Veille media








télécharger 380.27 Kb.
titreVeille media
page1/19
date de publication19.01.2018
taille380.27 Kb.
typeDocumentos
c.21-bal.com > droit > Documentos
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   19
A LA MEMOIRE DES 1 500 000 VICTIMES ARMENIENNES

24 Avril 2009 : 94ème anniversaire du génocide arménien de 1915

perpétré par le gouvernement Jeune-Turc

94 ans de déni : ça suffit !

-------------------------------------------------------------------




    1. VEILLE MEDIA



Mercredi 27 Mai 2009
Retrouvez les news sur :

http://www.collectifvan.org


    1. INFOS COLLECTIF VAN


  1. 3ème Opération « Les génocides vous regardent » à Erevan

  2. I



    nfo Collectif VAN -
    www.collectifvan.org - L'Antenne d'Erevan du Collectif VAN vous invite à visionner les photos de son opération « Les génocides vous regardent - Arméniens, Juifs, Tutsi, Darfouris : un mur contre le déni » qui a eu lieu à Erevan le samedi 11 avril 2009, de 12h à 18h, dans le Parc du Conservatoire, au niveau de la Statue de Komitas (derrière l'Opéra de Erevan).

    Cette deuxième édition a eu le soutien de Madame Rima Varjapétian, représentante de la Communauté juive d'Arménie, qui a apposé un sticker anti-négationniste en signe de solidarité.

    L'exposition a attiré également l'attention de nombreux visiteurs citoyens d'Arménie qui ont salué l'existence de l'Antenne du Collectif VAN à Erevan et se sont précipités de manifester leur solidarité avec les autres peuples ayant subli le génocide en collant sur toute la surface du « Mur contre le déni » des stickers anti-négationnistes.

    Crédit-Photos : © Hayk Manoyan pour l'Antenne du Collectif VAN


    Voir les photos:

    3ème Opération « Les génocides vous regardent » à Erevan (1ère partie)
    http://collectifvan.org/article_photo.php?r=6&id=216


  3. 3ème Opération « Les génocides vous regardent » à Erevan (2ème partie)

http://collectifvan.org/article_photo.php?r=6&id=217

  1. Althen a rencontré l’Arménie

  2. I



    nfo Collectif VAN -
    www.collectifvan.org - Trois conférences d'importance se sont déroulées pendant le festival Althen Rencontre l’Arménie : elles ont réuni des intervenants très attendus tels que Yves Ternon, Laurent Leylekian, Michel Marian, Jacky Mamou et Baskin Oran. Les sujets abordés étaient les suivants : Etat des lieux et perspectives de la Diaspora, Sociétés civiles et intellectuels face au Négationnisme d’Etat de la Turquie, Arménie et Karabagh : défis et opportunités. Le Collectif VAN vous propose son compte-rendu du Festival ARA 2009.

    Festival Althen Rencontre l’Arménie : trois folles journées !

    La première édition du festival ARA 2009 s’est déroulée du 8 au 10 mai dans le village d’Althen-des-Paluds à 15km d’Avignon. Ce premier essai a été un franc succès, si bien que ses organisateurs songent déjà à préparer la seconde édition ! Et pour cause, plus de mille spectateurs (de Marseille, Lyon, Grenoble, Paris et de la région), dont 10% environ de personnes extérieures à la communauté arménienne, ont assisté à une ou plusieurs des représentations prévues. Grâce à une programmation de grande qualité, tant du point de vue artistique que politique, les participants ont pu apprécier les différentes facettes de la culture arménienne, le tout dans une ambiance de grande convivialité encouragée par le beau temps.

    De Lavach’ à Nevchéhirlian, en passant par André Manoukian improvisant un duo piano-duduk avec Lévon Minassian, les grands moments musicaux n’ont pas fait défaut à Althen-des-Paluds. Richesse musicale, mais aussi cinématographique avec la projection de plusieurs films et documentaires dont « Aram » en présence d’un Robert Kéchichian répondant avec émotion aux nombreuses questions du public. Comment ne pas citer également le documentaire du père mekhitariste Harutioun Bezdikian qui a cheminé à travers l’Arménie entière à la recherche de monastères enclavés et oubliés ? Ou encore les envolées poétiques du spectacle « Paroles d’Hommes » explorant en français et en arménien les plus belles pages de la littérature arménienne ? Shamiram Sévag, marraine de ARA 2009 et fille du célèbre écrivain Ruben Sévag assassiné par les Turcs pendant le génocide de 1915, a pris la parole à plusieurs reprises durant ce festival. ARA 2009 s’est terminé par un somptueux bouquet final offert par les danseurs de l’ensemble traditionnel arménien « Goriss Sasun ».

    Enfin et surtout, trois conférences passionnantes se sont déroulées pendant le festival Althen Rencontre l’Arménie, réunissant des intervenants très attendus tels que Claude Mutafian, Yves Ternon, Laurent Leylekian, Michel Marian, Pascal Chamassian, Hovanès Guévorkian, Baskin Oran, Jacky Mamou, Mihran Amtablian et Gérard Aschdjian.
    Les sujets abordés étaient les suivants : L’état des lieux et les perspectives de la Diaspora, Sociétés civiles et intellectuels face au Négationnisme d’Etat, Arménie et Karabagh : défis et opportunités.

    Sociétés civiles et intellectuels face au Négationnisme d’Etat.

    Les intellectuels de Turquie, et de la Diaspora arménienne jouent-ils un rôle positif dans l’établissement d’un dialogue arméno-turc ?
    Oui selon Baskin Oran qui, après un rappel des évènements au sujet de la campagne de pardon au peuple arménien initiée le 14 décembre 2008, a exposé les trois raisons pour lesquelles cette pétition était nécessaire : par devoir moral, pour lancer le débat en Turquie sur un sujet tabou et enfin inaugurer une ère de pardon envers les victimes.
    [Nota CVAN : est-ce un lapsus révélateur ? Baskin Oran, qui maîtrise parfaitement le français - cf son texte écrit, à télécharger ci-dessous en pdf -, a parlé de ‘pardon envers les victimes’ en lieu et place d’excuses à adresser aux victimes… Il est vrai que, dans l’esprit de Baskin Oran, les Turcs doivent aussi pardonner aux victimes arméniennes pour les crimes qu’elles auraient commis… : l’intellectuel turc incite en effet tous ses interlocuteurs arméniens à s’excuser pour les actions des résistants arméniens en 1915 et celles des combattants de l’ASALA dans les années 1975/80… Baskin Oran vient par ailleurs de signer le 24 mai un article en turc dans Radikal, qualifié par des progressistes turcophones « d'article le plus stupide et le plus raciste qu'il ait jamais publié »].

    Exposant les nombreuses objections turques face à cette pétition, Baskin Oran a expliqué que les Turcs ne pouvaient accepter le terme génocide qui s’appliquerait selon eux davantage à la seconde guerre mondiale et au nazisme. Baskin Oran a dénoncé la trop grande importance accordée au terme de génocide par les deux parties. Selon lui, il convient de laisser la dynamique interne de la Turquie se développer sans la détruire par une attitude trop intransigeante de part et d’autre.
    Oui aussi selon Michel Marian, en accord avec la plupart des arguments avancés par Baskin Oran sauf un : contrairement à celui-ci, il pense que la pression internationale sur la Turquie est utile quant à sa prise de conscience sur le génocide. Il a expliqué également que la demande de réparations bloquait les Turcs dans une attitude de déni, et a rappelé le rôle des « justes » turcs pendant le génocide.
    Pour Laurent Leylekian, l’attitude de certains intellectuels et la campagne de pardon adressée au peuple arménien sont plus qu’ambiguës. Pour lui, la reconnaissance du génocide arménien est bien une question politique et ne pourra se résoudre par le seul dialogue. Selon lui, certains de ces intellectuels n’ont d’autres buts que de faciliter l’entrée de la Turquie en Union européenne, raison pour laquelle ils se trouvent « promus » par le système. Laurent Leylekian nous a exposé les différents mécanismes du négationnisme turc (empathie formelle, stratégie d’évitement, diabolisation de la diaspora arménienne et des mouvements de résistance arméniens).
    Yves Ternon a rappelé le danger d’avoir une attitude trop conciliante envers la Turquie : « pourquoi ménager les susceptibilités au nom du dialogue arméno-turc ? » a-t-il demandé, tout en saluant le travail de Taner Akçam. Il a également souligné l’absurdité d’une commission d’historiens tant l’évidence du génocide est indiscutable. Selon lui, l’histoire a prouvé que les Arméniens avaient le droit de ne pas avoir confiance dans les mouvements intellectuels turcs.
    Après un exposé remarquable sur le génocide du Darfour, Jacky Mamou a mis en parallèle les attitudes de déni sur les deux génocides, darfouri et arménien, tout en remerciant l’engagement des associations arméniennes envers le Darfour.
    Deux questions posées par l’assistance, entre autres, ont provoqué des réponses ambiguës de la part de Baskin Oran, visiblement gêné par le rappel de ses propos antérieurs. La première question concernait une interview accordée au journal Milliyet du 18 décembre 2008, dans lequel il déclarait : « Dans le monde entier, les parlements adoptaient des résolutions, de manière automatique. Maintenant, tout ceci va s’arrêter. La diaspora s’est adoucie. Les médias internationaux ont commencé à abandonner le terme de génocide ».
    Embarras également lorsqu’on lui a demandé de s’expliquer sur sa prise de position suivante extraite d’un échange de mail datant du 24 décembre 2006 : « Les juifs n’avaient absolument rien fait aux nazis pour le mériter. Ils ont été exterminés de sang froid et très « méticuleusement » seulement parce qu’ils étaient juifs. Ceci n’est pas vrai dans le cas des Arméniens ». La réponse apportée est assez révélatrice : il a évoqué l’existence de groupuscules hentchaks qui auraient - selon lui - terrorisé et massacré des villageois turcs. Ne pouvant développer ses propos confus, il a finalement prétexté le manque de temps en expliquant qu’il était tout disposé à continuer la conversation en marge du débat…

    Soulignons, pour conclure, la belle tenacité de Michel Mouchegh Aprahamian, à l’origine du projet ARA 2009 : entouré de quelques volontaires bénévoles, il a réussi à mener à bien un Festival de qualité que l'on espère voir se renouveler.


    Compte-rendu Collectif VAN - 27 mai 2009 -07:25- http://collectifvan.org/


    Voir les photos :

    Photos - ARA 2009: Festival «Althen Rencontre l’Arménie» http://www.collectifvan.org/article_photo.php?r=6&id=215

  3. TÉLÉCHARGER :
     Discours de Baskin Oran et Laurent Leylekian



  4. http://collectifvan.org/article.php?r=0&id=31659



http://www.althenrencontrelarmenie.com/ara/

Interview de la revue France-Arménie avec Dogan Özgüden

I



nfo Collectif VAN -
www.collectifvan.org - Le Collectif VAN vous présente l'interview de la revue France-Arménie avec Dogan Özgüden publié sur le site d'Info-Türk.


La revue France-Arménie, dans son dernier numéro (N°340, du 15 au 31 mai 2009) publie une interview avec Dogan Özgüden, rédacteur en chef d'Info-Türk, réalisée juste après son intervention du 24 avril 2009 à Lyon lors de la commémoration du génocide des Arméniens.

La rédaction de la revue présente cette interview en ces termes:

La Turquie et ses deux visages… Non, non, l’image n’a rien d’un cliché.D’un côté, le journaliste Dogan Özgüden un vrai progressiste qui vient demander pardon aux Arméniens, le 24 Avril à Lyon, pour le Génocide commis par l’Empire ottoman à l’encontre des ancêtres des destinataires de son geste. Un progressiste turc qui vit sous la menace des hordes fascistes téléguidées par l’ambassade de Turquie à Bruxelles, parce qu’il a le courage de dire la vérité (...)

L'interview est annoncée sur la couverture avec la citation du passage suivant de l'intervention d'Özgüden (Cliquer pour le texte complet de l'intervention du 24 avril):
http://www.info-turk.be/368.htm#24


"En ce jour de commémoration, je me permets de répéter devant vous, descendants de plus d'un million de victimes du génocide: "Je vous demande pardon!".

"Il ne s'agit pas d'une demande seulement en tant que turc.

"Il s'agit également d'une demande de pardon en tant qu'être humain, défenseur des droits de l'Homme.

"En tant qu'exilé politique loin de mon pays natal depuis plus de trente ans, je suis témoin de la complicité des pays démocratiques européens avec le régime d'Ankara dans la négation du génocide des Arméniens.

"Donc, personnellement pour moi, il s'agit aussi d'un pardon au peuple arménien en tant que citoyen européen."
(Cliquer pour le texte complet de l'interview en PDF).
http://www.info-turk.be/France%20Armenie.pdf

http://www.info-turk.be/369.htm#Interview


Communiqué du MRAP: Non à l'extradition de Remzi Kartal et de Eyyup Doru

I



nfo Collectif VAN -
www.collectifvan.org - Le Collectif VAN vous livre ce Communiqué de Presse paru sur le site du MRAP (Mouvement contre le Racisme et l'Amitié entre les Peuples) du 27 mai 2009.


NON à l'extradition de Remzi Kartal et de Eyyup Doru, militants kurdes protégés par la Convention de Genève

Les autorités espagnoles, à la demande de l'Etat turc via Interpol, ont interpellé les 24 et 26 mars derniers, 2 membres du Congrès National du Kurdistan (KNK), Remzi KARTAL et Eyyup DORU.

En dépit des conventions de l'ONU qui protègent les réfugiés politiques, le gouvernement espagnol a décidé d'entamer une procédure visant à extrader vers la Turquie Remzi Kartal et Eyyup Doru .

M Remzi Kartal, membre du Conseil exécutif du Congrès National du Kurdistan et Président de la commission des Affaires Etrangères, fut, comme Leyla Zana, député à la Grande Assemblée de Turquie, avant l'interdiction de son parti, le DEP.

M. Eyyup "Faruk" Doru, vice-président de la commission des Affaires Étrangères du Congrès National du Kurdistan, Directeur du Centre d’Information du Kurdistan de Paris, résidant à rennes, est très connu de notre Mouvement. Nous avons organisé avec lui plusieurs conférences, notamment à l'Assemblée Nationale, sur le thème « une solution politique à la question kurde ». Il dispose du statut de réfugié politique en France (carte de résident N° F000683930). Sa reconduite en Turquie constituerait une violation de la Convention de Genève. Leur extradition vers la Turquie mettrait gravement leur vie en danger.

Les prétextes avancés par l'État turc pour faire intervenir la justice espagnole relèvent du délit d'opinion puisqu'il s'agit de propos tenus à la télévision kurde ROJ TV en exil émettant depuis le Danemark. A ce sujet, le gouvernement turc a été débouté de ses plaintes contre ROJ TV, le Conseil de la radio et de la télévision danois, l'équivalent du C.S.A) ayant estimé que les émissions, accusées par la Turquie d’être incitatrices à la haine, étaient en tous points conformes à des séquences d’information ou à des débats dont la vocation est d’informer ou de débattre.

Vivement préoccupé par le sort qui pourrait être réservé à MM Kartal et Doru, dans l'hypothèse d'une extradition vers la Turquie, le MRAP demande aux autorités espagnoles d'arrêter les poursuites engagées et de rendre la liberté à MM Kartal et Doru qui, en tant que réfugié politique sont placés sous la protection des conventions onusiennes.

La France, qui a accordé le statut de réfugié à Eyyup Doru, est tenue de lui assurer protection et doit en conséquence exiger le respect des conventions internationales.

Le titre de voyage délivré par la République Française à M. Eyyup Doru faisant office de passeport selon la convention du 28 juillet 1951 sur le statut des réfugiés, porte la mention " Le peuple français donne asile aux étrangers bannis de leur patrie pour cause de la liberté".

Le MRAP saisit Monsieur Kouchner, Ministre des affaires étrangères, M. José Luis Rodriguez Zapatero, Président du Gouvernement d'Espagne, ainsi que la commission des droits de l'Homme de l'ONU afin de solliciter leur intervention pour empêcher l'extradition de MM Kartal et Doru.

Paris, 27 mai 2009.

http://www.mrap.fr/communiques/

Revue de la presse turque 26.05.2009

I



nfo Collectif VAN -
www.collectifvan.org - Le Collectif VAN vous soumet cette revue de la presse turque du 26 mai 2009 publiée sur la TRT (Télévision & Radio de Turquie).

Posted 26.05.2009 14:51:00 UTC

Updated 26.05.2009 15:34:29 UTC

Les journaux consacrent une large place à la visite officielle du président Abdullah Gül au Kirghizistan et au cyclone, qui a frappé le Bangladesh et l'Inde.

Dans l'information intitulée « Nos relations avec la Turquie sont au-dessus de toutes les priorités», le quotidien Zaman donne place aux déclarations du chef d'Etat kirghiz Kourmanbek Bakiev, avant la visite officielle d'Abdullah Gül dans ce pays. Précisant que la visite de M. Gül ouvrira une nouvelle ère dans les relations bilatérales, le chef d'Etat kirghiz a relevé que les relations avec la Turquie passaient au-dessus de tous.

Le journal Haber Türk rapporte sous le titre «La Suède donne une leçon turque à l'Union», les messages du ministre suédois des Affaires étrangères, Carl Bildt, dont le pays présidera l'UE dès le mois de juillet. M. Bildt a précisé que l'adhésion de la Turquie était nécessaire pour servir la stratégie de l'UE et a donné deux messages importants. Le chef de la diplomatie suédois a précisé qu'ils ne reconnaissaient pas le génocide arménien et que c'était aux politiciens de trancher sur la question, relevant que l'Union avait besoin de la Turquie pour pouvoir démontrer sa puissance dans l'arène internationale.

Le quotidien Star écrit titre «Nous n'abaisserons pas la note de crédit de la Turquie, bien qu'un accord ne ait pas été conclu avec le FMI », que les établissements de notification, ont cette fois-ci fait marche arrière. Les instituts de notification, qui n'hésitent pas à baisser la note des pays développés en période de crise, ont signalé que la note de la Turquie ne serait pas diminué, bien qu'un accord n’ait pas été conclu avec le FMI, indique le quotidien.

« Le procédure de délivrance de visa aux Turcs sera levée après les élections » titre le même journal. Le quotidien rapporte la déclaration à ce sujet de Cem Özdemir, co-président du Parti allemand des Verts, qui est convaincu de que les citoyens turcs seront exempts complètement de visa. « L'application de visa est levée progressivement, toutefois nous ne sommes pas arrivés au bout du chemin. Le ministère de l'Intérieur craint les élections. C'est pourquoi, il tente de s'en sortir en effectuant les étapes techniques avant les élections » a relevé M. Özdemir.

Le quotidien Sabah titre en manchette « Diffusion nostalgique sur la TRT Musique ». La radio-télévision de Turquie (TRT) lancera au mois de juin une nouvelle chaîne de musique diffusant 24h/24. Selon le quotidien, TRT ouvrira à ses téléspectateurs ses archives de 80 ans des artistes, qui ont marqué l'histoire de la musique turque.

Un autre article de Sabah, fait savoir que l'entrepreneur turc, Mustafa Sarıgözoğlu, qui est le producteur des moules pour le géant de l’automobile allemand Porsche, prend place sur la liste des 5 firmes producteurs candidats à assurer les moules pour le nouveau modèle de BMW, qui s’apprête à mettre sur le marché l'année prochaine.

« Les producteurs de semence se sont réunis et la Turquie a été évoqué à être le candidat du centre mondial » titre le journal Hürriyet, qui donne place aux paroles du président de la fédération internationale de semences, Orlando de Ponti, qui a indiqué que la Turquie pourrait devenir un centre mondial de la semence.

« L'ambassadrice d'Obama arrive en Turquie » intitule le quotidien Milliyet, qui précise que Melanne Verveer, l'ambassadrice itinérante des problèmes globaux de la femme du président américain Barack Obama, participera au 1er sommet international des femmes entrepreneurs et leaders, qui se tiendra les 4 et 5 juins à Istanbul.

Le journal Yeni Şafak relate que le parlement arménien a reçu les journalistes turcs. « Le parlement arménien ouvre pour la première fois ses portes aux journalistes turcs. Le vice-président du parlement Samuel Nikoyan a exprimé le souhait que ces relations existantes puissent avoir lieu également entre les deux parlements », note l'article.

En dernier, nous rapportons une information parue sur le quotidien Vatan. La nouvelle intitulée «Fuyez Aila » fait part que le cyclone Aila a causé la mort de 33 personnes et détruit des dizaines de milliers de maisons en Inde et au Bangladesh, et que 400 000 personnes ont été évacuées.

http://www.trtfrench.com/international/newsDetail.aspx?HaberKodu=7c16cbd4-bb1f-4016-9fb3-974c16c654d5

Presse arménienne : Revue du 23 mai 2009

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Le Collectif VAN vous présente cette Revue de Presse parue sur le site de l'Ambassade de France en Arménie le 23 mai 2009.


Revue de la presse arménienne du 23 mai

Affaires intérieures


Hayots Achkhar, Azg, Hayastani Hanrapetoutioun et Novoyé Vrémia consacrent leur « une » à la visite officielle du Président croate Stjepan Mesic à Erevan. La visite avait pour l’objectif de tisser les liens de coopération dans plusieurs domaines dont l’économie. Les deux chefs d’Etat ont abordé lors d’un tête-à-tête le développement des relations arméno-croates dans le domaine politique, économique, culturel, touristique et éducatif. La situation internationale ainsi que celle de la région du Sud Caucase a été également abordée. Le président croate, tout comme son homologue arménien se sont déclarés partisans d’une solution négociée dans l’établissement de la paix au HK.

La presse cite abondamment les déclarations du chef de l’Etat arménien, lors d’une conférence de presse conjointe, concernant le conflit du HK et les relations arméno-turques. A la question de savoir si les informations concernant le durcissement par l’Arménie de sa position dans le règlement du conflit du HK correspondent à la réalité, le chef de l’Etat a dit ne pas partager ce point de vue, tout en rappelant que le statut du HK demeure la question axiale du règlement du conflit.

Si l’Arménie insiste plus nettement sur cette question au cours des négociations, en attendant des réponses, cela ne veut pas encore dire qu’elle a durci sa position. « Nous sommes prêts à poursuivre les négociations et comme vous le savez ma prochaine rencontre avec le Président d’Azerbaïdjan doit avoir lieu début juin plus probablement à Saint-Pétersbourg », a déclaré le chef de l’Etat. Il a en outre espéré qu’à la suite de cette réunion, les médias azerbaïdjanais ne chercheront pas à nouveau à altérer la réalité, en déclarant que l’Arménie a durci sa position.
Interrogé sur la position de son pays quant au conflit du HK, le Président croate, tout en présentant l’historique de l’accès de son pays à l’indépendance, a espéré que l’Arménie finira par établir la paix avec l’Azerbaïdjan, déclarant que « mieux vaux négocier pendant dix ans que de faire la guerre pendant dix jours ».

Relations arméno-turques- Interrogé sur les attentes du côté arménien concernant les relations arméno-turques « alors que les évaluations pessimistes abondent », le chef de l’Etat a relevé que la solution des problèmes difficiles exige de faire un grand effort et de suivre une voie difficile. En parcourant cette voie difficile, il est évident, selon Serge Sarkissian, que tant en Arménie qu’en Turquie et dans d’autres pays il y aura des optimistes et des pessimistes qui, à défaut d’informations complètes, peuvent exprimer leur joie ou leur mécontentement de manière émotionnelle.

« Tout comme je n’étais pas au début enthousiasmé par les déclarations des optimistes, je ne suis actuellement chagriné ou déçu des approches des pessimistes », a déclaré le chef de l’Etat. De son avis, la Turquie conserve toujours sa chance de montrer à la communauté internationale et aux citoyens de l'Arménie qu’elle est un pays moderne, guidé par des normes modernes et des principes du droit international. Et d’ajouter qu’il est encore trop tôt pour tirer des conclusions.

Au cours de sa visite, le Président croate s’est rendu à Etchmiadzine où il a été reçu par S.S. Karékine II, au musée des anciens manuscrits et au mémorial du génocide.

Le 22 mai, S. Mesic a été reçu par le Premier Ministre Tigran Sarkissian et Hovik Abrahamian, président de l’Assemblée nationale. / Haykakan Jamanak, Aravot, 168 Jam

« Mieux vaut négocier pendant 10 ans que de faire la guerre pendant 10 jours »- Hayots Achkhar
« Serge Sarkissian : la question axiale du conflit du HK est la question du statut »- Azg

L’ensemble de la presse relève que le Président de l’AN Hovik Abrahamian est revenu, par le biais de son porte parole, sur ses propos à RFE/RL selon lesquels le Président Sarkissian allait décréter le 28 mai une amnistie [pour les membres de l’opposition] (cf. la revue du 22.05). Dans une interview à « Chorrord Ishkhanoutioun » il avait en outre déclaré : « Croyez-moi, le Président décrètera une amnistie générale le 28 mai 28 et vos camarades seront libres », ajoutant « je vous le promets ».

Toutefois son porte-parole a précisé le lendemain que le Président de l’AN n’a simplement pas exclu la possibilité d'une amnistie générale, exprimant son seul souhait. Il a rappelé qu’en vertu de la Constitution de la République d'Arménie [article 81], il revient au Président de la République de faire une telle proposition, après quoi seulement l'Assemblée nationale peut déclarer une amnistie. 168 Jam relève que selon les estimations du Congrès national arménien 51 opposants/ « prisonniers politiques » sont actuellement en prison dont 4 ont été condamnés à des peines de 6 à 9 ans.

Azg, Haykakan Jamanak, Aravot et 168 Jam rendent compte des propos [prévisions] du chef de la fraction du parti « Héritage » Armen Martirossian qui n’a pas exclu la démission du Gouvernement suite aux élections municipales d’Erevan à cause du paquet d’amendements fiscaux qui a suscité la controverse au sein de l’AN (cf. les revues des 21 et 22 mai). Les forces de la coalition ont exclu cette éventualité, relevant qu’elles ne réclameront pas la démission d’un gouvernement dont elles font partie. Seulement le parti Dachnak s’est joint à la « prévision » du parti Héritage.

Aravot consacre sa « une » à Levon Ter-Petrossian qui lors d’une rencontre avec son électorat s’est étonné de l’indignation des grands entrepreneurs face aux amendements fiscaux proposés par le Gouvernement [qui préconisent la présence d’un inspecteur fiscal au sein des grandes entreprises] alors qu’ils doivent être un « cadeau » pour eux. Ter- Petrossian est persuadé que le lendemain de la nomination d’un inspecteur fiscal celui-ci sera corrompu par le patron de l’entreprise et sera désormais non pas un agent au sein d’une entreprise, mais « l’homme » de cette entreprise au sein du service fiscal. Ter-Petrossian a espéré avec ironie que suite à cette explication, tous les élus qui s’opposent à ces amendements voteront en leur faveur.

Aravot cite les propos du chef de la fraction parlementaire du parti Républicain, Galoust Sahakian qui a « officiellement » déclaré que son parti ne permettra à personne de commettre des fraudes lors du scrutin municipal du 31 mai.

Hayots Achkhar et Jamanak rendent compte des résultats de monitorage en deux étapes de la couverture audiovisuelle par 7 chaînes de télévision de la campagne électorale mené par le Club de la presse d’Erevan. D’après les résultats, du 2 au 15 mai (en pleine campagne électorale), 97,1% des reportages télévisés ont été d’une teneur neutre. Les forces politiques bénéficiant d’une couverture majoritairement positive sont le parti Républicain, le parti Populaire (dont le président Tigran Karapetian est propriétaire d’une chaîne) et « Arménie prospère ».

Haykakan Jamanak publie à la « une » la photo de la villa luxueuse du Ministre de la Santé Haroutioun Kouchkian qui dirige la liste proportionnelle du parti « Arménie prospère » aux élections des maires-adjoints d’Erevan. Il se trouve, selon Haykakan Jamanak, que le Ministre de la Santé est un oligarque clandestin. Ce quotidien énumère les biens que le Ministre avait officiellement déclarés à la veille des élections législatives en 2007 parmi lesquels figurent des villas, des maisons de repos, deux hôpitaux…etc. Haykakan amanak relève par ailleurs que suite à des contrôles, la Chambre d’audit d’Arménie a dévoilé des détournements « scandaleux » au sein du Ministère de la Santé et des preuves d’abus de fonctions par le Ministre (vente d’appareils médicaux à des prix minimes aux hôpitaux lui appartenant… etc).

Selon Hayots Achkhar et Golos Arménii, interrogé par l’agence Armenpress sur la crédibilité des informations sur l’existence d’un état-major au sein du palais présidentiel le 1er mars 2008 et sur ses activités, le porte-parole du Président, Samvel Farmanian a récusé ces informations, relevant que « ni le jour de l’établissement de l’état d’urgence par le Président [Kotcharian], ni la veille, aucun état-major n’a été créé au palais présidentiel et respectivement il est impossible de fournir des informations sur ses activités ». Le quotidien rappelle que récemment l’ancien chef de la Police Hayk Haroutiounian avait déclaré qu’un état-major avait été créé le 1er mars 2008 au sein de la présidence.

Conflit du HK

Hayots Achkhar et Hayastani Hanrapetoutioun reproduisent la lettre du Président de l’AN, Hovik Abrahamian adressée au Président de l’AP/ OSCE, Joao Soares, exprimant son indignation face au fait que le Vice-Président de l’AN d’Azerbaïdjan, Bahar Muradova dirigeant la délégation azérie au sein de cette structure, a évoqué, au nom de l’AP/OSCE, lors de l’ouverture de la 32ème session, le conflit du HK en présentant des faits dénaturés. Le Président de l’AN estime inadmissible qu’un député représentant l’une des parties au conflit du HK ait utilisé la haute tribune de l’AP/OSCE pour propager des mensonges à propos de l’Arménie et du HK. Le Président de l’AN relève que l’OSCE a toujours contribué au processus de paix au HK, dont l’action équilibrée du représentant spécial du Président de l’AP/OSCE pour le conflit du HK Goran Lenmarker est la meilleure preuve.

Divers

Selon Hayots Achkhar, le Conseil national des églises chrétiennes a appelé la présidente de la Chambre des représentants des Etats-Unis, Nancy Pelosi à adopter le projet de résolution 252 reconnaissant le génocide arménien.

France-Arménie

L’ensemble des quotidiens fait état du 85ème anniversaire de Charles Aznavour et publie le message de félicitation du Président Sarkissian.

Rédaction : Merie Hakobian
http://www.ambafrance-am.org/Revue/20090523.pdf

  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   19

similaire:

Veille media iconVeille media

Veille media iconVeille media

Veille media iconI medium, media

Veille media iconDéfinition "intelligence économique"/"veille"

Veille media iconBulletin de veille sur l'information environnementale canadienne

Veille media iconIntelligence economique veille strategique etude documentaire – monographie du groupe

Veille media icon1S’inscire dans une démarche de veille mise à jour avril2013

Veille media iconN’hésitez pas à me solliciter si vous souhaitez recevoir une veille...

Veille media iconRechercher, analyser l'information Nature du travail
«bonnes pratiques de fabrication». Le responsable assurance qualité traque ainsi le moindre défaut, veille au respect des normes...

Veille media iconUne conférence de presse contre le gaz de schiste à l’Assemblée Nationale
«véritable force d’opposition qui sont aussi à la pointe en terme de veille juridique et scientifique sur le sujet»








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
c.21-bal.com