le contraste clic gauche – clic droit (Resp. : versus clic droit – clic gauche) combine quatre conditions expérimentales : cliquer avec la main gauche ou avec la main droite après une consigne visuelle ou auditive et s’appuie sur 20 essais pendant le temps de la manipulation (Clic droit : 5 instructions vidéo, 5 instructions audio, soit 10 essais et Clic gauche : 5 instructions vidéo, 5 instructions audio, soit 10 essais également).

Les images (calques fonctionnels) correspondent aux différences entre les acquisitions avec activation motrice de la main droite versus celle de la main gauche (et inversement gauche versus droite). Les images fonctionnelles des sujets permettent donc d'illustrer, par superposition aux images anatomiques correspondantes, le fonctionnement cérébral (localisations de l’activité cérébrale) lors d’une tâche motrice (clic de la main) effectué du côté droit ou gauche.
Origine des images : Anton Jean-Luc, Centre d’Imagerie par Résonance Magnétique Nucléaire fonctionnelle, CHU la Timone, 264 Rue St Pierre, 13 385 Marseille Cedex 05, France.

Centre Nationale de la Recherche Scientifique, Universités d'Aix-Marseille (U1, U2, U3) et Assistance Publique des Hôpitaux de Marseille.

Images disponibles :

Image

Nature et seuils de visualisation avec le logiciel Eduanatomist 

IRMsujet13112anat

image anatomique

IRMsujet13112fonctionMotriciteMainGaucheVersusDroite

calque fonctionnel présentant les différences entre les acquisitions avec activation motrice de la main gauche versus celle de la main droite

Seuils de visualisation : seuil bas à 80 et seuil haut à 100

IRMsujet13112fonctionMotriciteMainDroiteVersusGauche

calque fonctionnel présentant les différences entre les acquisitions avec activation motrice de la main droite versus celle de la main gauche

Seuils de visualisation: seuil bas à 75 et seuil haut à 100

IRMsujet13111anat

image anatomique

IRMsujet13111fonctionMotriciteMainGaucheVersusDroite

calque fonctionnel présentant les différences entre les acquisitions avec activation motrice de la main gauche versus celle de la main droite

Seuils de visualisation : seuil bas à 70 et seuil haut à 100


Protocole d’exploitation des images :

- A l’aide de l’icône rechercher l’image IRMsujet13112anat dans le dossier « neuropeda motricite ». L’image anatomique s’affiche. Régler éventuellement son contraste.

  • De la même façon ouvrir l’image fonctionnelle IRMsujet13112fonctionMotriciteMainGaucheVersusDroite. L’image se superpose automatiquement à la précédente.

  • Régler les seuils d’affichage de l’image.

  • Se déplacer dans tous les plans de coupe pour repérer les zones les plus actives.

  • Utiliser la fonction « appareil photo » pour obtenir des images dans les trois plans de coupe qui montrent les zones activées.

  • Relever leurs coordonnées X, Y, Z.

  • Choisir un titre pertinent pour enregistrer les images de façon à pouvoir les insérer ensuite dans le compte-rendu.

  • Masquer le fichier IRMsujet13112fonctionMotriciteMainGaucheVersusDroite.

  • Ouvrir l’image IRMsujet13112fonctionMotriciteMainDroiteVersusGauche et refaire les mêmes opérations.

  • Supprimer les images de l’interface de visualisation.

  • Renouveler l’ensemble des opérations pour les images obtenues avec le sujet 13111.


Annexe TP : schéma à compléter



Complétez le schéma de façon à :

- localiser l’aire motrice primaire

- représenter la voie de la motricité volontaire.

Pour cela complétez le schéma de la voie pyramidale commandant une fibre musculaire appartenant à un muscle de l'hémicorps gauche et représentez intégralement le schéma de la voie pyramidale commandant une fibre musculaire appartenant à un muscle de l'hémicorps droit.

On précise que pour la voie de la motricité volontaire, dite voie pyramidale, la décussation du faisceau corticospinal latéral (qui commande les muscles distaux des membres) a lieu juste en dessous du bulbe rachidien.




Laurence Comte – professeure ayant mission de conseil pédagogique AEFE - 2013 Page


similaire:

Consigne : a partir de l’exploitation pertinente des ressources proposées, expliquez l’hémiplégie (perte de la motricité volontaire d’un côté du corps) de ces patients iconGestion des ressources humaines
«corps social» Dans cette perspective la Gestion des ressources humaines doit tendre à améliorer la communication transversale, tout...

Consigne : a partir de l’exploitation pertinente des ressources proposées, expliquez l’hémiplégie (perte de la motricité volontaire d’un côté du corps) de ces patients iconExamens. II. Ressources
«apprendre», d’«observer», de s’«exercer» et de s’«évaluer». Ces ressources peuvent être utilisées pour des ateliers, des quiz, des...

Consigne : a partir de l’exploitation pertinente des ressources proposées, expliquez l’hémiplégie (perte de la motricité volontaire d’un côté du corps) de ces patients iconOrientations Concepts prescrits
«loi des pressions partielles», s’avère pertinente dans l’étude des mélanges gazeux. L’emploi de ces lois suppose une maîtrise des...

Consigne : a partir de l’exploitation pertinente des ressources proposées, expliquez l’hémiplégie (perte de la motricité volontaire d’un côté du corps) de ces patients iconApproche psycho somatique
«je suis mon corps». Avant, on héritait d’un corps de Dieu, des parents. Maintenant, on ne veut plus de notre corps  brouillon qu’on...

Consigne : a partir de l’exploitation pertinente des ressources proposées, expliquez l’hémiplégie (perte de la motricité volontaire d’un côté du corps) de ces patients iconCalcul d’une quantité de matière à partir d’une masse ou d’un volume
«Ressources» permettent de mettre en pratique les notions abordées et peuvent être utilisées par des élèves

Consigne : a partir de l’exploitation pertinente des ressources proposées, expliquez l’hémiplégie (perte de la motricité volontaire d’un côté du corps) de ces patients iconCours de renforcement des compétences en chimie
«apprendre», d’«observer», de s’«exercer» et de s’«évaluer». Ces ressources peuvent être utilisées pour des ateliers, des quiz, des...

Consigne : a partir de l’exploitation pertinente des ressources proposées, expliquez l’hémiplégie (perte de la motricité volontaire d’un côté du corps) de ces patients iconSon intensité dépend du poids du corps, de l’inclinaison du plan...

Consigne : a partir de l’exploitation pertinente des ressources proposées, expliquez l’hémiplégie (perte de la motricité volontaire d’un côté du corps) de ces patients iconRésumé Les ressources naturelles ne sont pas inépuisables. Et par...

Consigne : a partir de l’exploitation pertinente des ressources proposées, expliquez l’hémiplégie (perte de la motricité volontaire d’un côté du corps) de ces patients iconD'après les informations extraites des documents et de vos connaissances,...
«Le temple du soleil», une loupe de grand diamètre concentre ces rayons vers le bûcher sur lequel sont attachés Tintin, le capitaine...

Consigne : a partir de l’exploitation pertinente des ressources proposées, expliquez l’hémiplégie (perte de la motricité volontaire d’un côté du corps) de ces patients iconPartie 1 : Gestion des ressources humaines et gestion des conditions de travail
«pauses» dans la journée. Ces conditions se stabilisent depuis une dizaine d’années, on ne progresse plus en matière de gestion de...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
c.21-bal.com