Ii approche historique : les techniques d’extraction








télécharger 33.66 Kb.
titreIi approche historique : les techniques d’extraction
date de publication29.10.2016
taille33.66 Kb.
typeDocumentos
c.21-bal.com > Biología > Documentos
CHAPITRE II – L’EXTRACTION D’ESPECES CHIMIQUES

Introduction :
Depuis la plus haute Antiquité, l’homme utilise des colorants, des parfums et des arômes à des fins alimentaires, décoratives ou cosmétiques.
Ceux-ci ont d’abord été extraits de produits naturels, d’origine animale ou végétale.
Parmi les substances ainsi extraites, les huiles essentielles sont des substances aromatiques volatiles et facilement inflammables.

I – Qu’est-ce qu’une extraction ?
Ce que l’on recherche lorsqu’on fait du thé, c’est le goût et les arômes qui sont contenus dans les feuilles. Pour obtenir un bon thé, il faut faire passer ces substances des feuilles à l’eau (elles sont donc solubles dans l’eau). C’est une infusion.

Le chimiste dira que l’on a extrait les colorants et arôme du thé par un solvant (ici l’eau).
Une extraction consiste à retirer (extraire) une ou des espèces chimiques d’un milieu solide ou liquide.
Suivant ces milieux, il existe plusieurs techniques d’extraction, chacune étant adapté aux propriétés physiques ou chimiques de l’espèce à extraire.

II - Approche historique : les techniques d’extraction
Les techniques d’extraction sont nombreuses et leur mise en œuvre plus ou moins facile.


  • Le pressage (ou expression) : cette opération consiste à « faire sortir » un produit en exerçant une pression (un jus d’orange par exemple). Les Egyptiens écrasaient des fleurs pour en extraire des arômes ou des parfums.

  • La décoction : on place des plantes dans de l’eau froide et on porte le tout à ébullition. Exemples : décoction d’écorce de noyer servant à la teinture, …

  • L’infusion : on laisse tremper des végétaux finement divisés dans de l’eau bouillante de façon à y dissoudre les principes actifs. Exemples : thé, tisanes…

  • La macération : on laisse séjourner, à froid, une substance dans un liquide pour en extraire les constituants solubles…ce sont les premières extraction par solvant. Exemple : macération des fruits dans l’alcool.

  • L’enfleurage : on étale des pétales de fleurs sur de la graisse (animale). Celle-ci extrait les parfums et les odeurs (espèces chimiques) de la plante et, une fois saturée, elle est traitée à l’alcool. On distingue l’enfleurage à froid (pour les plantes délicates : jasmin, violette) de l’enfleurage à chaud (la graisse est chauffée entre 60° et 70°)

  • L’entraînement à la vapeur : (ou hydrodistillation) : les parfums de la plantes sont entraînés par de la vapeur d’eau. Après condensation (gaz à liquide) dans un réfrigérant, on obtient un distillat qui doit ensuite être traité. C’est l’un des procédés d’extraction les plus anciens, d’origine arabe.

  • L’extraction par solvant : le produit de base (pétale de fleurs, plantes, …) est mis en présence d’un solvant dans lequel l’espèce chimique à extraire se met en solution. C’est un procédé récent (19ème siècle) car il fait appel à des produits organiques qui n’étaient pas connus auparavant.


Nous étudierons les deux dernières plus en détails.
III – Propriétés physiques des espèces chimiques : (à l’aide du TP n°2 de chimie)
Une espèce chimique (corps pur) est caractérisée par des valeurs déterminées de certaines grandeurs physiques liées à cette espèce.
3.1 – la solubilité : (voir TP chimie 2 – II)


Définition :

SOLVANT / SOLUTE :


SOLUTION :


SOLUTION SATUREE:



3.2 – la miscibilité : (voir TP chimie 2 – III)


Définition :


MISCIBLE ou NON :


HOMOGENE et HETEROGENE :


Phase aqueuse :

Phase organique :



3.3 – la densité : (voir TP chimie 2 – IV)


Définition :


commentaire :





Observation TP partie V : extraction par solvant





Commentaires extraction par solvant :


  • Pour effectuer l’extraction d’un composé (par exemple, le soluté le plus intéressant), le chimiste choisi un deuxième solvant dans lequel ce soluté est bien plus soluble que dans le premier : c’est l’extraction liquide – liquide.


Ce type d’extraction repose sur plusieurs critères :

    • la non-miscibilité de ses deux solvants et leur différence de densité

    • la différence de solubilité de l’espèce considéré entre les deux solvants.



  • Si deux solvants sont miscibles, leur mélange ne forme qu’une seul phase : c’est le cas de l’eau et de l’éthanol. Dans ce cas, l’extraction est alors très difficile, voir impossible.

  • Si deux solvants ne sont pas miscibles, ils forment deux phases bien distinctes : la phase supérieure est formée par le liquide le moins dense, alors que la phase inférieure l’est par le liquide le plus dense.

Exemples : cyclohexane(d = 0,77) – eau (d=1)

Eau – dichlorométhane ( 1,3)

Huile (d = 0,8) - eau

  • Le diiode est un soluté plus soluble dans le cyclohexane que dans l’eau, on peut donc l’extraire d’une solution aqueuse à l’aide du cyclohexane)







EXTRACTION A L’AIDE D’UN SOLVANT : Pour extraire une espèce dissoute dans un solvant S1, il suffit de disposer d’un autre solvant S2, non miscible à S1, dans lequel cette espèce est nettement plus soluble.

Exemple :

Solubilité du diiode en fonction du solvant

Solvant


Solubilité à 25°C (g.L-1)

eau

0,34

cyclohexane

28


On observe que le diiode est plus de 80 fois plus soluble dans le cyclohexane que dans l’eau.



3.4 – masse volumique et densité:

cours dans TP CHIMIE n°2 partie 4.1

livre : page 17 et 19


La masse volumique s’exprime à l’aide de la relation :
Ses unités possibles : ……………………………………………………………………………

On en déduit l’expression de la densité (pour les liquides) :

La densité s’exprime par un nombre ……………………………………………………….


IV – Les techniques actuelles:
4.1 – extraction par solvant :

voir cours page 3 et 4

voir TP CHIMIE n°3
4.2 – hydrodistillation:

voir activité : l’extraction des huiles essentielles
Cette technique est très employée pour extraire les huiles essentielles des plantes aromatiques (feuilles, fleurs, graines, écorces, racines, …).
Pour obtenir les principes aromatiques, les plantes sont placées dans un alambic puis pilées (épices) ou coupées en morceaux (vanille, zestes d’oranges).
Sous l’effet de la chaleur, l’eau est transformée en vapeur. Au contact des plantes, celle-ci se volatilise et entraîne les molécules odorantes. Après condensation dans le réfrigérant en forme de serpentin, on recueille l’hydrodistillat dans un essencier (vase florentin).
L’huile essentielle, non miscible à l’eau et généralement de densité inférieure, forme la couche supérieure, laquelle sera séparée par décantation.
Voir TP CHIMIE n°3



Applications :


  • exercices 12 et 13 page 21

  • exercices 22 et 24 page 22, 23




similaire:

Ii approche historique : les techniques d’extraction iconChapitre 4 – Qu’est-ce qu’un système financier ?
«Marchés financiers et développement économique : une approche historique», in Regards croisés sur l'économie, 2008/1 (n° 3), p....

Ii approche historique : les techniques d’extraction iconCamoufler l’intérêt privé en intérêt général ?
«les concepteurs du site souhait[ai]ent brouiller les frontières entre les systèmes […] pour que l’internaute ne distingue plus les...

Ii approche historique : les techniques d’extraction iconRésumé : Le problème de l'origine des comportements est ancien. Au...
«l'étude de l'instinct» (1971), a depuis longtemps préoccupé les observateurs de la nature et les chercheurs. Elle constitue évidemment...

Ii approche historique : les techniques d’extraction iconIngenieur, Spécialité Energie Propulsion
«Genesis») basé sur l’approche vbp («Value Based Pricing») à destination des Forces de Ventes (Manuel Utilisateur et analyse de sensibilité)....

Ii approche historique : les techniques d’extraction iconNoter, pour chaque vitesse, la fréquence f (approche) du son perçue...

Ii approche historique : les techniques d’extraction iconNoter, pour chaque vitesse, la fréquence f (approche) du son perçue...

Ii approche historique : les techniques d’extraction iconBiopolitique et métrologie de la construction
«modernisation» agricole, de la construction des marchés et des qualités, de la sociologie de la mesure et de l’histoire des sciences...

Ii approche historique : les techniques d’extraction iconDes exercices Santé les médicaments extraction séparation

Ii approche historique : les techniques d’extraction iconLes pigments des feuilles : extraction et chromatographie. Absorbance d'une solution

Ii approche historique : les techniques d’extraction iconÀ cette première saisie de la traduction-action1), et sur la gestion...
«Initiation à la traduction de textes fonctionnels : techniques de traduction» est une introduction à ces techniques et stratégies,...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
c.21-bal.com