Il y a un garçon. IL s’appelle Max. C’est un Américain. IL aime la classe d’art et la classe de français. Un jour, IL décide d’aller en France. IL veut regarder








télécharger 137.93 Kb.
titreIl y a un garçon. IL s’appelle Max. C’est un Américain. IL aime la classe d’art et la classe de français. Un jour, IL décide d’aller en France. IL veut regarder
page1/3
date de publication24.10.2017
taille137.93 Kb.
typeDocumentos
c.21-bal.com > économie > Documentos
  1   2   3


Il y a un garçon. Il s’appelle Max. C’est un Américain. Il aime la classe d’art et la classe de français. Un jour, il décide d’aller en France. Il veut regarder La Joconde. La Joconde est une peinture très connue. Dans la peinture, il y a une femme qui sourit. Ce n’est pas un grand sourire. Il sait que l’artiste de La Joconde s’appelle Léonard de Vinci. Aussi, il sait que La Joconde se trouve au musée du Louvre. Le musée du Louvre est un musée très connu qui se trouve à Paris.

Alors, Max va en France en avion. Ça prend 8 heures. Donc il dort dans l’avion. Quand il arrive à Paris, il fait très beau. Il va directement au musée du Louvre. Il est très content parce qu’il va regarder toutes les peintures au musée. Il aime beaucoup l'art. Il veut être artiste. Alors, il pense qu’il est important de regarder les œuvres des artistes célèbres.

Quand il arrive au musée il voit une grande pyramide en verre, mais il n’y a pas beaucoup de personnes. Il sait que le musée est très populaire et que d’habitude, il y a beaucoup de personnes qui visitent le musée. Mais aujourd’hui il n’y a personne.

« Quel est le problème ? » pense-t-il.

Puis il voit une affiche. Oh là là ! Le musée est fermé ! Pourquoi le musée est-il fermé ? C’est un musée très connu. Tout le monde veut regarder les tableaux qui s’y trouvent. Mais il est fermé ! Pourquoi ? Le problème, c’est que le musée est fermé le mardi. Alors, chaque semaine, le musée est ouvert de mercredi à lundi. Mais, le mardi, il est fermé. Max n’est pas très content.

Max ne connaît pas très bien Paris. Alors, il décide d’explorer la ville. Aussi, il ne connaît personne. Alors, il se dit « Je vais faire au moins deux amis aujourd’hui ! » Il veut parler en français avec de jeunes Français.

Il commence à se promener dans la rue. Il voit des cafés et des magasins. Il n’a pas beaucoup d’argent. Donc, il ne fait pas d’achat dans les magasins. Les choses sont trop chères. Il voit un joli petit café avec beaucoup de jeunes. Il y va et s’assied. Il a peur, mais il se présente à une table de jeunes Français. Il dit qu’il est américain et qu’il est à Paris pour voir de l’art et qu’il veut être artiste. Quelle chance ! Les jeunes, eux aussi, veulent être artistes. Ils disent qu’ils connaissent un petit musée qui n’est pas fermé aujourd’hui. Alors, ils y vont ensemble.

Aujourd’hui, c’est samedi et Samuel est chez lui. Il habite Lyon, la deuxième ville de France. Il y habite depuis le mois de juillet à cause du travail de sa mère. Sa compagnie ouvre un bureau en Europe et donc la famille a déménagé en France. Samuel n’est pas du tout content de ce changement, mais il n’a pas de choix. En plus, il ne sait pas pourquoi il doit assister à un lycée français. C’est vrai qu’il apprend le français depuis le collège, mais maintenant il étudie tout en français. Même la physique et les mathématiques !! Il est dans un cours de FLE qui l’aide un peu. C’est le cours de français langue étrangère. Donc, il est là avec d’autres personnes qui ne sont pas françaises. Et le pire, c’est qu’il n’a pas d’amis. Aux États-Unis, il avait plein d’amis. Mais, ici ? Personne.

Mais aujourd’hui, il va au cinéma avec Quentin, le garçon de la classe de mathématiques. Samuel ne sait pas pourquoi il a décidé de parler avec lui, mais ça fait un mois qu’il est en France et il ne connaît personne. Alors, quand il a vu la B.D. Marvel, il s’est dit, « pourquoi pas ? » Maintenant, c’est l’heure de rencontrer Quentin au cinéma. Il ne sait pas pourquoi, mais il est nerveux. Il ne connaît pas Quentin très bien et aussi il ne sait pas bien parler le français. Mais Samuel se regarde dans la glace et il se dit « Il faut essayer ! » C’est ce que son prof de français a toujours dit en classe. Puis, il prend son blouson, demande de l’argent à sa mère, et sort de l’appartement.

Il descend l’escalier et va à la station de métro qui n’est pas très loin. Il prend le métro jusqu’au centre commercial Part Dieu où il y a un cinéma. Quentin et lui, ils ont décidé de se rencontrer devant le guichet à 9h15. Quand Samuel arrive, il est comble, mais ce n’est pas difficile de trouver Quentin. Il dit « Salut » et serre la main de Quentin. Puis, il y a une fille qui dit « Salut » aussi et elle se penche vers Samuel comme si elle veut l’embrasser !! Il ne sait pas quoi faire ! Il ne connaît pas cette fille ! Il ne bouge pas.

Ohhh! C’est la bise ! Elle lui a fait la bise ! Maintenant il se souvient de la leçon sur la bise. Mais c’est étrange, la première bise. Il y a une autre fille et deux garçons. Il fait la bise aux filles et il serre les mains des garçons. Ce sont des élèves du lycée. Quentin explique,

« J’ai mentionné le film à mes amis. Ils veulent le regarder aussi. Je te présente Maude, Julie, Fabien, et Jean. Il dit, en parlant aux autres, c’est l’Américain, Samuel.

--Enchanté, dit Samuel. »

Les six ados vont au guichet et achètent leurs billets. Ils achètent aussi du popcorn. Ils entrent dans la salle de cinéma et trouvent des places. Avant que le film commence, ils ne parlent pas beaucoup. Les deux filles parlent entre elles un peu, mais les garçons ne parlent pas du tout. Pour la part de Samuel, il est nerveux et il ne sait pas quoi dire. Alors, il ne dit rien.

Enfin, le film commence. Tout le monde le regarde.

Les parents de Julie lui ont donné un portable. C’est son premier portable. C’est un iPhone. Elle est très contente. Elle a seize ans. Tous les autres élèves de son lycée avaient un portable depuis l’âge de quatorze ans. Mais les parents de Julie ne voulaient pas lui en donner un jusqu’à l’âge de seize ans. Elle n’était pas contente parce qu’elle voulait envoyer des messages à ses amis, mais elle ne pouvait pas. Elle était un peu jalouse mais elle n’avait pas d’argent donc il n’y avait rien à faire sauf attendre.

Maintenant, elle sauvegarde les numéros de ses amis dans le portable. Puis, elle envoie son premier texto à sa meilleure amie Fatima. Elle télécharge quelques applications. Elle crée un compte Instagram et un compte Kik et puis elle trouve ses amis dans les applis. Elle prend une photo d’elle-même avec son chien Maxim et la met sur Instagram. Une des applis est un jeu que Fatima a suggéré. Elle passe une heure à jouer à ce jeu.

Puis elle voit qu’il y a quelques commentaires pour sa photo sur Instagram. Elle ferme le jeu et ouvre l’appli Instagram pour les voir. Elle voit que le premier commentaire est de Fatima. « Maxim est super mignon ! Bisous  » Mais le deuxième commentaire vient de quelqu’un que Julie ne connaît pas. Le surnom est Johnny2014, mais Julie ne connaît pas de garçon qui s’appelle Johnny. Puis elle lit le commentaire. « Oh ! Une photo de deux chiens ! Bahahahaha » Elle commence à pleurer. Pourquoi ce commentaire méchant ? Puis elle voit deux autres commentaires qui sont méchants aussi. Elle sait qu’elle n’est pas aussi belle qu’un mannequin mais elle n’est pas un chien non plus.

Elle court vers sa mère et lui montre les commentaires. Sa mère les lit et dit à Julie que ce n’est pas grave. « Tu dois ignorer ces commentaires. Ou tu peux fermer ton compte Instagram. »

« Pourquoi est-ce qu’elle ne comprend pas !? » pense Julie. Elle va dans sa chambre et ferme la porte. Puis, elle téléphone à Fatima.
Julie et son nouveau portable : Partie II

Vous souvenez-vous ? Avant, les parents de Julie lui ont donné un portable. Elle était très contente et elle a créé des comptes. Elle a pris une photo d’elle-même avec son chien et l’a mise sur son nouveau compte Instagram. Un peu plus tard, il y avait quelques commentaires. Julie les a lus. Le premier était de Fatima mais les autres venaient de personnes inconnues. Ceux-ci étaient super méchants. Elle a parlé avec sa mère mais celle-ci n’y comprenait rien. Alors, elle a donné un coup de fil à Fatima, sa meilleure amie.

  • Vous souvenez-vous?

  • Pourquoi Julie était-elle contente?

  • Qu’est-ce qu’elle a fait avec sa photo?

  • Décris ce que Julie a lu.

Histoire

Après avoir fini la conversation au portable, Julie va chez Fatima. Elles vont dans la chambre de Fatima et ferment la porte. Fatima allume sa tablette. (Sa famille est assez riche. Donc, elle a un portable, une tablette, et un ordinateur.) Elles vont sur Instagram pour regarder la photo que Julie y a mise. « Maxim est mignon. » dit Julie. « C’est aussi une jolie photo de toi. » répond Fatima.

Puis, les filles regardent les commentaires qu’on a écrits. Julie ne peut pas les lire encore une fois. Fatima les lit. Elle est triste pour son amie. « Je ne comprends pas pourquoi on a écrit des bêtises comme ça. Ce n’est pas vrai. Tu dois les ignorer. » dit Fatima. « C’est ce que ma mère m’a dit. Tu connais Johnny2014 et les autres ? » répond Julie. « Non, je ne les connais pas. Mais ils ne sont pas importants. » dit Fatima. « Est-ce qu’on a écrit de mauvais commentaires sur tes photos ? » demande Julie. « Je pense que non. Mais, s’il y avait de mauvais commentaires, je les ignorerais. » répond Fatima. « Est-ce que je peux bloquer ces commentaires ? » demande Julie. « Bien sûr. » répond Fatima. Puis, elle lui montre comment bloquer certaines personnes et comment rendre le compte privé. Julie rend le compte privé. Il n’y aura plus de mauvais commentaires.

Après les filles jouent aux jeux vidéo sur la tablette de Fatima. Elle a beaucoup d’applis qu’elle a téléchargées. Julie ne les connaît pas du tout mais Fatima lui montre comment jouer.


  • Au courant

  • Pourquoi vont-elles sur Instagram?

  • Qui lit les commentaires?

  • Quel est l’opinion de Fatima?

  • Que fait Julie avec son compte Instagram?

  • Que font les filles ensuite?




QUESTIONS POUR L’HISTOIRE DE JULIE

écrivez les réponses sur une autre feuille de papier

A. Répondez aux questions en français avec des phrases complètes. (Answer the questions in French with complete sentences.)


  1. Qui est Julie?

  2. Quel âge a-t-elle?

  3. Qui est Fatima ?

  4. Qui est Johnny2014 ?





B. Copiez les évènements. Numérotez-les dans l’ordre chronologique 1-14.

Copy the events on your paper. Number them in chronological order 1-14.


Elle parle avec sa mère.

Sa mère lui donne un portable.

Elle télécharge des apps.

Elle pleure.

Elle lit des commentaires.

Elle envoie un message à Fatima.

Elle joue à un jeu.

Elle met une photo sur Instagram.

Julie a seize ans.

Elle crée un compte Instagram.

Elle prend une photo.

Elle donne un coup de fil à Fatima.

Elle est triste.

Elle est contente.



  1. À la fin de l’histoire, Julie téléphone à Fatima. Écrivez le dialogue pour cette conversation. Au moins 20 lignes. (At the end of the story, Julie calls Fatima. Write the dialogue for this conversation. At least 20 lines. Use your imagination. “Bonjour, ça va, ça va bien, etc. don’t count towards the 20 lines.)


Les trois amies

Il y a trois jeunes filles qui sont des amies. Elles s’appellent Marie, Antoinette et Martine. Elles sont toutes au Lycée des Arènes à Toulouse. Elles veulent aller à un concert en ville. Le concert va se passer en deux jours. Les filles sont excitées parce que les chanteuses dans le concert sont bien connues. Marie, Antoinette et Martine les connaissent : Céline Dion, Tal et Beyoncé.

Marie appelle ses amies et leur dit : « Soyez là à 17h30, les portes s’ouvrent à 18h00. Nous voulons des bonnes places, près de la scène. Alors, ne soyez pas en retard ! »

Le jour du concert, il est déjà 18h30 mais Antoinette n’est pas encore arrivée au guichet.

Martine l’appelle et lui parle:

Marie : Ça va Antoinette? Tu es en retard !

Antoinette: Non ça ne va pas. Je ne me sens pas bien.

Marie : Oh là là ! La pauvre ! Elle ne se sent pas bien. Dit-elle à Martine.

Martine : Qu’est-ce qui ne va pas?

Marie : Qu’est-ce qui ne va pas? Demande-t-elle à Antoinette.

Antoinette : J’ai mal à la tête et au ventre. J’ai aussi la température. Peut-être j’ai de la fièvre. En plus, j’ai cassé mon portable ! Alors, je n’ai pas pu vous appeler ! Désolée !

Marie : Nous sommes désolées que tu sois malade et tu rates le concert ! Porte-toi bien et prends tes

médicaments.

Sophie et Véronique sont amies depuis longtemps. Elles aiment la musique et elles vont souvent aux concerts. Leur musicien favori est Stromae. Elles pensent qu’il est super mignon. Un jour elles écoutent la radio et il y a une compétition. L’animatrice radio dit que la centième personne qui téléphone à la station de radio va gagner deux billets pour des places très proches de la scène pour le prochain concert de Stromae à Paris. Sophie et Véronique sont folles d’excitation ! Alors, elles appellent la station de radio. Quelle chance ! Véronique est la centième personne et elle gagne les deux billets !!!

Sophie et Véronique se préparent pour le concert. Les deux amies achètent de nouveaux vêtements pour le concert. Elles vont au salon de coiffure pour un nouveau look. Leurs cheveux sont très jolis ! Elles attendent le concert avec impatience. Elles lisent l’article Wikipédia de Stromae sur Internet. Elles achètent tous les magazines avec des images de Stromae. Elles parlent tout le temps au sujet du beau chanteur belge.

Mais deux jours avant le concert, les deux filles se sentent très mal. Elles ont mal au ventre. Elles ont des difficultés à respirer. Elles ont aussi de la fièvre et leurs oreilles sont très rouges. Qu’est-ce qui se passe ? Qu’est-ce qu’il y a ?!

Elles vont directement chez le médecin. Elles lui disent qu’elles se sentent mal et qu’il est très important qu’elles soient en bonne santé pour le concert dans deux jours. Il leur dit de se calmer pendant qu’il les examine. Il les ausculte lentement. Il les regarde dans les yeux. Il leur dit d’ouvrir la bouche pour regarder la gorge. À la fin, elles veulent savoir ce qui est le problème. Il leur dit qu’elles sont en bonne santé. Elles sont simplement folles d’amour pour ce Stromae !

Un matin horrible

Bonjour, je m’appelle Émilie. Je suis une fille française. J’habite à Bordeaux. C’est une ville à l’ouest de la France au bord de l’océan Atlantique. D’habitude je me réveille à sept heures du matin (7h), je me prépare et je vais à l’école à huit heures moins le quart (7h45). L’école commence à huit heures (8h) et c’est un matin normal pour moi.

Mais un jour, j’ai passé un matin horrible. Je ne me suis pas réveillée à sept heures. Je me suis réveillée à quatre heures et demie (4h30). Oh là là ! J’étais vraiment fatiguée ! Quatre heures et demie ! Je voulais dormir. Je ne sais pas pourquoi je me suis réveillée à quatre heures et demie, mais j’étais debout dans ma chambre à quatre heures et demie. Alors, je suis allée dans la cuisine. J’y suis allée parce que je voulais manger. D’habitude quand je me réveille j’ai faim. Dans la cuisine j’ai trouvé un bol et des céréales. J’ai pris le bol et les céréales et je me suis assise à la table.

Je mangeais quand j’ai vu un mouvement dans le salon derrière le sofa ! Je me suis arrêtée de manger et j’ai regardé dans le salon. Je cherchais le mouvement. J’ai bien regardé. Encore une fois, j’ai vu le mouvement. Mais maintenant, il était dans la salle à manger. C’était un singe ! Il sautait sur la grande table. Puis, il s’est assis dans une chaise.

Il m’a regardé et il m’a dit « Donne-moi tes céréales ! » J’ai sauté bien haut de la chaise. Les singes ne parlent pas ! Et ils ne parlent sûrement pas le français ! J’étais choquée ! Il a pris mon bol de céréales et puis il est allé dans le salon regarder la télé et manger les céréales. Je n’étais plus choquée. J’étais fâchée ! J’avais faim et je voulais manger mon bol de céréales. En plus, il mangeait comme un singe fou. Le sofa était tout mouillé. Oh là là ! Maman serait fâchée. J’ai crié « Arrête ! Arrête ! Arrêt…. »

Puis ma mère m’a réveillée. J’étais dans mon lit dans ma chambre. Je me suis dit que l’alarme n’a pas sonné ! Il était sept heures et demie !! J’étais en retard. Alors, je suis allée dans la salle de bains. J’ai vite pris une douche. Pendant la douche, je me suis rapidement brossé les dents. Je ne me suis pas regardé dans la glace parce que je n’avais pas le temps. Je suis retournée dans ma chambre. Ma mère m’a vue. Elle me regardait comme si j’étais bizarre. Dans ma chambre, je me suis très vite habillée. J’ai regardé le temps. Il était maintenant huit heures moins dix. D’habitude j’ai besoin de quinze minutes pour aller à l’école. Au minimum ! Je ne suis pas allée dans la cuisine parce que je n’avais pas le temps à manger ! J’ai pris mon sac, j’ai dit « au revoir » à ma mère, et je suis sortie de la maison. J’ai vu la voiture de mon père. Je me suis dit « Pourquoi est-ce qu’il n’est pas à son job ? » Puis ma mère est aussi sortie de la maison. Elle a crié « Où vas-tu ? » J’ai dit « À l’école, Maman. » Elle a ri. « Ah, ah, mais Émilie, aujourd’hui c’est samedi ! Tu n’as pas l’école ! »

Lisez les petites histoires suivantes.

Salut! Je m’appelle Imani. J’ai seize ans. Ma mère m’a acheté une voiture. J’aime la conduire. C’est une Bimmer. Ce matin j’ai conduit à Chick-fil-A parce que je devais manger le petit déjeuner. La personne que j’ai vue dans la fenêtre était très belle mais nous n’avons pas parlé.

Saul a dix-sept ans. Il peut conduire. Il conduit beaucoup parce qu’il a une voiture. Il aime la conduire. Il doit aller à l’école tous les jours. Elle est à environ quinze minutes de chez lui. Un jour, il était fatigué et il s’est endormi en conduisant sa voiture à l’école. Il a eu un accident. Il a percuté le McDo.

Il y a une fille. Elle s’appelle Trang. Elle aime conduire. Elle a une nouvelle voiture. Aujourd’hui elle la conduit chez elle quand elle voit quelques personnes dans la rue. Qui sont les personnes qu’elle a vues dans la rue ? Kera et Geoffrey ! Kera dit « Est-ce que tu veux nager avec moi et Geoffrey ? » Trang lui dit « Non, je dois aller chez moi. Je dois faire mes devoirs. Ma mère m’attend. Je dois y arriver dans environ dix minutes. Autrement, il y aura un grand problème. » Geoffrey dit « Oh, oui ! Au revoir » « Au revoir » dit Trang.

J’aime conduire à la campagne. Je conduis une Toyota Hybrid. Elle est très petite, mais je l’aime beaucoup. Je la conduis tous les jours. Quand je conduis, je dois écouter de la musique. Si je n’écoute pas de la musique, je deviens très en colère. Je n’aime pas conduire sans musique.

Blech ! Il pleut. Je n’aime pas conduire sous la pluie, mais je dois aller à une conférence. Environ deux minutes après que je suis partie de chez moi, je vois une personne au coin de la rue. La personne que j’ai vue est très belle et la pluie tombe sur sa tête. Je m’arrête à côté d’elle, et elle monte dans ma voiture. Je l’emmène chez elle. Dans la voiture, nous parlons beaucoup. C’est une bonne conversation. Après l’avoir emmenée chez elle, je regarde ma montre. Je suis en retard pour la conférence, mais il vaut la peine.

Il y a deux filles qui s’appellent Tiana et Yaritza. Elles conduisent une jolie voiture. Elles vont au cinéma. Pendant qu’elles conduisent, il y a un accident. Après environ dix minutes, l’ambulance arrive.

Le secouriste dit « Nous devons les emmener à l’hôpital. C’est très grave. »

Il les monte dans l’ambulance et ils vont à l’hôpital. Ils arrivent en peu de temps, mais c’est déjà trop tard. Les deux filles sont déjà mortes. Elles ne regarderont jamais le film.
  1   2   3

similaire:

Il y a un garçon. IL s’appelle Max. C’est un Américain. IL aime la classe d’art et la classe de français. Un jour, IL décide d’aller en France. IL veut regarder iconJe m’appelle Kelli, et j’ai seize ans. J’ai les cheveux bruns, et...
«a christmas Carol.» Printemps dernier, j’ai joue Babette, une servante française, dans «La Belle et la Bête.» C’était très amusant...

Il y a un garçon. IL s’appelle Max. C’est un Américain. IL aime la classe d’art et la classe de français. Un jour, IL décide d’aller en France. IL veut regarder iconEtude de vocabulaire en ancien français : Vallet
«homme, souvent jeune, et nécessairement non marié» au Moyen Âge, qu’il soit d’origine aristocratique ou roturière. Peut aller jusqu’à...

Il y a un garçon. IL s’appelle Max. C’est un Américain. IL aime la classe d’art et la classe de français. Un jour, IL décide d’aller en France. IL veut regarder iconL'effectif de la classe est de 35 élèves. Appréciation globale du...

Il y a un garçon. IL s’appelle Max. C’est un Américain. IL aime la classe d’art et la classe de français. Un jour, IL décide d’aller en France. IL veut regarder iconL'effectif de la classe est de 35 élèves. Appréciation globale du...

Il y a un garçon. IL s’appelle Max. C’est un Américain. IL aime la classe d’art et la classe de français. Un jour, IL décide d’aller en France. IL veut regarder iconL'effectif de la classe est de 35 élèves. Appréciation globale du...

Il y a un garçon. IL s’appelle Max. C’est un Américain. IL aime la classe d’art et la classe de français. Un jour, IL décide d’aller en France. IL veut regarder iconL'effectif de la classe est de 35 élèves – Appréciation globale du...

Il y a un garçon. IL s’appelle Max. C’est un Américain. IL aime la classe d’art et la classe de français. Un jour, IL décide d’aller en France. IL veut regarder iconL'effectif de la classe est de 35 élèves. Appréciation globale du...

Il y a un garçon. IL s’appelle Max. C’est un Américain. IL aime la classe d’art et la classe de français. Un jour, IL décide d’aller en France. IL veut regarder iconCompte rendu du conseil de classe 1
«attendent» n’essayent pas. Tout est long et compliqué. IL est dommage qu’on n’entende pas beaucoup la petite tête de classe

Il y a un garçon. IL s’appelle Max. C’est un Américain. IL aime la classe d’art et la classe de français. Un jour, IL décide d’aller en France. IL veut regarder iconMr léger ouvre la séance à 17H00. L'effectif de la classe est de...

Il y a un garçon. IL s’appelle Max. C’est un Américain. IL aime la classe d’art et la classe de français. Un jour, IL décide d’aller en France. IL veut regarder iconClasse de 3ème 2 Conseil de classe du 4 avril 2013








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
c.21-bal.com