Accueil des personnels, des parents et des élèves Rentrée des personnels 13 Rentrée des élèves 14 Déroulement de l’accueil 15 Vie de l’établissement








télécharger 0.91 Mb.
titreAccueil des personnels, des parents et des élèves Rentrée des personnels 13 Rentrée des élèves 14 Déroulement de l’accueil 15 Vie de l’établissement
page1/15
date de publication05.05.2017
taille0.91 Mb.
typeRapport
c.21-bal.com > documents > Rapport
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   15
SOMMAIRE

Présentation de l’établissement

Jean PERRIN 1

Préparation de rentrée 2-3-4

Projet stratégique académique 2008-2001 5

Contrat d’objectifs 2008-2009-2011-2012 6-7-

Projet d'établissement 2008-2011 8

Liste des personnels 9-10-11-12


Accueil des personnels, des parents et des élèves


Rentrée des personnels 13

Rentrée des élèves 14

Déroulement de l’accueil 15


Vie de l’établissement


Déroulement de l’année scolaire 16-17-18

Vie scolaire 19-20-21-22

Informations à retenir 23

Infirmerie 24

CDI 25

Assistante de service sociale 25

Conseil de la vie lycéenne 25-26

Cellule d’écoute 26-27

MGI 27

Maison des lycéens 27

Projet plein air 28

Informations diverses 29

Annexes


Missions du Professeur principal 31-32

Rapport 33

Période de formations en entreprise 34-35-36

Numéro de postes téléphoniques 37

Autorisation d’absences 38

Contrat de vie scolaire 39-44

Visites sorties pédagogiques 45

Plan du lycée 46

Jean PERRIN (1870 - 1942)




Né à Lille, le 30 septembre 1870, Jean Perrin était le fils d'un officier d'infanterie, issu d'une famille de paysans. Sa mère, originaire de Boulogne-sur-Mer, était apparentée à F. Sauvage, inventeur de l’hélice marine en 1832.
Entré à l’Ecole Normale supérieure en 1891, il y reste comme préparateur. En 1895, il découvre certaines propriétés des rayons cathodiques dont il démontre la nature corpusculaire et la charge négative ; ses expériences joueront un grand rôle dans la découverte des électrons. Peu après, en 1898, il est chargé de l’enseignement de la chimie physique à la Sorbonne (enseignement qu’il assurera jusqu’en 1939.
Après la guerre, ses travaux portent principalement sur l’intervention de la lumière dans les réactions chimiques et sur phénomènes de fluorescence.

Il est élu le 11 juin 1923 à l’Académie des sciences (dans la section de Physique générale) et obtient le Prix Nobel de Physique en 1926 « pour ses travaux sur la structure discontinue de la matière, en particulier pour sa découverte de l’équilibre de sédimentation ».
Il est sous -secrétaire d’état à la recherche scientifique en 1936, dans le gouvernement de Léon Blum. En 1937, à l’occasion de l’Exposition Universelle, il crée le Palais de la Découverte. Depuis des expositions, des démonstrations, des expériences que le visiteur peut lui-même réaliser, font que le palais de la Découverte réalise le programme défini par son fondateur : « Montrer la science en train de se faire ».
Comme l’a souligné le savant Louis de Broglie : « Attirer l’attention du public sur l’importance des résultats scientifiques, lui inspirer admiration et respect pour la grande œuvre poursuivi par les savants, susciter parmi les jeunes visiteurs la vocation de la recherche, tels furent les buts poursuivis pat Jean Perrin en créant le palais de la Découverte ».

Pour des informations complémentaires:
Site internet: http://lp-jean-perrin.ac-reunion.fr

Préparation de la rentrée 2009



NOR : MENE0911464C
RLR : 520-0
circulaire n° 2009-068 du 20-5-2009
MEN - DGESCO



Texte adressé aux rectrices d'académie et recteurs d’académie; aux inspectrices et inspecteurs d'académie, directrices et directeurs des services départementaux de l'Éducation nationale; aux chefs d'établissement



Introduction 

L'année scolaire 2008-2009 a vu la mise en œuvre de réformes majeures, en particulier l'entrée en vigueur de nouveaux programmes pour l'école primaire et la mise en place de l'aide personnalisée, qui vient s'ajouter aux dispositifs existants d'aide aux élèves. Les évaluations en CE1 et CM2 complètent cette réforme en apportant au maître l'outil de référence indispensable à l'appréciation des connaissances et des compétences de ses élèves.
 

L'année scolaire 2009-2010 sera marquée par la mise en œuvre de la réforme de la voie professionnelle et l'extension des mesures d'accompagnement individualisé : consolidation de l'aide personnalisée à l'école, de l'accompagnement éducatif au collège, des stages d'anglais au lycée, des nouveaux services personnalisés d'orientation, installation des dispositifs d'aide personnalisée et des passerelles au lycée professionnel.
 

Répondre aux enjeux de la société, développer le service public de l'éducation, donner une chance de réussite à tous les élèves: tels sont les grands axes d'action du ministère de l'Éducation nationale, déclinés en 15 priorités dans la présente circulaire de rentrée:

  • Rendre ses lettres de noblesse à la voie professionnelle

  • Améliorer la pratique des langues vivantes

  • Poursuivre la généralisation de l'éducation au développement durable

  • Développer l'accès aux technologies numériques éducatives et favoriser leur usage

  • Lutter contre la violence et les discriminations

  • Aider les élèves à prendre en charge leur santé

  • Permettre aux élèves de mieux choisir leur orientation

  • Apprécier l'acquisition des connaissances et des compétences

  • Offrir aux élèves et à leurs parents de nouveaux services éducatifs

  • Donner toute sa place à l'éducation artistique et culturelle

  • Améliorer la scolarisation des élèves handicapés

  • Améliorer l'accès à une formation diplômante pour les élèves en grande difficulté

  • Assurer la réussite scolaire des élèves socialement défavorisés

  • Prévenir l'absentéisme et le décrochage scolaire

  • Associer les parents d'élèves à la réussite de leurs enfants
     

L'institution scolaire continue à s'organiser pour garantir plus de justice et d'équité entre les élèves, en particulier grâce au développement de services gratuits, complémentaires à l'offre éducative traditionnelle. Avec l'extension du principe de l'aide personnalisée, elle se mobilise pour apporter une aide plus efficace à tous les élèves.
 

Les réformes engagées visent à donner aux professeurs les moyens de faire réussir, comme ils en ont la volonté, les élèves dont ils ont la charge. Cette réussite repose sur l'engagement des enseignants et de tous les personnels qui concourent au service public d'éducation nationale. Elle repose également sur le travail quotidien et le rôle moteur des directeurs d'école, des chefs d'établissement et des corps d'inspection.

Répondre aux enjeux de la société

Pour satisfaire ses ambitions, l'Éducation nationale s'efforcera de mieux répondre aux enjeux de la société, en adaptant les qualifications aux évolutions des métiers, en améliorant la pratique des langues étrangères, en intégrant les avancées des nouvelles technologies et en prenant en compte les enjeux environnementaux. Les mutations sociales entraînent de nouveaux risques (violence, discriminations, risques sanitaires) contre lesquels l'École doit protéger les élèves. Elle a aussi le devoir de leur transmettre les valeurs de la République.
Rendre ses lettres de noblesse à la voie professionnelle

La rénovation de la voie professionnelle traduit la volonté de l'Éducation nationale d'adapter les formations à l'évolution des qualifications attendues dans le monde du travail. Il s'agit par ailleurs d'offrir aux élèves qui choisissent cette voie des parcours de pleine réussite et d'excellence. Cette réforme constitue la nouveauté majeure de la rentrée 2009.

Le baccalauréat professionnel en 3 ans

La mise en place d'un baccalauréat professionnel en trois ans pose l'égale dignité des formations des différentes voies du lycée. Elle tend à offrir à tous les lycéens des possibilités d'insertion professionnelle de qualité. Les programmes d'enseignement général conduisant au baccalauréat professionnel sont rénovés.

La réforme doit être mise en œuvre dans tous ses aspects, dans tous les établissements. En particulier, pour les formations sous statut scolaire, la souplesse d'organisation introduite par les nouvelles grilles horaires facilite les démarches de projet et l'initiative pédagogique, afin d'assurer une meilleure réussite de tous les élèves.

Le renforcement de l'offre de certificats d'aptitude professionnelle

La lutte contre les sorties sans diplôme passe par un renforcement de l'offre de formation de niveau V. Dans toutes les académies, en concertation avec les régions, l'offre de C.A.P. doit être adaptée en conséquence.

L'accompagnement personnalisé

L'accompagnement personnalisé figure dans les grilles horaires des élèves en formation de baccalauréat professionnel, au même titre et au même rang que les enseignements obligatoires. Il sera mobilisé au profit des élèves rencontrant des difficultés, et aussi de ceux qui souhaitent profiter des passerelles qui existent entre les spécialités au sein de la voie professionnelle ou entre cette dernière et les voies générale et technologique, ou encore de ceux qui ont un projet de poursuite d'études supérieures.

Le lycée des métiers

Dans le cadre de la mise en œuvre de la rénovation de la voie professionnelle, le lycée des métiers qui offre une gamme de diplômes allant du C.A.P. aux diplômes d'enseignement supérieur a l'ambition de favoriser la fluidité et la personnalisation des parcours des jeunes en formation, sous statut scolaire ou par apprentissage, et faciliter la poursuite d'études, notamment vers l'enseignement supérieur. Le lycée des métiers doit également s'attacher à aider et suivre l'insertion professionnelle des jeunes sortant de formation. Leur développement doit se poursuivre.

Améliorer la pratique des langues vivantes

À l'heure de l'ouverture européenne et internationale, la maîtrise des langues vivantes, et en particulier la maîtrise de leur pratique orale, fait désormais partie des compétences indispensables, en référence au cadre européen commun de référence pour les langues.
Poursuivre la généralisation de l'éducation au développement durable

En s'appuyant sur les enseignements disciplinaires, l'éducation au développement durable traite des interactions entre l'environnement, la société, l'économie et la culture. Cette éducation transversale contribue ainsi à la formation du citoyen responsable du XXIème siècle.
Développer l'accès aux technologies numériques éducatives et favoriser leur usage

Les technologies de l'information et de la communication permettent désormais aux élèves d'accéder à de nouvelles ressources éducatives, et aux professeurs de disposer de nouveaux moyens susceptibles d'améliorer les apprentissages. Elles permettent également de renforcer les liens entre l'institution scolaire et les parents.

Les espaces numériques de travail et les cahiers de textes numériques
Lutter contre la violence et les discriminations

Face à la montée des incivilités, parfois au sein même de l'institution, l'importance de l'éducation civique dispensée aux élèves doit être réaffirmée.

Le refus des discriminations

Le refus de la violence

Si la violence est partout inacceptable, c'est particulièrement le cas quand elle s'exerce au sein de l'École ou contre elle. Vous ne tolérerez aucune atteinte à un membre de la communauté éducative quel qu'il soit: les directeurs d'école et chefs d'établissement, les professeurs et tous les personnels qui encadrent et travaillent à la réussite des élèves.

La prévention des violences intrafamiliales

Les personnels doivent être à même de repérer les signaux qui peuvent laisser penser qu'un élève est en situation de danger dans sa famille et connaître la conduite à tenir. Des séances d'information à l'intention des élèves sur l'enfance en danger sont à mettre en œuvre. Le numéro vert « 119, Enfance en danger » sera largement affiché.
Aider les élèves à prendre en charge leur santé

Il appartient à l'École de lutter contre les nouveaux risques sanitaires, en mettant en œuvre l'apprentissage des règles

élémentaires d'hygiène, notamment face aux risques épidémiques, en aidant les élèves à prendre en charge leur santé. Les

projets d'école doivent comporter un volet d'éducation à la santé ; tout établissement est chargé de définir, au sein de son comité

d'éducation à la santé et à la citoyenneté, un programme d'actions organisé autour des thématiques suivantes.
L'éducation à la sexualité.

La prévention des conduites addictives

La prévention des conduites addictives doit désormais intégrer les nouveaux modes de consommation de produits psycho-actifs, notamment la consommation d'alcool. Une version actualisée du guide d'intervention en milieu scolaire « Prévention des conduites addictives » sera mise en ligne à la rentrée 2009 sur le site Eduscol.

L'éducation à la nutrition

L'éducation à la nutrition permet de développer des projets en lien avec les enseignements et d'aborder l'éducation à la consommation et au goût. Son objectif est également de mieux informer les élèves pour prévenir le surpoids et l'obésité précoces.

La pratique régulière de l'activité physique

L'éducation physique et sportive (E.P.S.) contribue de façon efficace à l'éducation et à la promotion de la santé.

La sensibilisation aux bonnes postures

La formation aux premiers secours

L'apprentissage des gestes de premiers secours est obligatoire pendant la scolarité. La formation « Apprendre à porter secours », commencée à l'école, se poursuit au collège jusqu'à l'obtention du certificat « Prévention et secours civiques de niveau 1 ». Au lycée professionnel, les élèves bénéficient de la formation « Sauvetage, secourisme du travail ».

Développer le service public de l'éducation
Permettre aux élèves de mieux choisir leur orientation

Le soutien aux lycéens dans leurs projets d'orientation et leurs engagements

Chaque lycéen doit pouvoir construire, en fonction de ses goûts et de ses compétences, son projet d'études et d'insertion professionnelle.

Dans le cadre de l'orientation active, les équipes éducatives apportent les informations nécessaires sur les métiers, les formations du supérieur et les différents dispositifs d'aide. Chaque lycée s'appuie sur les différentes instances de représentation des lycéens pour favoriser le sens de l'engagement et l'acquisition de comportements autonomes et responsables, utiles pour construire une démarche active d'orientation

Une information de qualité et accessible

Faciliter l'accès de tous les citoyens aux services d'orientation suppose de s'adapter à leurs nouvelles pratiques d'accès à l'information. À cet effet, l'ONISEP met en place un service personnalisé d'aide à l'orientation par téléphone (0810 012 025) et internet (monorientationenligne.fr), accessible aux élèves et aux familles à la rentrée 2009. Ce service personnalisé et gratuit a pour objectif d'apporter une information fiable constamment remise à jour, et de faciliter l'accès aux services d'information et d'orientation ainsi qu'aux ressources existantes.

Les entretiens personnalisés d'orientation

Les entretiens personnalisés d'orientation sont généralisés à tous les niveaux concernés (3ème, 1ère, terminale) et réalisés dès que possible dans l'année scolaire. Ils sont conduits par le professeur principal, avec, si nécessaire, le concours du conseiller d'orientation psychologue. Ils sont un levier important dans la lutte contre le décrochage scolaire. En 3ème, ces entretiens sont d'une importance toute particulière pour assurer la transition entre collège et lycée.

La généralisation du parcours de découverte des métiers et des formations (PDMF)

Mis en place dès la rentrée 2009, de la classe de 5ème à la classe terminale, le parcours de découverte des métiers et des formations concerne tous les élèves. Au collège, il contribue à la connaissance des métiers et des parcours de formation correspondants ; il développe l'autonomie des élèves et leur capacité d'initiative, compétences inscrites dans le socle commun. Il aide les filles et les garçons à diversifier leurs choix d'orientation en dehors de tout préjugé sexué. Au lycée, il permet d'aider les élèves et les familles dans des choix déterminants : c'est pourquoi il inclut la visite d'un établissement d'enseignement supérieur, des entretiens personnalisés d'orientation et le dispositif d'orientation active.
Apprécier l'acquisition des connaissances et des compétences

Les programmes de l'école primaire et du collège instaurent de nouvelles exigences. Il importe qu'à chaque moment-clé de la scolarité, l'acquisition des connaissances et compétences soit évaluée et les besoins éducatifs de chaque élève pris en compte, afin de lui apporter l'aide individualisée qui lui serait nécessaire.

L'évaluation du socle commun au diplôme national du brevet

Offrir aux élèves et à leurs parents de nouveaux services éducatifs

L'accompagnement éducatif organisé de préférence après la classe, pour les élèves qui le souhaitent, l'accompagnement éducatif bénéficie à tous les élèves des écoles de l'éducation prioritaire ainsi qu'à tous les collégiens. Il s'exerce dans quatre domaines : l'aide aux devoirs et aux leçons, la pratique sportive, la pratique artistique et culturelle ainsi que, pour les collégiens, la pratique orale de l'anglais.

Le dispositif de réussite scolaire

Le dispositif de réussite scolaire est reconduit dans 200 lycées professionnels, généraux et technologiques accueillant des élèves qui rencontrent des difficultés scolaires et sociales particulières. Ce dispositif prolonge l'offre de soutien de l'accompagnement éducatif. Les lycéens y bénéficient d'un appui individualisé, en fonction de leurs besoins, afin de favoriser la réussite scolaire, prévenir les redoublements, limiter les abandons de cursus, notamment en lycée professionnel, et préparer la poursuite d'études supérieures. Cet accompagnement scolaire gratuit est mis en oeuvre pendant l'année scolaire et dans le cadre de stages durant les vacances.
Donner toute sa place à l'éducation artistique et culturelle

Toutes les écoles et tous les établissements doivent avoir intégré à leur projet d'établissement l'éducation artistique et culturelle, comprenant la pratique artistique mais aussi l'histoire des arts. En outre, les classes à projet artistique et culturel, les ateliers artistiques, les chorales scolaires, ainsi que les classes à horaire aménagé doivent être développés.
Améliorer la scolarisation des élèves handicapés

La scolarisation des élèves handicapés en milieu ordinaire demeure la priorité. Dans cette perspective, il convient de renforcer l'appui et l'aide pédagogiques aux enseignants non spécialisés qui accueillent dans leur classe des élèves handicapés.
Améliorer l'accès à une formation diplômante pour les élèves en grande difficulté

Les enseignements adaptés du second degré continuent d'offrir aux élèves en difficultés graves et durables d'apprentissage un moyen privilégié d'accéder à des formations diplômantes de niveau V.

L'acquisition du socle commun
Assurer la réussite scolaire des élèves socialement défavorisés

La carte scolaire dans le second degré

L'assouplissement de la carte scolaire participe d'une volonté de renforcement de l'égalité des chances entre les élèves, mais aussi de la diversité sociale au sein des établissements.
Prévenir l'absentéisme et le décrochage scolaire

Un suivi rigoureux des élèves absentéistes relève de la pleine responsabilité de l'Éducation nationale.

L'absentéisme, quand il s'installe, peut conduire au décrochage scolaire et au risque d'échec, voire de sortie du système éducatif. La lutte contre le décrochage est une priorité absolue.

La lutte contre l'absentéisme

Les nouveaux médiateurs de réussite scolaire 
Associer les parents d'élèves à la réussite de leurs enfants

L'ouverture, le dialogue avec les parents d'élève, la qualité des échanges, dans le respect des responsabilités éducatives de chacun, sont des conditions nécessaires de la réussite de la mission éducative confiée par la Nation à son École.

En effet, l'implication des parents dans le suivi de la scolarité de leur enfant est déterminante.

 

Annexe
Pour le ministre de l'Éducation nationale et par délégation, Le directeur général de l'enseignement scolaire Jean-Louis Nembrini



  



Tel : 0262 58 84 40

Fax : 0262 46 76 98
BP 502 – 97440 Saint André

Ile de la Réunion
Site Internet

ce.9740910W@ac-reunion.fr
PROJET STRATEGIQUE ACADEMIQUE 2008 / 2011

AXE 1 :

« DONNER TOUTES LES CHANCES DE REUSSITE AUX ELEVES »

1. Conduire chaque élève à la maîtrise du socle fondamental de l’école au collège.

2. Favoriser la scolarisation des publics à besoins éducatifs particuliers.

3. Augmenter l’attractivité des formations scientifiques et technologiques au lycée.

4. Lutter contre les sorties sans qualification.

Axe 2 :

« AMELIORER L’ORIENTATION DES ELEVES ET FACILITER L’INSERTION PROFESSIONNELLE DES JEUNES »

1. Rendre le parcours de l’école à l’emploi plus efficient.

2. Augmenter le niveau de qualification.

3. Développer la mobilité.

4. Assurer des parcours promotionnels aux réunionnais.

Axe 3 :

« RENFORCER LE PILOTAGE ACADEMIQUE

1. Favoriser la démarche de contractualisation et l’autonomie

2. Optimiser le fonctionnement des bassins d’éducation et de formation.

3. Développer une culture commune de l’encadrement.

4. Assurer une meilleure gestion des ressources humaines.

Document annexé au contrat d’objectifs du Lycée professionnel Jean PERRIN




CONTRAT D’OBJECTIFS 2008/9 – 2011/12
Nom de l’établissement :


Lycée Professionnel Jean PERRIN

RNE:



9740910W


  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   15

similaire:

Accueil des personnels, des parents et des élèves Rentrée des personnels 13 Rentrée des élèves 14 Déroulement de l’accueil 15 Vie de l’établissement iconPoint la dotation annuelle globale (dag) et les prévisions pour la rentrée 2013-2014
«divisions» supplémentaires seront créées, dont 4 segpa + 2 up2A pour les élèves francophones + 2 classes Ulis (élèves handicapés...

Accueil des personnels, des parents et des élèves Rentrée des personnels 13 Rentrée des élèves 14 Déroulement de l’accueil 15 Vie de l’établissement iconFédération des Personnels des Services Publics et des Services de Santé Force Ouvrière
«Avenir de la Fonction Publique Amélioration des parcours professionnels des carrières et des rémunérations»

Accueil des personnels, des parents et des élèves Rentrée des personnels 13 Rentrée des élèves 14 Déroulement de l’accueil 15 Vie de l’établissement iconFederation des conseils de parents d’eleves des ecoles publiques

Accueil des personnels, des parents et des élèves Rentrée des personnels 13 Rentrée des élèves 14 Déroulement de l’accueil 15 Vie de l’établissement iconFederation des conseils de parents d’eleves des ecoles publiques

Accueil des personnels, des parents et des élèves Rentrée des personnels 13 Rentrée des élèves 14 Déroulement de l’accueil 15 Vie de l’établissement iconFederation des conseils de parents d’eleves des ecoles publiques

Accueil des personnels, des parents et des élèves Rentrée des personnels 13 Rentrée des élèves 14 Déroulement de l’accueil 15 Vie de l’établissement iconFederation des conseils de parents d’eleves des ecoles publiques

Accueil des personnels, des parents et des élèves Rentrée des personnels 13 Rentrée des élèves 14 Déroulement de l’accueil 15 Vie de l’établissement iconFederation des conseils de parents d’eleves des ecoles publiques

Accueil des personnels, des parents et des élèves Rentrée des personnels 13 Rentrée des élèves 14 Déroulement de l’accueil 15 Vie de l’établissement iconFederation des conseils de parents d’eleves des ecoles publiques

Accueil des personnels, des parents et des élèves Rentrée des personnels 13 Rentrée des élèves 14 Déroulement de l’accueil 15 Vie de l’établissement iconCet établissement est destiné à l’accueil en "séjour de ruptures"...

Accueil des personnels, des parents et des élèves Rentrée des personnels 13 Rentrée des élèves 14 Déroulement de l’accueil 15 Vie de l’établissement iconFédération des personnels des services publics et des services de...
Séminaire des instances qui s’est réuni dans la foulée du ca, à procéder à une analyse des critiques de l’igas et des pistes de réflexion...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
c.21-bal.com