Extraction et purification des lipides d’un jaune d’œuf








télécharger 10.74 Kb.
titreExtraction et purification des lipides d’un jaune d’œuf
date de publication22.01.2018
taille10.74 Kb.
typeDocumentos
Extraction et purification des lipides d’un jaune d’œuf.


Q5. Ou se trouve la phase aqueuse (phase inférieure ou supérieure) ? Justifiez votre réponse.
La phase aqueuse se situe en haut dans la burette. Cela s’explique par les différences de densité des deux phases, celle de la phase aqueuse étant environ égale a 1, celle du CH2Cl2 étant de 1,3266 (données du Handbook).
Q6.Quel est le rôle du flux d’azote ?
Le flux d’azote sert a éliminer par évaporation l’acétone qui est un alcool très volatile. Il s’agit d’une réaction endothermique d’où la présence d’un bac d’eau chaude.
Q7. A partir d’une série de schémas, résumer le protocole d’extraction et de purification des lipides du jaune d’œuf.
schemas

Q11 Quels sont les phospholipides constitutifs du jaune d’œuf.

chromato a noirci

Les résultats de la chromatographie B permettent de dire que l’on a dans le jaune d’œuf des PE, mais ne nous permet pas de nous prononcer quant a la présence ou absence des PC et PS. La chromatographie A, utilisant un solvant plus polaire, et donc entraînant mieux les lipides, permet de dire que l’on trouve dans le jaune d’œuf des PC et PE.
Q12.Que vous confirment les Rf que vous venez de déterminer ?
Calculs des facteurs de rétention pour chaque constituant identifié sur la plaque.
Chromatographie A :

F1 → Tache inférieure : 1.8/5.7 = 0.32

Tache médiane : 4/5.7 = 0.7

Tache supérieure : 5.2/5.7 = 0.91 pigments

F2 → Tache inférieure : 1.8/5.7 = 0.32

Tache médiane : 3.9/5.7 = 0.68

Tache supérieur : 5.2/5.7 = 0.91 pigments

PC → 1.9/5.7 = 0.33

PE → 4/5.7 = 0.7

PS → 2.1/5.7 = 0.37
Chromatographie B :

F1 → Tache inférieure : 0.2/5.6 = 0.036

Tache médiane : 0.7/5.6 = 0.125

Tache supérieure : 5.1/5.6 = 0.91 pigments

F2 → Tache inférieure : 0.2/5.6 = 0.036

Tache médiane : 0.8/5.6 = 0.143

Tache supérieure : 5.1/5.6 = 0.91 pigments

PC → 0.2/5.6 = 0.036

PE → 0.7/5.6 = 0.125

PS → 0.1/5.6 = 0.018
Nous allons comparer les Rf de la chromatographie A.

On remarque que le Rf d’un groupe de phospholipides de F1 et F2 sont le même que celui de

la PC (Rf = 0.32 ≈ 0.33) et il en est de même pour les Rf avec la PE (Rf = 0.68 ≈ 0.7).

Cependant ce n’est pas le cas avec le PS. La valeur de son Rf est différente de ceux calculés

en F1 et F2 (Rf = 0.32 ≠ 0.37)
Q14.Quelle phase permet une meilleure séparation des phospholipides ? Pourquoi ?
Après comparaison des deux chromatographie, on peut dire que la phase A (CH2Cl2 / CH3OH

en proportion 65/35) sépare mieux les phospholipides. Il s’agit de la phase la plus polaire, et

donc le solvant interagit mieux avec les têtes hydrophiles des phospholipides provoquant une

meilleure migration sur la plaque de chromatographie.
Q15.Imaginer un protocole pour quantifier les phospholipides.
La PC et PE sont des lipides chargés. Il suffirait de rajouter dans une solution de

phospholipides des molécules chargées qui réagissent a une certaine longueur d’onde. Ceci

nous permettrait de faire une analyse par dosage et spectrophotométrie. On pourrait également

étudier la teneur en phosphate dans une solution de phospholipides.
Q16.Quel est l’intérêt des œufs pour la purification des phospholipides ?
Les œufs sont très utiles dans la purification des phospholipides car on les retrouve en très

grande quantité, ce qui permet de travailler facilement, avec de grandes quantités de matière.

Il y a en effet dans un jaune d’œuf 35% de lipides dont 60% de PC et 30% de PE.


similaire:

Extraction et purification des lipides d’un jaune d’œuf icon1. 2 Quelle est la composition du jaune d’œuf ?

Extraction et purification des lipides d’un jaune d’œuf iconLes lipides I introduction a caractères généraux des lipides
«saponifiables», c’est-à-dire qu’après hydrolyse alcaline (ajout de soude ou potasse), ils donnent des savons

Extraction et purification des lipides d’un jaune d’œuf iconI. Purification de l’aspirine (cf. Salzard) caractérisation on montre...

Extraction et purification des lipides d’un jaune d’œuf iconSéquence 3 – Femmes et débats d’idées
«O dieux ! Qu'est-ce cela ? Je n'en puis plus; on me déchire; Quoi j'accouche d'un œuf ! D'un œuf ? Oui, le voilà Frais et nouveau...

Extraction et purification des lipides d’un jaune d’œuf iconIii structure des lipides

Extraction et purification des lipides d’un jaune d’œuf iconRoyaume du Maroc
«zarqun» ou du persan «zargun», le zircon, parfois confondu avec son presque homonyme le zirconium, est ce que l’on pourrait appeler...

Extraction et purification des lipides d’un jaune d’œuf iconDes exercices Santé les médicaments extraction séparation

Extraction et purification des lipides d’un jaune d’œuf iconTp de chimie n°1 ( ts. Spe. ) : Extraction de l’eugenol des clous de girofles

Extraction et purification des lipides d’un jaune d’œuf icon1. la constitution de l’œuf

Extraction et purification des lipides d’un jaune d’œuf iconLes pigments des feuilles : extraction et chromatographie. Absorbance d'une solution








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
c.21-bal.com