Mes premières impressions sur ces jeunes qui ont la parole








télécharger 170.55 Kb.
titreMes premières impressions sur ces jeunes qui ont la parole
page6/6
date de publication20.04.2017
taille170.55 Kb.
typeDocumentos
c.21-bal.com > documents > Documentos
1   2   3   4   5   6

L’avoir, mais savoir en user



Au Louvre les jeunes ont la parole, mais en usent-ils convenablement?

Le nombre de médiateurs étant assez important dans l'enceinte du musée, l'expérience de cette soirée JOP peut donc différer d'une salle à une autre, d'un étudiant médiateur à un autre.

Certains ont opté pour des dispositifs de médiation très originaux, attrayants, innovateurs, ... mais ils n'ont pu parler de l’œuvre qu'ils avaient choisie par la suite, exposant uniquement leur ressenti, sans s’être auparavant renseigné sur l'artiste, le contexte de création. D'autres ont opté pour une approche beaucoup plus "académique", qui ne laissait pas place à l'imagination, à la discussion et à notre propre interprétation. Heureusement certains binômes se sont formés, et ils ont su s'adapter, tirer profit de ce duo pour "se compléter", apporter à la fois du savoir mais aussi un dispositif permettant au visiteur de redécouvrir l’œuvre, attirer l'attention sur un détail.

En somme, il ne fallait pas hésiter à participer à bon nombre de médiations pour en sortir satisfait. Peut-être qu'a la suite de cette première expérience les étudiants seront mieux s'organiser, mettre en commun leurs savoirs et s'adapter au public, afin de faire meilleur usage de la parole qui leur ai donnée.
Xiong, Wen, AP

L’invitation aux masses


« Les jeunes ont la parole » est une rencontre sur le terrain du Louvre entre diverses formations et écoles (histoire de l’art, médiation culturelle, tourisme, sculpture, cinéma et musique). Chacun, avec ses caractéristiques propres, met ses connaissances ou sa compétence technique pleinement en jeu pour accueillir des visiteurs, et partager ses intérêts des œuvres. Cette événement s’adresse aux publics, jeunes, il est aussi un challenge et un banc d’essai pour les étudiants, quant au musée, il prépare ses futurs publics.                                                                                                                                      

Yang, Xinxin, MAC




La première fois mais pas la dernière



Vendredi le 23 novembre 2012, c’est la première séance des JOP et ma première visite nocturne au Louvre. Dans ce palais qui rayonne dans la nuit parisienne, j’ai passé deux heures avec plein de curiosité au début et autant de satisfaction à la fin - en tant que demi-touriste étrangère (cela fait seulement deux mois que je suis arrivée en France), spectatrice, étudiante en médiation, et future participante aux JOP.

C’est au long de la visite que j’ai pris conscience de plusieurs faits. Les JOP sont un événement culturel qui se développe sur trois nocturnes le vendredi, soir organisé par le Louvre et réalisé par les étudiants appartenant à quinze établissements de l’enseignement supérieur dans le but de mobiliser les spectateurs, surtout les jeunes. Cette année, le thème des JOP est « Que vois-tu ? ». Avec une telle interrogation, ce thème met en relief la visée d’engager les spectateurs dans l’acte de vision.

J’ai décidé de visiter à chaque séance une des trois ailes de Louvre, et j’ai commencé par Denon. Ce sont les sculptures et les peintures italiennes dans cette aile qui ont mobilisé le plus grand nombre d’étudiant-médiateurs. J’ai fait un tour et je me suis arrêtée devant plusieurs œuvres pour dialoguer avec les médiateurs. À travers l’observation et les conversations, j’ai expérimenté une vraie diversité dans les identités des étudiants en action – ils viennent non seulement de différentes écoles et spécialités, mais encore ils sont de différentes nationalités et de cultures. variées Par exemple, j’ai rencontré une étudiante d’American University of Paris qui a fait la médiation sur une sculpture de Michelangelo, un peu dans l’optique américaine. La double diversité d’identité des médiateurs et des spectateurs apporte sans aucun doute un curieux dynamisme dans l’interprétation des œuvres.

Ce qui me préoccupe durant la visite est la question suivante : en quoi les médiateurs étudiants se différencient-il des guides touristiques ou d’un audioguide ? La réponse est presque évidente, c’est la manière de médiation, soit l’effet des dispositifs employés. C’est au sein de cette enquête que j’ai comparé les dispositifs employés dans chaque médiation et surtout les dispositifs non-verbaux. Si je dois choisir un dispositif qui m’a laissé une très bonne impression ce soir, ce sera le panneau (illustré et équipé avec un MP3 player, conçu par un groupe d’étudiant en product design) pour la renommée La Victoire de Samothrace. Ce dispositif a dépassé l’immobilité de la sculpture et a invité des spectateurs à bouger, à regarder l’œuvre sous différents angles et à différentes distances physiques, à explorer d’autre sens que la vision (l’ouïe), à imaginer une ambiance autour de l’œuvre à l’aide de ce dispositif audiovisuel, et finalement à générer une réflexion tout personnelle.

J’attends avec l’impatience les deux prochaines séances des JOP et plus de découverte sur cette magnifique programmation du musée de Louvre.

 

Yogarasah, Quliya, AP

Des disparités et des inégalités, mais de la satisfaction quand même


Lors de mon arrivée, j’ai été accueillie par des élèves en BTS d’hôtellerie qui se chargeaient de la réception et de l’information fonctionnelle des visiteurs. Puis je me suis baladée d’œuvre en œuvre, allant au contact des médiateurs pour savoir en quoi consistait leur rôle.

Ayant constaté la disparité des niveaux d’approche, j’ai bien saisi que tous les participants ne bénéficiaient pas de la même préparation, et venaient de formations différentes. En conséquence je n’ai pas révélé mon identité de plasticienne pour voir comment ils allaient aborder l’œuvre dont ils assuraient la médiation.

J’ai pu remarquer que les étudiants de l’école Estienne avaient une approche plus contemporaine et qu’ils l’a mettaient souvent en lien avec leurs spécialités d’étude. Exemple : deux élèves en typographie ont essayé de faire une quinzaine de petits cartels avec différentes interprétations typographiques sur lesquels elles racontaient brièvement l’histoire de  « La Jeune Martyre » (1855) de Paul DELAROCHE. Quand je leur ai demandé de m’expliquer la toile, elles l’ont fait très rapidement et m’ont plutôt parlé de leur démarche.

J’ai trouvé cela sympathique car ce n’était pas commun mais il me manquait une vraie analyse, un savoir sur le tableau.

Ensuite, j’ai vu des médiateurs de l’école du Louvre. J’ai trouvé leur discours très pertinent, propre et détaillé. Ils ont fait un commentaire introduit par la biographie de l’artiste, puis ils ont situé la toile dans l’histoire de l’art et ils ont parlé de l’iconographie, enfin ils ont fait une analyse détaillée. Cela m’a vraiment plu, le vocabulaire était spécifique, tout était très structuré. Mais je me suis dit que si j’avais vraiment été une personne sans connaissance préalable en histoire de l’art, j’aurais eu du mal à suivre et à comprendre leurs propos sans les interrompre tout le temps pour obtenir des éclaircissements et un discours plus simple.

Après, j’ai parlé avec une médiatrice qui était en Métier des Arts et de la Culture. Elle m’a d’abord donné la parole pour que je puisse lui dire si je connaissais l’œuvre. Il s’agissait de « La Grande odalisque » d’Ingres. Elle m’a demandé ce que je voyais. Et à partir de ce que j’avais dit, elle a fait une analyse plastique et théorique tout en intégrant les éléments que j’avais dit auparavant. Son élocution et sa gestuelle étaient éloquents, j’ai d’ailleurs pu voir à quel point sa gestuelle était importante dans son rapport à l’œuvre et à moi-même. J’ai aimé qu’elle introduise le spectateur à son explication et à son analyse.

À travers cette première JOP, j’ai découvert le Louvre autrement malgré les inégalités qualitatives des médiations, et je sors de cette visite satisfaite car chacune des différences expérimentée a pu m’apporter quelque chose.



1   2   3   4   5   6

similaire:

Mes premières impressions sur ces jeunes qui ont la parole iconLes entreprises qui ont recruté des jeunes

Mes premières impressions sur ces jeunes qui ont la parole icon24 heures de science 6e édition
«Le 24 heures de science est un événement qui permet à tous les organismes qui ont un lien avec la science et la technologie de se...

Mes premières impressions sur ces jeunes qui ont la parole iconRapport de la Mission conduite par
«jeunes pousses» et l’émergence des «Business Angels». Comme tout phénomène brutal une telle croissance ne pouvait se produire "à-coups"...

Mes premières impressions sur ces jeunes qui ont la parole iconNote de l’auteur : Bah, comme je l’ai dis dans mes deux premières fics «What he Knows»
«What he Knows» et «His reflexions» je suis une toute nouvelle ««fan» de csi, donc IL y aura peut être des choses qui ne colleront...

Mes premières impressions sur ces jeunes qui ont la parole iconDonnez-moi votre avis positif ou négatif !!! jungle. 23@wanadoo fr...

Mes premières impressions sur ces jeunes qui ont la parole iconAventures de la famille Raton conte de fées I
«Dire des bêtises.» Et, cependant, ces bêtes n’en disaient pas plus que les hommes de jadis et d’aujourd’hui n’en ont dit et n’en...

Mes premières impressions sur ces jeunes qui ont la parole iconAvant-propos
«candides» ont proposé des définitions pour chacun de ces lexiques. En fin de stage, toutes ces définitions ont été fusionnées en...

Mes premières impressions sur ces jeunes qui ont la parole iconSolutions aqueuses et notions de concentration
«Comment faire, se dit-il, pour arriver à trier et/ou classer tous ces produits de façon à éviter tout risque d’accident, surtout...

Mes premières impressions sur ces jeunes qui ont la parole iconLes silicates et les différentes formes de silice qui s’y rattachent...

Mes premières impressions sur ces jeunes qui ont la parole iconPour les jeunes qui veulent bouger, pour les parents souhaitant trouver...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
c.21-bal.com