Reaction entre fer et acide chlorhydrique








titreReaction entre fer et acide chlorhydrique
date de publication24.10.2017
taille18 Kb.
typeDocumentos
c.21-bal.com > documents > Documentos
REACTION ENTRE FER ET ACIDE CHLORHYDRIQUE

Exercice n°1 page 75 : Détecter la présence d’ions chlorure.

Quel réactif emploie-t-on pour vérifier que l’acide chlorhydrique contient des ions chlorure ?

Décris ce test.

Exercice n°2 page 75 : Mettre en évidence les ions hydrogène.

Comment mettre en évidence la présence d’ions hydrogène dans l’acide chlorhydrique ?

Exercice n°4 page 75 : Identifier un gaz.

Lorsque l’acide chlorhydrique réagit sur le fer, on observe un dégagement gazeux.

  1. Quel est ce gaz ? Quelle est la formule de sa molécule ?

  2. Décris l’expérience permettant de mettre ce gaz en évidence.



Exercice n°10 page 76 : Apprends à résoudre.

Pierre fait réagir de l’acide chlorhydrique sur 1,4 g de fer. Il recueille le gaz formé. Lorsque le fer a disparu, le volume de gaz dégagé est de 0,6 L.

  1. Que est ce gaz ? Comment le caractérise-t-on ?

  2. Précise les légendes correspondant aux numéros 1,2 et 3 sur le schéma ci-dessous.




  1. Quel est le nom de la méthode permettant de recueillir le gaz ?

  2. La masse de fer qui réagit et le volume de dihydrogène produit sont proportionnels. Quelle est la masse de fer qui a réagi quand il se dégage 3 L de dihydrogène ?


Solution :


  1. Le gaz qui se dégage est du dihydrogène. On caractérise ce gaz en approchant une allumette enflammée : il se produit une petite détonation.

  2. Les légendes sont : 1 → dihydrogène ; 2 → acide chlorhydrique ; 3 → fer

  3. On peut recueillir un gaz par déplacement d’eau.

  4. Ecrivons que le volume de dihydrogène et la masse de fer sont proportionnels. Soit m la masse de fer cherchée.

Volume de dihydrogène (L)

Masse de fer (g)

0,6

1,4

3

m


D’après les relations de proportionnalité :

m x 0,6 = 1,4 x 3
ou
m = 1,4 x 3 / 0,6 = 7 g

A ton tour

Jean fait réagir de l’acide chlorhydrique sur 0,65 g de zinc et il recueille le gaz dihydrogène formé. Lorsque le zinc a disparu, le volume de gaz dégagé est de 240 mL. La masse de zinc qui réagit et le volume de dihydrogène produit sont proportionnels.

Quel est le volume de dihydrogène obtenu quand on fait réagir 3 g de zinc ?

Exercice n°14 page 77 : Production de dihydrogène.

Rémi veut produire et récupérer du dihydrogène au laboratoire.

  1. Quels sont les réactifs qu’il peut utiliser ?

  2. Etablis la liste du matériel nécessaire.

  3. Schématise l’expérience.

  4. Comment nomme-t-on la technique expérimentale permettant de recueillir un gaz ?



Exercice n°16 page 77 : Evolution du pH lors de la réaction entre le fer et l’acide chlorhydrique.

Dans un bécher contenant de l’acide chlorhydrique, on introduit de la paille de fer. Un capteur de pH placé dans le bécher permet d’enregistrer, avec un ordinateur, les variations de pH au cours du temps.

  1. Quelle est la valeur du pH au début de l’expérience ?

  2. Quelle est la valeur du pH au bout de 1500 s ?

  3. Comment varie le pH au cours de la réaction entre le fer et l’acide chlorhydrique ? Comment interprète-t-on cette variation ?


Exercice n°21 page 78 : Chimie et SVT.

La digestion des aliments dans l’estomac est un ensemble de transformations chimiques favorisées par l’acide gastrique (acide chlorhydrique) présent dans l’estomac. Le pH de cet acide est compris entre 2 et 3.

L’estomac a donc un pH très acide. Il est protégé par une série de mécanisme qui empêchent l’acide chlorhydrique d’attaquer ses parois. Mais lorsque ces mécanismes ne fonctionnent pas, on ressent des brûlures d’estomac et on peut développer un ulcère. On utilise alors des médicaments « antiacides » (contenant du bicarbonate de sodium, produit basique) pour diminuer l’acidité dans l’estomac.


  1. Quel est le nom de l’acide gastrique ? Quels ions contient-il ? Quel est son pH ?

  2. Que peut provoquer l’attaque de l’acide sur les parois de l’estomac ?

  3. Quel type de médicament permet de remédier à cette attaque ?

  4. Quelle expérience pourrais-tu imaginer pour vérifier le rôle du bicarbonate de sodium sur l’acidité dans l’estomac ?



Exercice n°22 page 78 : Chemistry and English.

Hydrochloric acid is a strong acid. It is an important industrial chemical for many applications (such as the production of vinyl chloride for PVC plastic synthesis). It can also be used to remove rust from iron ans steel.

  1. What are the French words for iron and rust ?

  2. Give two uses for hydrochloric acid.

  3. Write the chemical formula for hydrochloric acid irons.



Exercice n°23 page 79 : Chimie et arts plastiques.

REMBRANDT est un peintre hollandais du XVII ème siècle, considéré comme l’un des plus grands de la période baroque en Europe. Outre ses peintures sur toile et ses dessins, il a réalisé plus de 300 eaux-fortes, faisant de lui l’un des plus grands aquafortistes.

La technique de l’eau-forte est simple. On utilise une plaque de cuivre recouverte de vernis. A l’aide d’un outil, on dessine sur la plaque en enlevant le vernis. La plaque est ensuite plongée dans un bain d’acide nitrique qui attaque et creuse le cuivre là où il n’est plus recouvert de vernis. Une fois la plaque séchée et débarrassée du vernis, il suffit d’encrer la plaque et d’appuyer fortement une feuille de papier. On obtient alors une estampe que l’on nomme eau-forte.

  1. A quel grand mouvement artistique peut-on associer REMBRANDT ?

  2. Comment appelle-t-on u artiste réalisant des eaux-fortes ?

  3. Comment qualifie-t-on le portrait d’un artiste par lui-même ?

  4. Quel est le nom de l’acide attaquant le cuivre ?

  5. Dans cette technique artistique, quelle est la matière résistant à l’attaque de l’acide ?

  6. Pourrait-on faire une eau-forte avec de l’acide chlorhydrique ? Pourquoi ?



Exercice n°24 page 77 : Chimie et mathématiques.

Observe l’étiquette ci-contre d’une bouteille d’acide chlorhydrique.





  1. Que signifie le pictogramme figurant sur l’étiquette ? (voir page 83)

  2. Quels sont les ions et les molécules présents dans la solution ? Ecris leur formule.

  3. L’indication d= 1 ?16 signifie que la masse de 1 cm 3 de la solution est 1,16 g. Calcule la masse d’un litre de cette solution.

  4. L’indication 33% signifie que 100 g de solution contiennent 33 g d’acide chlorhydrique. Calcule la masse d’acide chlorhydrique contenu dans la bouteille d’un litre. Déduis-en la masse d’eau contenue dans la solution.

similaire:

Reaction entre fer et acide chlorhydrique iconOn sépare la solution obtenue par réaction entre l’acide chlorhydrique...

Reaction entre fer et acide chlorhydrique icon1 – Réaction d’estérification entre l’acide éthanoïque et l’éthanol

Reaction entre fer et acide chlorhydrique iconEn solution aqueuse, l'acide sulfamique se comporte comme l'acide chlorhydrique

Reaction entre fer et acide chlorhydrique iconI. Mélange d’acide pH d’un mélange mélanger de l’acide chlorhydrique...

Reaction entre fer et acide chlorhydrique iconPresentation de
«chimie email» permet de préparer un ester (l’acétate de butyle) par réaction de l'acide acétique sur un alcool primaire (butanol)...

Reaction entre fer et acide chlorhydrique iconSolution d’acide chlorhydrique. II. Matériel

Reaction entre fer et acide chlorhydrique iconProduit: acide chlorhydrique en concentration > 25 %

Reaction entre fer et acide chlorhydrique iconTp metaux I : fer et zinc objectif : Dans ce tp, nous allons étudiez...

Reaction entre fer et acide chlorhydrique iconLa solution aqueuse d'acide chlorhydrique qui est sur ta paillasse, notée

Reaction entre fer et acide chlorhydrique iconUtilisation des métaux dans la vie quotidienne Exemple de situation introductive
«fer» et «métal» («fil de fer en cuivre» !!!)…certainement parce que le fer est le métal le plus courant, le plus connu !








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
c.21-bal.com