Scénario: Bruno Podalydès d'après le roman de Gaston Leroux








télécharger 104.3 Kb.
titreScénario: Bruno Podalydès d'après le roman de Gaston Leroux
page1/3
date de publication04.05.2017
taille104.3 Kb.
typeScénario
c.21-bal.com > histoire > Scénario
  1   2   3



Le mystère de la chambre jaune1

fiche pédagogique Yannick Sturbeaux - (KULeuven - Campus Kortrijk / Week van de Franse Film 2005-2006)

>>> sur fond jaune: solutions, commentaires, consignes

  1. Avant le visionnage: introduction



    1. Fiche technique

France, 2003, 117'

Réal.: Bruno Podalydès (Liberté-Oléron, Le parfum de la dame en noir)

Scénario: Bruno Podalydès d'après le roman de Gaston Leroux

Musique: Philippe Sarde (Le Bossu, Lucie Aubrac, Les voleurs)

Directeur de la photographie: Christophe Beaucarne (fils de Julos Beaucarne, qui joue le père Jacques dans le film) (Les femmes... ou les enfants d'abord..., De l'amour, La gloire de mon père)

Casting:

Denis Podalydès (frère du réalisateur): Joseph Rouletabille

Claude Rich: le juge De Marquet

Sabine Azéma: Mathilde Stangerson

Michel Lonsdale: le Professeur Stangerson

Olivier Gourmet: Robert Darzac

Pierre Arditi: l'inspecteur Frédéric Larsan

>>> Faire rechercher ces informations sur http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=48862.html ou présenter le film et poser les questions ensuite (même principe pour les points suivants).

Le MCJ a déjà été adapté au cinéma quatre fois:

  • en 1912 par Émile Chautard (N/B, muet)

  • en 1930 par Marcel L'Herbier (ainsi que Le parfum de la dame en noir en 1931)

  • en 1948 par Henri Aisner (avec Serge Reggiani)

  • en 1965 par Jean Kerchbron (pour la télévision, avec Claude Brasseur)

>>> Faire rechercher ces informations sur www.allocine.fr (puis éventuellement sur www.imdb.com pour toute information complémentaire).

    1. Gaston Leroux

  • 1868-1927

  • Il a été chroniqueur judiciaire, homme de théâtre, feuilletoniste et écrivain d'histoires criminelles "mystérieuses".

  • Il a écrit entre autres:

    • Le fantôme de l'opéra (1910) (dont est tirée la comédie musicale adaptée par A. Lloyd Webber)

    • Le mystère de la chambre jaune (1907)

    • Le parfum de la dame en noir (1908), qui est la suite du MCJ

  • Son style mélange élements mystérieux, surnaturels et horrifiques.

  • Le MCJ est l'oeuvre majeure de Leroux; elle a d'abord été publiée sous forme de feuilleton dans le supplément littéraire du journal L'Illustration.

  • Le MCJ est ce qu'on appelle en anglais un whodunit (< who has done it?; principe du Cluédo: qui, pourquoi et comment), genre que Leroux a contribué à généraliser; dans le MCJ, il s'agit en particulier du motif de la chambre close: comment un meurtre a-t-il pu être commis alors que le lieu du crime est une chambre isolée et que personne n'y est entré ou n'en est sorti?

  • Les deux personnages principaux de MCJ sont Joseph Rouletabille (à l'origine appelé Boitabille) et son photographe Sainclair. Ce tandem est inspiré d'autres duos célèbres comme ceux que l'on retrouve chez Jules Verne (pensons à Phileas Fogg et son célèbre associé Passepartout dans Le tour du monde en 80 jours).

>>> Questions:

  • Dans quelle période Gaston Leroux a-t-il vécu?

  • Décrivez brièvement sa carrière.

  • Quelles sont ses oeuvres majeures?

  • Quel roman mondialement connu Leroux a-t-il écrit?

  • Comment s'appelle la suite du MCJ?

  • À quel genre/courant dans la littérature le MCJ appartient-il (mot anglais)? Caractérisez ce genre.

  • Comment s'appellent les deux personnages principaux du MCJ et de quel célèbre auteur français de science-fiction Leroux s'est-il inspiré pour les créer?



    1. Les frères Podalydès: biographie

  • Bruno (°1961) et Denis (°1963) Podalydès ont passé une partie de leur enfance dans la maison de vacances de leur famille, où ils laissaient libre cours à leur imagination en inventant des histoires inspirées de Tintin, de Spirou et Fantasio, de Rouletabille, etc.

  • Les dimanches après-midi, leur père projetait des classiques du cinéma: Charlie Chaplin, Blake Edwards, Howard Hawks, Alain Resnais, Woody Allen. C'est là que les frères ont attrapé le goût du septième art.

  • Les frères ont commencé leur carrière en tournant des spots publicitaires pour Air France.

  • Ils se sont rapidement tournés vers le cinéma. Résultat:

    • en 1993, César du meilleur court-métrage de fiction pour Versailles, Rive-Gauche (1992)

    • en 1999, César du meilleur long métrage pour Dieu seul me voit (1998)

    • en 2001, Liberté-Oléron, un "film de vacances" comme la France en produit chaque année (pensons à 15 août, Les randonneurs, Bienvenue au gîte), une "comédie de moeurs sur une famille moyenne" cependant décriée par une partie de la critique: "n'est pas Tati qui veut..."; "il y a quelques rires qui fusent dans la salle: ceux des enfants. C'est dire le niveau de l'amer".

    • puis viennent le MCJ (2003) et Le parfum de la dame en noir, la suite du MCJ (sortie le 14 septembre 2005 en France)

>>> Questions:

  • Comment expliquer l'amour des frères Podalydès pour le cinéma et les aventures de Rouletabille?

  • Faites un tour d'horizon succinct de la carrière cinématographique des frères Podalydès, et de Bruno Podalydès en particulier.



    1. Les acteurs

  • Denis Podalydès: Rouletabille

  • Sabine Azéma: Mathilde Stangerson & Pierre Arditi: Frédéric Larsan; ce sont les deux acteurs fétiches d'Alain Resnais (L'année dernière à Marienbad, Hiroshima mon amour, Smoking/No Smoking, On connaît la chanson, Pas sur la bouche)

  • Olivier Gourmet: Robert Darzac; il a joué dans Le huitième jour et dans les films des frères Dardenne: La promesse, Rosetta, Le fils (où il joue le rôle principal) et L'enfant)

  • Michael (ou Michel) Lonsdale: le prof. Stangerson; acteur français très prolifique et parfaitement bilingue français-anglais. Il a notamment joué le rôle du "méchant" dans Moonraker (film de James Bond).

>>> Questions:

  • Qui joue le rôle de Rouletabille?

  • Avec quel réalisateur Sabine Azéma et Pierre Arditi ont-ils souvent collaboré?

  • Quel est le lien d'Olivier Gourmet avec la Belgique? De quels films est-il surtout connu dans notre pays?

  • Qu'y a-t-il de si particulier à la carrière de Michel Lonsdale?



    1. Le film du point de vue esthétique

  • L'humour du MCJ est particulier: attention portée à des détails insignifiants, balourdise des personnages, insouciance, éléments vaudevillesques, dialogues désarçonnants, côté inéluctable de certaines choses (cfr les "machines-sculptures").

  • mise-en-scène fonctionnelle, classique, simple

  • pas d'exagérations dans les effets visuels ou dans le montage, photographie claire

  • Le MCJ s'inscrit dans un mouvement de retour vers le film de genre en France. Cette tendance se manifeste depuis une vingtaine d'années: thrillers (Les rivières pourpres), films d'action (les films de Luc Besson), films d'époque matinés de fantastique (Le pacte des loups), comédies (Taxi) etc., de qualité variable certes.

>>> Questions:

  • Avant la projection, on peut demander aux étudiants de prêter une attention particulière à la mise-en-scène et à l'humour dans le MCJ.

  • "Le film de genre français", qu'est-ce que cela veut dire?



    1. Quelques éléments de comparaison intra-/interartistique

  • influences du film: théâtre, illusionisme, Fantômas, Double meurtre dans la Rue Morgue (E.A. Poe)

  • références à Tintin

    • le personnage de Rouletabille: reporter comme Tintin, tenue vestimentaire semblable; il mène l'enquête et trouve le coupable là où d'autres échouent

    • le château, qui fait penser à celui de Moulinsart (Molensloot); le laboratoire ressemble à celui du Professeur Tournesol

    • les agents de police, fort semblables à Dupont & Dupond (Jansen & Janssen) mais qui rappellent aussi le tableau de Magritte:



    • roman vs film: quelques différences

      • le roman se déroule en 3 endroits différents, le film en huis-clos

      • le roman se situé en 1892 tandis que le film est situé dans les années 30

      • Rouletabille a 18 ans dans le roman, alors que dans le film, il est plus âgé mais toutefois "jeune d'esprit"

>>> Questions:

  • (avant le visionnage) Prêtez attention, d'une part aux vêtements de Rouletabille, et d'autre part à ceux des agents de police que vous allez voir autour du château. Observez aussi le château même. À quelle célèbre bande dessinée belge ces éléments vous font-ils penser?

    OU:

  • Regardez ce tableau de Magritte (pour trouver l'image, lancez une recherche dans Google) et cherchez dans le film des éléments semblables.



    1. Travail à partir de la bande-annonce et de l'affiche du film

source: www.allocine.fr

  • Où le film va-t-il se dérouler? à la campagne, dans un château, chez un inventeur (cfr la voiture)

  • Quelle est l'énigme à résoudre? l'énigme de la chambre jaune: personne n'est entré ni sorti

  • Quels personnages la BA introduit-elle? le célèbre reporter Rouletabille, l'inspecteur Frédéric Larsan, Mlle Stangerson, M. Darzac, le juge De Marquet, Sainclair

  • Comment décririez-vous la musique? Comment contribue-t-elle à la création d'une atmosphère et d'un horizon d'attente? Le style de l'image (éclairage, couleurs, etc.) appuie-t-il cette atmosphère? La musique est mystérieuse et inquiétante (sauf sur les images de la "voiture solaire" où elle est légère, comique) et colle parfaitement au sujet: une énigme. L'image évite les contrastes et les couleurs chatoyantes; les couleurs sont chaleureuses et le soleil est omniprésent, d'où la lumière jaune sur les plans en extérieur.

  • Relevez les informations que la BA et l'affiche ont en commun.

    • la question centrale: qui est le coupable? mise en évidence par le point d'interrogation

    • la mise en évidence de la porte

    • la présentation du personnage principal: Rouletabille

  • Y a-t-il aussi des différences entre la BA et l'affiche? Oui, au moins sur un point: la porte est jaune sur l'affiche alors qu'elle est blanche/grise dans la BA (la chambre est toutefois jaune à l'intérieur).

  • Pourquoi, selon vous, la porte est-elle entrouverte, et non fermée, sur l'affiche du film? pour laisser planer le doute: personne n'est entré ou sorti, mais est-ce bien vrai?

  • D'un point de vue typographique, la police de caractères utilisée sur l'affiche vous fait-elle penser à une bande dessinée particulière? oui, à Tintin



    1. Sur la photo ci-dessous, on voit les traces d'une main ensanglantée. Établissez une hypothèse quant à sa présence sur un des murs de la chambre jaune. (source: allocine.fr)





  1. Pendant le visionnage



  • Établissez une fiche du crime:

lieu?

la chambre jaune, c.-à-d. la chambre à coucher de Mathilde Stangerson, attenante au laboratoire de M. Stangerson

quand?

vers minuit

armes?

un révolver

témoins?

le Professeur Stangerson, le père Jacques, les époux Bernier

issues?

non, pas de cheminée, des fenêtres avec des barreaux et une porte fermée à double tour

indices?

marque ensanglantée d'une large main d'homme sur le mur, deux impacts de balle dans les murs, une petite mare de sang, des marques de pas de couleur noire
  1   2   3

similaire:

Scénario: Bruno Podalydès d\Scénario et réalisation Xabi Molia
«Fourbi» (2000), un premier roman publié chez Gallimard. Après des études de lettres à l'Ecole Normale Supérieure, IL poursuit une...

Scénario: Bruno Podalydès d\Littérature québécoise
«roman d’anticipation utopiste», note Jacques Allard; d’autres parlent aussi du «premier roman séparatiste au Québec», ou du «premier...

Scénario: Bruno Podalydès d\Scénario : costa-gavras et Jean-Claude grumberg, d’après

Scénario: Bruno Podalydès d\Gaston, le vrai
«vrai Gaston», lui, a aujourd'hui le cheveu gris et des pattes d'oie au coin des yeux. Mais la bouille joviale, le regard doux et...

Scénario: Bruno Podalydès d\Scénario : Jacques audiard & Thomas bidegain d’après le recueil de nouvelles «Rust and Bone»
«Rust and Bone» de Craig davidson (2005) (édition française «Un goût de rouille et d’os», Albin Michel, 2006)

Scénario: Bruno Podalydès d\International apparu dans les dernières décennies du
«J'en suis donc parvenu à ce point : le roman expérimental est une conséquence de l'évolution scientifique du siècle; IL continue...

Scénario: Bruno Podalydès d\Auteur : Bruno Pin

Scénario: Bruno Podalydès d\Bruno hiret et François nugues

Scénario: Bruno Podalydès d\Essais sur le roman

Scénario: Bruno Podalydès d\Scénario 2 Dépôt dans des instances propres Introduction : nature...
«modèle» de hal mais propres aux établissements, portant leurs couleurs et pouvant offrir des modalités de dépôt et des services...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
c.21-bal.com