Littérature québécoise








télécharger 136.3 Kb.
titreLittérature québécoise
page1/5
date de publication23.01.2018
taille136.3 Kb.
typeLittérature
c.21-bal.com > loi > Littérature
  1   2   3   4   5



Pierre Saurel

La boule de verre




BeQ

Pierre Saurel


L’agent IXE-13 # 152

La boule de verre
roman


La Bibliothèque électronique du Québec

Collection Littérature québécoise

Volume 772 : version 1.0

La boule de verre
Numérisateur : Jean Layette.

Éditions Police Journal

Relecture : Jean-Yves Dupuis.

I


Après avoir travaillé sans répit, en Corée, et un peu partout au Canada et aux États-Unis, IXE-13, le Capitaine Jean Thibault, l’as des espions canadiens, s’était vu accorder un repos fort bien mérité.

Avec ses inséparables amis, IXE-13 s’était rendu dans les Laurentides, dans le camp du Général Barkley, le nouveau chef du service secret canadien.

Ils étaient là au nombre de cinq.

Il y avait la belle espionne française, Gisèle Tubœuf, le colosse marseillais, Marius Lamouche, et son amie, la petite négresse Arkia Boushi, et enfin, le Chinois Sing Lee.

Gisèle avait profité de la sortie de ses amis, pour demeurer seule auprès de l’espion canadien.

La jeune espionne aimait toujours IXE-13, mais l’agent secret se défendait et ne voulait pas avouer son amour.

Mais cette fois, avec une menace de départ pour la France, Gisèle avait réussi.

IXE-13 avait enfin avoué à Gisèle qu’il l’aimait toujours.

Ils étaient maintenant bien décidés à s’épouser.

– Dès demain, j’irai à Ottawa et je mettrai le Général Barkley au courant.

Mais des événements extraordinaires devaient se produire.

La fameuse espionne Taya avait réussi à trouver la piste d’IXE-13.

Elle n’avait eu qu’à faire suivre la mystérieuse Jane, alias ERRE-19, alias, Lois Mé.

Jane était tombée dans le piège et avait emmené un assassin près d’IXE-13.

Résultat : L’assassin avait été capturé, mais Marius était à l’hôpital avec une jambe fracturée.

Est-ce que tout ça retardera encore le mariage de Gisèle et d’IXE-13 ?

Le Canadien ne cesse de penser à la mystérieuse Jane, qui, sans se montrer, est au courant des moindres faits et gestes d’IXE-13.

Personne ne savait que Marius avait été blessé, et pourtant, IXE-13 venait de recevoir un message :

« Meilleurs vœux de rétablissement, à votre ami, Marius.

Jane. »

IXE-13, ayant décidé qu’il n’aurait plus de secret pour Gisèle, la mit au courant de cette mystérieuse personne.

– Je l’ai, s’écria la jeune fille.

– Quoi ?

– Personne, outre que nous, ne sait que Marius a été blessé, n’est-ce pas ?

– Personne.

Gisèle reprit d’un petit air moqueur :

– Personne... à part la vieille quêteuse.

IXE-13 sursauta :

– La quêteuse ?

– Mais oui, elle était ici, quand vous avez ramené Marius.

– Diable, c’est vrai... alors ce serait cette belle Jane qui...

Gisèle fronça les sourcils :

– Heureusement que je ne suis pas jalouse, je pourrais te faire une scène, parce qu’elle te hante et que tu la trouves belle.

IXE-13 se mit à rire :

– Non, elle ne me hante pas, mais sais-tu ce que je crois ?

– Non.

– Cette femme veut prouver qu’elle est aussi forte que moi. Heureusement qu’elle travaille de notre côté. En tout cas, je lui dois beaucoup.

Gisèle reprit brusquement :

– Ne parlons plus d’elle, veux-tu ? Pensons plutôt à nous.. qu’est-ce que nous allons faire ?

– Je devais aller à Ottawa dès demain.

Gisèle comprit :

– Ce sera difficile avec Marius à l’hôpital.

– En effet, nous pouvons attendre encore quelques jours, peut-être prendra-t-il du mieux.

– C’est mon avis. Aussitôt qu’il sera un peu mieux, tu pourras entreprendre ton voyage à Ottawa.

Gisèle soupira :

– Ce n’est que partie remise... mais pas pour longtemps.

*

Sing Lee partit pour Ottawa avec son prisonnier.

Le petit Chinois pouvait conduire l’automobile qu’IXE-13 avait louée.

Aussitôt arrivé dans la capitale canadienne, il remit son prisonnier aux autorités et alla se rapporter au bureau du Général Barkley.

– Pour vous, monsieur ?

– Je voudrais voir le Général, quelque chose de personnel.

– Votre nom ?

– Sing Lee.

– Un instant

Le secrétaire du Général annonça le Chinois.

– Faites entrer immédiatement.

Le petit Asiatique passa dans le bureau du grand chef.

– Sing Lee, qu’est-ce que vous venez faire ici ?

– Vous apportez de bonnes nouvelles et une mauvaise, Général.

– Comment ça ?

Sing Lee conta ce qui s’était passé.

– Et Marius est blessé ?

– Oui, lui a la jambe fracturée à trois endroits.

– Où est-il ?

– À l’hôpital de M...

– Bon, je vais me mettre en communication avec les autorités pour qu’on le fasse transporter au plus tôt à Ottawa.

Le Général ajouta :

– Il est regrettable que ça arrive juste au milieu des quelques jours de vacances que je vous ai accordés.

– Ça ne fait rien, Général.

– Je vais interroger ce prisonnier pour en savoir plus long sur les communistes et leur organisation.

– Et nous ?

– Restez au camp... terminez vos vacances, à moins que vous préfériez demeurer à Ottawa pour être plus près de Marius... mais vous ne pourrez lui apporter grand secours.

– Sing Lee tout dire au maître... lui prendra décision.

Et le Chinois reprit la route du camp.

*

Même si IXE-13 et ses amis étaient inactifs, il ne faut pas croire que tout le service secret était en vacances.

Un instant après le départ de Sing Lee, le téléphone sonna dans le bureau du grand chef, le Général Barkley.

– Allo ? fit Barkley en décrochant le récepteur.

– L’agent EFFE-41 est ici pour vous voir.

– Faites-le entrer immédiatement.

– Bien Général.

Barkley raccrocha, et on frappa à la porte :

– Entrez !

Un homme dans la quarantaine parut.

Il salua le Général, puis demanda :

– Vous voulez me voir ?

– Oui... EFFE-41, asseyez-vous.

L’espion obéit.

– J’ai un travail à vous confier, une mission importante, qui vous semblera peut-être facile, mais qui comporte quand même quelque danger.

– Je vous écoute, Général.

– Il s’agit d’une petite boule de verre que nous désirons obtenir.

L’agent sursauta :

– Une boule de verre ?

– Oui, mais à l’intérieur de cette boule se trouve un document, un document important, une nouvelle invention.

– Quelle sorte d’invention ?

– Tout ce que je puis vous dire pour le moment, c’est que cette invention se rapporte aux nouveaux avions à réaction... quelque chose qui perfectionnerait encore ces appareils.

– Il faut que je vole cette boule, je suppose ?

– Non... vous allez l’acheter.

– L’acheter ?

– Oui. Cette invention a été mise au point par un Juif ici, au Canada. Mais ce dernier ne travaille pas directement pour le Canada.

– Comment ça ?

– Il nous a envoyé une longue lettre, nous parlant de son invention, nous donnant même des détails assez précis.

– Et puis ?

– J’ai montré cette lettre à des experts, et nos savants croient réellement que cet inventeur a découvert quelque chose.

– Et il veut vous vendre son invention ?

– Oui. mais désire demeurer incognito. Il a déjà fait affaire avec la Russie.

– Ah !

– Il est entré en communication avec des espions russes en Canada, et ces derniers lui offrent dix mille dollars pour son invention.

– Ce n’est pas beaucoup.

– Non, mais ce Juif ne travaille que pour l’argent. Nous sommes prêts à lui offrir le double.

– Vous le connaissez ?

– Non, il a donné un faux nom et il veut que nous lui envoyions une réponse à poste restante, Ottawa.

– Et puis ?

– Il se mettra en communication avec nous, pour nous dire où le rencontrer.

– C’est moi qui irai ?

– Oui. Alors, voici ce que je veux que vous fassiez, EFFE-41. Vous allez vous louer une chambre à l’hôtel Principal. Vous resterez dans votre chambre, attendant de mes nouvelles.

– Avez-vous envoyé une réponse au Juif ?

– Oui, et nous attendons sa lettre d’un instant à l’autre.

– Maintenant, comment ferais-je pour le reconnaître ?

– Il dira tout dans sa lettre probablement. Partez donc, aussitôt que vous aurez cette chambre, appelez-moi.

– Bien, Général.

L’espion salua et sortit.
  1   2   3   4   5

similaire:

Littérature québécoise iconLittérature québécoise

Littérature québécoise iconLittérature québécoise

Littérature québécoise iconLittérature québécoise

Littérature québécoise iconLittérature québécoise

Littérature québécoise iconLittérature québécoise

Littérature québécoise iconLittérature québécoise

Littérature québécoise iconLittérature québécoise

Littérature québécoise iconLittérature québécoise

Littérature québécoise iconLittérature québécoise

Littérature québécoise iconLittérature québécoise








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
c.21-bal.com