Bmw media Information 6/2006 Page L e nouveau coupé bmw série Table des matières. Le nouveau coupé bmw série (résumé)








télécharger 264.25 Kb.
titreBmw media Information 6/2006 Page L e nouveau coupé bmw série Table des matières. Le nouveau coupé bmw série (résumé)
page1/10
date de publication01.05.2017
taille264.25 Kb.
typeRésumé
c.21-bal.com > comptabilité > Résumé
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   10


BMW
Media
Information

6/2006
Page



Le nouveau coupé BMW Série 3.
Table des matières.

1. Le nouveau coupé BMW Série 3.
(résumé) 3

2. Concept :
esthétisme, plaisir au volant et un style individuel. 13

3. Style :
plus expressif, plus dynamique, plus original. 16

4. Ensemble mécanique :
le dynamisme et le velouté au meilleur de leur forme. 21

5. Boîte automatique :
réactive et précise pour un plaisir de conduire sportif. 28

6. Liaisons au sol :
là,
où la puissance se transforme en dynamisme. 32

7. Transmission intégrale :
BMW xDrive sur le coupé – une alliance vouée au dynamisme
et à la sécurité.
36

8. Carrosserie et sécurité :
solidité poids plume. 40

9. Concept d’éclairage :
des innovations pour mieux voir et reconnaître. 44

10. Dotation :
l’exclusivité faite sur mesure. 47

11. Production :
attentive à la qualité, flexible et
respectueuse de l’environnement.
52

12. L’histoire :
toujours un objet d’exception – le coupé signé BMW. 55

13. Dimensions extérieures et intérieures. 61


1. Le nouveau coupé BMW Série 3.
(résumé)


Une BMW typique. Une BMW Série 3 sans égale. Une automobile unique :
le nouveau coupé BMW Série 3. Avec cette deux portes, BMW perpétue une longue tradition et met des accents inédits dans un segment automobile
inté­ressant. Pour la troisième fois, après le lancement de la berline et du Touring, la BMW Série 3 se voit enrichie d’un coupé. Mais le nouveau coupé BMW Série 3 prend une allure plus originale que jamais auparavant.
La ligne élancée et sportive de la carrosserie reconçue jusque dans le moindre détail trahit d’emblée sa forte personnalité. Et sous le capot, le nouveau
coupé n’est pas moins unique : le six cylindres en ligne de 3,0 litres suralimenté par Twin Turbo et doté de l’injection High Precision Injection et d’un carter tout aluminium y fait ses débuts. Fort de 225 kW (306 ch),
ce moteur de hautes performances confère un dynamisme extraordinaire à la BMW 335i Coupé tout en impres­sionnant par des consommations modestes. Deux autres moteurs à essence ainsi que deux diesels seront proposés
dès le lancement commercial du coupé BMW Série 3. Propulsion, poids optimisé, répartition harmonieuse des charges sur essieux et le train de roulement le plus raffiné du segment – voilà d’autres garants d’une expérience fascinante au volant. De plus, le coupé BMW Série 3 pourra, pour
la première fois, se doter de la transmission inté­grale intelligente xDrive.

Plus que jamais, le coupé BMW Série 3 répond au souhait d’individualité et
de plaisir au volant. Le look de la deux portes se démarque très nettement de
ce­lui des versions berlines et Touring de la BMW Série 3 – et ce, non seulement au-delà des montants centraux, mais aussi sur la partie avant et à l’intérieur. De plus, il offre une agilité et un dynamisme sans pareils dans
son segment. De par sa maniabilité et ses performances convaincantes –
non seulement sur le top modèle –, le nouveau coupé BMW Série 3 est une invitation à la conduite active. Ce faisant, le nouveau coupé marie son naturel sportif à un extérieur de noble prestance. Par de nombreux éléments, le style regorge de puissance, l’allure globale rayonnant pourtant une élégance raffinée.

Un style original, du dôme de puissance au pare-chocs arrière.

C’est avant tout le profil qui détermine l’impression optique laissée par un coupé. Sur le nouveau coupé BMW Série 3, celui-ci est caractérisé par
un porte-à-faux avant réduit, un empattement long, un habitacle très reculé, des montants avant fortement inclinés, des surfaces vitrées peu élevées
et une ligne de toit filant jusqu’à l’arrière dans un mouvement harmonieux.

Les passages de roue volumineux et bien modelés confèrent une expression musclée au coupé. Elancés, la ligne scapulaire, la ligne de carre et la ligne de bas de caisse soulignent le dynamisme. La ligne de carre qui prend naissance au bord supérieur du passage de roue avant, puis passe par la poignée de porte, s’étire jusqu’à l’arrière de la voiture comme la ligne scapulaire. La ligne de bas de caisse qui forme une arête tendue réfléchissant la lumière,
remonte vers l’arrière où elle se prolonge dans le bouclier, comme à l’avant.

En galbant les surfaces et en créant une interaction entre les lignes,
les stylis­tes ont dessiné une silhouette reflétant les qualités dynamiques du coupé. Ainsi par exemple, la ligne de carre forme un arc tendu à la fois
vers le haut et l’extérieur au-dessus du passage de roue arrière. Cet effet tridimensionnel oriente le regard sur la partie abritant l’essieu arrière,
partie au niveau de laquelle la puissance du moteur se transforme en dynamisme aussi sur le coupé BMW Série 3. De plus, la ligne de carre et la ligne
de bas de caisse forment une ellipse inclinée vers l’avant. Ce graphisme, particulièrement bien mis en valeur en vue de trois quart arrière,
souligne lui aussi l’envie de foncer de la voiture.

Des phares bi-xénon cerclés d’une couronne d’éclairage.

Le bouclier avant, les ensembles optiques et le modelé du capot moteur
ont également été redessinés pour le coupé BMW Série 3 pour qu’il se forge sa propre identité. En vue de face, le coupé se montre large et bas, ce qui sou­ligne sa vocation sportive. Les lignes du dôme de puissance se bombant au-dessus du groupe motopropulseur filent des montants avant jusqu’aux coins extérieurs des naseaux caractéristiques de la marque. Le capot moteur sur­plombe très légèrement les optiques longilignes à phares ronds
doubles qui apparaissent ainsi légèrement biaisés. Ils émettent ainsi un regard concentré plein d’assurance. Le nouveau coupé BMW Série 3 est doté
en série de phares bi-xénon dont les anneaux en couronne ont été conçus comme éclairage de jour. Ces anneaux guide-lumière produisent
un double effet : d’une part, le coupé est toujours facile à voir et, de plus, identifié comme une BMW au premier coup d’œil.

Les guide-lumière à diodes lumineuses dans les optiques arrière confèrent également une allure incomparable au nouveau coupé BMW Série 3.
Les en­sembles optiques encastrés dans l’arrière et les côtés, à fleur de la carrosserie, comportent deux parties et débordent sur le capot du coffre.
En vue arrière, toute la poupe paraît large et basse. Des lignes horizontales
lui donnent son empreinte, accentuant aussi la voie large et l’assise
sportive du coupé lorsqu’il est perçu de cette perspective.

Mainte solution de détail individuelle contribue à l’originalité du style du coupé. C’est ainsi que les contours des rétroviseurs extérieurs spécialement dessinés pour le coupé, reprennent la ligne de profil. Et les cadres des
vitres latérales adoptent, eux aussi, une forme typée BMW tout en étant unique.
Le retour vers l’avant de la ligne à l’embase du montant arrière – connu
sous le nom de «pli Hofmeister» – décrit un angle très net vers l’avant, dans la ligne scapulaire. Pour permettre cette ligne, la bande chromée sertissant
les vitres latérales est désormais réalisée en une seule pièce – autre trait soulignant le prestige du nouveau coupé.

Un dynamisme élancé, aussi à l’intérieur.

L’impression de dynamisme et d’exclusivité que le nouveau
coupé BMW Série 3 produit grâce au style de sa carrosserie, se retrouve dans l’habitacle. Lui aussi présente des contours puissants et des lignes
fluides, intersections de formes concaves et convexes. Conçu comme une quatre places, le coupé invite à voyager bon train dans une ambiance
haut de gamme. Par analogie avec la console centrale qui sépare les deux sièges avant, un rangement sé­pare les deux sièges arrière individuels.

Les lignes horizontales parcourant le tableau de bord et les revêtements latéraux soulignent la générosité de l’espace disponible à bord. Dans sa partie supérieure, le tableau de bord tend vers le conducteur. Les accoudoirs
inté­grés aux revêtements latéraux adoptent un galbe continu allant du tableau de bord jusqu’aux dossiers des sièges arrière. L’ambiance exclusive
peut se par­faire à l’aide des lignes de lumière disponibles en option pour les médaillons de porte et les revêtements latéraux arrière. Masquées vers
le haut, ces bandes lumineuses plongent l’intérieur dans une lumière indirecte et chaude. Tous les éléments de commande souvent utilisés, comme
les ouvrants de porte et le levier de vitesse, sont pourvus d’un revêtement métallique parti­culièrement valorisant. Les harmonies de couleurs
exclusives choisies pour les garnitures, le ciel de pavillon et les revêtements intérieurs permettent de personnaliser l’habitacle.

Des six cylindres en ligne pour un dynamisme efficace.

Pour le lancement commercial du nouveau coupé BMW Série 3, la gamme des moteurs comprend trois motorisations essence et deux diesels.
Avec les six cylindres en ligne, qui sont montés en position longitudinale avant et trans­mettent leur couple aux roues arrière, BMW mise sur un concept d’entraîne­ment éprouvé et riche en tradition. Pourtant, il reste beaucoup de place pour des innovations spectaculaires sous le capot moteur.

C’est ainsi que le six cylindres en ligne de 3,0 litres à Twin Turbo, injection High Precision Injection et carter tout aluminium est inauguré sur le nouveau coupé BMW Série 3. Décliné du six cylindres atmosphérique couronné,
ce groupe qui délivre 225 kW (306 ch) ouvre pourtant une nouvelle ère dans le développement des moteurs. BMW allie les qualités typiques du
six cylindres à l’effet boostant de deux turbocompresseurs et à une injection directe es­sence de la deuxième génération apte à réaliser aussi des
baisses sensibles de la consommation dans la circulation au quotidien.
Le résultat de cette association : le dynamisme efficace sous une
forme particulièrement fascinante. Le moteur de la BMW 335i Coupé atteint un couple maximal de 400 Newtons-mètres dès 1300 tr/mn. Il délivre
sa puissance de manière sensiblement plus spontanée que les moteurs suralimentés conventionnels, puis monte dans les tours jusqu’à
7 000 tr/mn avec allégresse et velouté. L’expérience au volant est d’autant plus impressionnante : en effet, la BMW 335i Coupé s’acquitte du zéro
à 100 km/h en 5,5 secondes seulement. C’est à 250 km/h que l’électronique bride son envie de pousser encore.

Malgré son dynamisme imposant, la nouvelle top motorisation dans la
gamme des six cylindres en ligne sait aussi convaincre par une grande sobriété.
La BMW 335i Coupé se contente de 9,5 litres de supercarburant aux 100 kilo­mètres selon le cycle de conduite européen. Cette efficacité résulte d’une part du poids réduit du moteur. Le six cylindres suralimenté par
Twin Turbo pèse environ 70 kilogrammes de moins qu’un huit cylindres de puissance compa­rable. D’autre part, c’est l’injection High Precision Injection qui permet de consommer le carburant avec plus de modération que jamais. Les injecteurs piézo-électriques d’un nouveau type occupant une position centrale entre les soupapes dans la culasse veillent, dans chaque situation,
à un dosage ultra­précis et une répartition homogène du carburant dans
la chambre de combustion. Résultat : un rendement se traduisant par des consommations avantageuses aussi dans la circulation au quotidien.

Poids optimisé, puissance accrue.

Les deux six cylindres atmosphériques disponibles pour le lancement
com­mercial du nouveau coupé BMW Série 3 peuvent également se vanter d’un rapport à nouveau optimisé entre puissance, poids et consommation.
La mécanique animant la BMW 330i Coupé délivre désormais
200 kW (272 ch) et un couple maxi. de 315 Newtons-mètres. Elle permet au coupé de s’élan­cer en 6,1 secondes de l’arrêt à 100 km/h et de filer à une vitesse maximale de 250 km/h, bridée par voie électronique. Sur le 3,0 litres atmosphérique, les performances routières impressionnantes et le
grand velouté s’accompagnent d’un nouvel exploit en termes d’efficacité. Consommant en moyenne 8,8 litres aux 100 kilomètres selon le cycle européen, la nouvelle BMW 330i Coupé brûle environ 12 pour cent de carburant de moins que sa devancière.

L’utilisation de magnésium pour le carter moteur, le carter semelle (bedplate) et le couvre-culasse se traduit par une nette réduction du poids. Il en est
de même des arbres à cames de construction allégée. L’efficacité se voit, de plus, rehaussée par la distribution VALVETRONIC entièrement variable.
Les deux atouts susmentionnés profitent également au six cylindres en ligne de 2,5 litres. Délivrant 160 kW (218 ch) et un couple maximal de 250 Newtons-mètres, ce moteur confère des performances routières fort souveraines à la BMW 325i Coupé. 6,9 secondes suffisent à celle-ci
pour passer de l’arrêt à 100 km/h. La vitesse maximale n’est atteinte qu’à 247 km/h. La consomma­tion moyenne de 8,4 litres aux 100 kilomètres
selon la norme européenne témoigne de l’efficacité que le moteur affiche aussi dans cette catégorie de puissance.

Le diesel sous le capot du coupé – plus séduisant que jamais.

Le moteur diesel s’avère être une alternative très intéressante pour le nouveau coupé BMW Série 3. En effet, les propulseurs tournant sous le capot des coupés BMW 335d et BMW 330d sont deux représentants particulièrement séduisants du genre : puissants, sobres et systématiquement dotés d’un
filtre à particules. C’est surtout la BMW 335d Coupé qui se targue de superlatifs. Le six cylindres diesel le plus sportif au monde l’aide à briller par un débit de puissance sans égal dans ce segment automobile. Le six cylindres
en ligne diesel de 3,0 litres à Twin Turbo variable fournit 210 kW (286 ch).
Son couple culmine à 580 Newtons-mètres. Cette valeur extraordinaire est disponible dès 1 750 tr/mn, la puissance maximale est atteinte à 4 400 tr/mn
et en plus, le moteur grimpe jusqu’à 5 000 tr/mn.

Ce débit de puissance qui ne semble jamais s’essouffler autorise des
accé­lérations tout aussi dynamiques. Départ arrêté, la BMW 335d Coupé s’élance en 6,1 secondes seulement à 100 km/h, alors que sa vitesse maximale est bridée à 250 km/h par voie électronique. Pourtant, le six cylindres diesel le plus vigoureux dans la gamme BMW sait juguler sa soif. Selon le cycle de conduite européen, il se satisfait de 7,5 litres aux 100 kilomètres. Il prouve ainsi, lui aussi, combien le principe du dynamisme efficace peut se montrer intéressant dans la conduite au quotidien.
Il fait pour cela appel à la surali­mentation dite bi-étage qui fait fonctionner d’abord un petit turbocompresseur dès les bas régimes avant d’activer,
en plus, un gros turbocompresseur, ainsi qu’au système d’injection à rampe commune de la troisième génération assurant une préparation rapide
et finement dosée du mélange grâce à des injecteurs piézo-électriques.
La mécanique de la BMW 335d Coupé est, de plus, le premier moteur
diesel tout aluminium de sa catégorie de puissance. Ramené
à 208 kilogrammes, son poids bénéficie tant à l’agilité qu’à la sobriété
de la voiture.

Fort de 170 kW (231 ch), la deuxième variante du six cylindres en ligne diesel de 3,0 litres offre, elle aussi, un niveau de puissance convenant parfaitement à la deux portes sportive. Son couple maximal de 500 Newtons-mètres promet également un débit de puissance seyant à merveille à des virées dynamiques. Le chrono de 6,6 secondes enregistré pour le sprint de zéro à 100 km/h
con­firme le naturel sportif de ce moteur diesel de manière aussi impressionnante que la vitesse maximale de la voiture qui est bridée à 250 km/h. Doté d’un nouveau turbocompresseur et d’une injection à rampe commune de la toute dernière génération, le moteur de la BMW 330d Coupé ouvre aussi de nouvelles dimensions quant à la sobriété. En effet, la consommation moyenne selon le cycle de conduite européen se limite à 6,5 litres de gazole aux 100 kilomètres.
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   10

similaire:

Bmw media Information 6/2006 Page L e nouveau coupé bmw série Table des matières. Le nouveau coupé bmw série (résumé) icon1. CleanEnergy – la stratég ie énergie de bmw. 3 Hydrogène – l’élément...
«froide» dans une pile à combustible. Bmw utilise les deux possibilités : pour propulser le véhicule, bmw favorise le moteur thermique...

Bmw media Information 6/2006 Page L e nouveau coupé bmw série Table des matières. Le nouveau coupé bmw série (résumé) iconRéponse 1 En tennis féminin, comment s'appelle l'équivalent de la...

Bmw media Information 6/2006 Page L e nouveau coupé bmw série Table des matières. Le nouveau coupé bmw série (résumé) iconCe texte a été préparé pour «le Dictionnaire mondial des images»...
«le Dictionnaire mondial des images» publié sous la direction de Laurent Gervereau par Nouveau Monde Editions 2006

Bmw media Information 6/2006 Page L e nouveau coupé bmw série Table des matières. Le nouveau coupé bmw série (résumé) iconRésumé L’objet de ce papier vise à spécifier les déterminants de...
«Quels sont les déterminants empiriques de l’innovation dans les pme algériennes de l’industrie manufacturière ?». De cette problématique...

Bmw media Information 6/2006 Page L e nouveau coupé bmw série Table des matières. Le nouveau coupé bmw série (résumé) iconTp (seconde) : reflexion totale fibroscopie
«Le fibroscope est un appareil utilisé pour explorer l’intérieur du corps. Une série de fibres optiques conduit la lumière d’une...

Bmw media Information 6/2006 Page L e nouveau coupé bmw série Table des matières. Le nouveau coupé bmw série (résumé) icon1) Voici une série de propriétés des gaz. (9 points)

Bmw media Information 6/2006 Page L e nouveau coupé bmw série Table des matières. Le nouveau coupé bmw série (résumé) iconAu programme La série sti2D vous permet d'acquérir des

Bmw media Information 6/2006 Page L e nouveau coupé bmw série Table des matières. Le nouveau coupé bmw série (résumé) iconTable des matières

Bmw media Information 6/2006 Page L e nouveau coupé bmw série Table des matières. Le nouveau coupé bmw série (résumé) iconTable des matières

Bmw media Information 6/2006 Page L e nouveau coupé bmw série Table des matières. Le nouveau coupé bmw série (résumé) iconTable des matières








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
c.21-bal.com