Le récit science-fiction








télécharger 24.13 Kb.
titreLe récit science-fiction
date de publication20.04.2017
taille24.13 Kb.
typeDocumentos
c.21-bal.com > loi > Documentos

Le récit science-fiction


_« Caractéristiques »_

Le récit de science-fiction traite d’une situation qui pourrait se présenter dans le monde où nous vivons, mais dont l’existence se fonde sur l’hypothèse d’une innovation quelconque, d’origine humaine ou extra-terrestre, dans le domaine de la science et de la technologie.

1) Description du récit de science-fiction : Basé sur des spéculations, le récit de science-fiction tente de dresser un portrait de l'avenir rapproché ou éloigné de l'être humain en faisant la description des progrès technologiques et/ou scientifiques futurs. Ainsi, le but du récit de science-fiction est de décrire un univers futur dans lequel le progrès technologique est très avancé en comparaison de l'actuelle technologie.

Caractérisé par un élément de possibilité, le récit SF se distingue des récits fantastiques, justement parce qu'il est plausible et pensé en fonction d'éléments déjà existants.

2) La Voix : De façon habituelle, le récit historique est souvent raconté par un narrateur omniscient ou par un témoin de l'événement. Par contre, ce n'est pas immuable et le récit peut parfois être raconté par le héros lui-même.

3) La Scène : Celle-ci est assez variée en ce qui concerne le récit SF. Que ce soit dans le monde actuel ou sur d'autres planètes, en passant par d'autres galaxies ou à bord d'un vaisseau spatial, le seul élément omniprésent reste la science et le progrès technologique.

4) Les Thèmes : Il y a plusieurs thèmes associés à la SF et qui reviennent de façon plutôt récurrente. C'est le cas de la Hard SF qui consiste en une modification totale de tous les aspects de la science [Chimie, Astrophysique, Génétique, Physique, etc.]. La Hard SF remanie toutes les connaissances actuelles et pas seulement un ou deux aspects. Le voyage dans le temps est également un thème récurrent. Cependant, contrairement au fantastique, on exploite davantage les paradoxes temporels et les failles temporelles. Un autre thème important est l'uchronie qui consiste à remanier des événements historiques ayant irrémédiablement entraîné d'autres conséquences sur le futur de l'humanité.

Le héros de science-fiction

De tous âges et de toutes conditions sociales, les héros sont, cependant, très typés et l’on peut les classer en quatre catégories :
Le surhomme

Très rare en science-fiction, car il est trop parfait pour être sympathique. Ce peut être un mutant. Mais pas assez humain, il devient ennemi, destructeur.
L’homme du destin

Son apparence est plutôt insignifiante. Mais il a des qualités de clairvoyance et de lucidité que n’ont pas les autres. Seule contre tous, c’est un héros providentiel, irremplaçable dans sa mission de sauvetage.
L’homme de la rue

Ce peut être n’importe qui ! Fort embarrassé de devenir un héros. Au départ  il est tout à fait insignifiant ; brutalement, un événement soudain le change et le pousse à l’action. Très touchant, il lutte avec courage contre sa peur, ses faiblesses. Ses petits défauts, ses maladies très banales peuvent donner un ton humoristique au récit.

Le témoin

C’est l’éternel journaliste. Mal à l’aise dans l’action, il tient bon par honneur professionnel et pour rapporter un « papier » sensationnel. Comme la bande dessinée, la science-fiction est généralement un monde d’hommes, mais rien n’empêche de manquer à la tradition !

Haut
La carrière du héros
Le héros et la société

Dans les sociétés de l’avenir, hyper-mécanisées  l’homme n’est qu’un objet, un rouage. Les sociétés idéales ont un défaut : leur perfection même  La vie n’a plus de sens dans un monde sans dangers, sans difficultés, sans imagination, sans fantaisie. Le héros, souvent seul contre tous, se révolte.
Le héros et les ennemis

Généralement le héros est entièrement seul : tous les autres sont des ennemis. Parfois même  le héros doit lutter contre l’hostilité de sa propre famille, de sa femme, de ses enfants, de ses amis… C’est ce qui fait sa grandeur et son tragique. Pourtant, il cherche l’amitié  Il la trouve parfois, mais c’est rare. Parmi les autres adversaires que le héros peut rencontrer : les extra-terrestres, pas toujours irréductibles, d’ailleurs. Parfois, ceux-ci ont des qualités précieuses, une sagesse que les hommes ont oubliées. Les plus dangereux sont les « envahisseurs », à cause de leur esprit de conquête.
Le héros et les machines

Les machines sont un des éléments les plus importants des récits de science-fiction. Quand elles manquent, l’homme est perdu, démuni. Parfois, les robots ont une âme des sentiments ; ils se révoltent contre les hommes. Il existe aussi des hommes-machines : des cerveaux humains branchés sur des machines ou des robots, qui gardent leurs désirs et leurs sensations humaines
L’enjeu

Il est immense : l’homme tient entre ses mains le sort du monde.

Haut
Techniques d’écriture
Types de narration et procédés d’écriture

Tous les types de narration (première, troisième personne) sont possibles. L’important est de savoir que la description domine la narration. Tout doit donner l’impression du réel, du vrai.

Il faut apprendre à ordonner, à développer  à composer. Il faut que le récit se développe comme les séquences d’un film (les grands moments, les péripéties). Il faut également transformer souvent un moment du « film » en « diapositive » : on arrête le mouvement, on cadre (plan général gros plan…), on décrit avec précision.
Le langage

Il faut essayer de créer un langage nouveau, par exemple, pour les extra-terrestres ou les sociétés futures (néologismes, mots valises, mots déformés). On invente des mots en jouant sur les sonorités pour produire certains effets (beauté, peur, mystère). Dans un récit de science-fiction, on trouve parfois des messages codés ou des anagrammes.

→ À lire : La néologiel’anagramme, les jeux de mots.
Modes de narration

La science-fiction peut être parfois humoristique et satirique (Frédéric Brown). On doit penser à utiliser la méthode du détournement en prêtant des sentiments à la tondeuse à gazon, à la perceuse électrique. On fait décrire un défilé de majorettes par un extra-terrestre…

similaire:

Le récit science-fiction iconRécit de Geoffroy I j. B. M. (Calvaire !)
«le codicille», et le mystère qui enveloppe les rapports de la marquise Olympe de Chambray avec M. Louaisot, nous laissons la parole...

Le récit science-fiction iconScénario : Eric Heisserer
«Je rêvais de réaliser un film de science-fiction depuis l’âge de 10 ans. C’est un genre extrêmement fort qui nous tend des outils...

Le récit science-fiction iconLittérature québécoise
«roman d’anticipation utopiste», note Jacques Allard; d’autres parlent aussi du «premier roman séparatiste au Québec», ou du «premier...

Le récit science-fiction iconEvolution: science ou fiction ?
«l’évolution est un fait scientifique». Mais un fait est par nature irréfutable, c’est-à-dire qu’il est exact, indéniable, et qu’on...

Le récit science-fiction iconMa vie Récit d’un provincial I

Le récit science-fiction icon24 heures de science 6e édition
«Le 24 heures de science est un événement qui permet à tous les organismes qui ont un lien avec la science et la technologie de se...

Le récit science-fiction iconPierre Parlebas Docteur d’Etat ès Lettres et Sciences Humaines Président...
«Ce sont les passions qui utilisent la science pour soutenir leur cause. La science, écrit-il, ne conduit pas au racisme et à la...

Le récit science-fiction iconProjection à 30 à Ciné Meyzieu Catégorie «Primaire»
«Comme un poisson dans l’eau» Fiction, 13 min 30 Ecole Paul Langevin, Givors (69)

Le récit science-fiction iconErnest Renan, «Science et démocratie, les services que la science...
«Science et démocratie, les services que la science rend au peuple», discours prononcé à Lagny en 1869

Le récit science-fiction iconEcologie et sciences environnementales
«la science des relations des organismes avec le monde environnant». L’écologie au sens large est donc la science qui étudie les...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
c.21-bal.com