Les cadres parisiens en ont-ils vraiment assez de Paris ? Où rêvent-ils d’aller ? Cadremploi leur a posé la question








télécharger 33.74 Kb.
titreLes cadres parisiens en ont-ils vraiment assez de Paris ? Où rêvent-ils d’aller ? Cadremploi leur a posé la question
date de publication21.04.2017
taille33.74 Kb.
typeDocumentos
c.21-bal.com > loi > Documentos
Bordeaux, Nantes et Lyon : les villes qui font rêver les cadres parisiens
CadreEmploi - Par Elodie Buzaud 01 septembre 2015 |
Les cadres parisiens en ont-ils vraiment assez de Paris ? Où rêvent-ils d’aller ? Cadremploi leur a posé la question.
Près de 8 cadres franciliens sur 10 veulent quitter Paris pour s’installer, et travailler, en région. Leurs villes de prédilection ? Bordeaux, Nantes et Lyon. Surtout pour le cadre de vie. Lassés par les prix de l’immobilier, le coût de la vie  et le temps de transport (45 minutes par jour pour 1 cadre sur 2), ils ont envie de se rapprocher de la nature. Et de rééquilibrer leur vie personnelle avec leur vie privée. Quitte à perdre un salaire avantageux, un poste intéressant, ou à se reconvertir. Voilà ce qui ressort du sondage sur les villes préférées des cadres réalisé par Cadremploi auprès de plus de 4 000 cadres et publié fin août 2015. Pourquoi ces villes attirent-elles tant les cadres ? Quelles opportunités peuvent-ils y trouver ? Nous avons posé la question aux recruteurs à Bordeaux, Nantes et Lyon.

 

Bordeaux : la destination prometteuse



Cela fait seulement 4-5 ans que Bordeaux fait rêver les cadres. « Avant, la ville avait une réputation trop bourgeoise et les cadres préféraient s’installer à Toulouse, estime Nicolas Brivois, directeur régional Hays Sud. Mais Toulouse pâtit des évènements qu’elle a subi [affaire Merah, ndlr] et Bordeaux a changé. » Arrivée du tramway, rénovation les façades, construction de ponts au-dessus de la Garonne et d’un nouveau stade pour accueillir l’Euro 2016, lancement des grands travaux ferroviaires pour installer une ligne TGV qui reliera Paris à Bordeaux en 2 heures au lieu de 3 dès 2017… La ville est inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 2007, elle a été élue meilleure destination touristique européenne et ville préférée des Français en 2015.

Trois secteurs qui recrutent à Bordeaux : aéronautique, laser et immobilier

« Mais pour trouver un emploi à Bordeaux, il faut être prêt à faire des concessions sur la rémunération, prévient Nicolas Brivois, et savoir que certains secteurs sont plus porteurs que d’autres dans la région. » Comme partout ailleurs, celui de la santé a besoin de cadres et le secteur informatique est très demandeur.

Plus spécifiquement, la ville est connue pour son dynamisme dans l’aéronautique, avec le pôle de compétitivité mondial Aerospace Valley, qui abrite Bordeaux Aéroparc, un parc scientifique de 110 entreprises, dont Dassault, qui devrait recruter pour répondre à la commande du Qatar, qui vient de commander 24 Rafale. Le président du Conseil régional d’Aquitaine, Alain Rousset, estime que cela pourrait créer environ un millier d’emplois directs et indirects dans la région, rapporte Sud-Ouest.

La filière laser est elle aussi très porteuse pour les cadres à Bordeaux. En 12 ans, l’Aquitaine a créé 1 400 emplois directs hautement qualifiés grâce au pôle Route des Lasers, selon La Croix. Et enfin, troisième secteur qui devrait générer des postes pour les cadres : l’immobilier. « On assiste à une reprise du secteur et on recherche désespérément des responsables programmes et des professionnels du foncier », confie Nicolas Brivois. Et pour cause, la ville construit pour pouvoir atteindre son objectif : accueillir 30 000 à 50 000 nouveaux habitants d’ici à 2030.

Retrouver nos offres d’emploi à Bordeaux et dans le Sud-Ouest

 

Nantes : « le nouvel eden bobo »



Des cadres parisiens qui s’installent à Nantes, Charles Maitenaz, consultant senior au cabinet Hudson, en croise depuis plusieurs années. En 10 ans, la ville a gagné 25 000 habitants, car plus de 20 ans après la fermeture des chantiers navals, elle a su se réinventer. Arrivée du tramway, évènements culturels (La Folle journée, le Voyage à Nantes) et le TGV fait la liaison avec Paris en 2h depuis 2010. L’île de Nantes est en plein aménagement, pour centraliser les activités au cœur de la ville et l’aider à se développer économiquement.

Et ça marche : le magazine Challenges a classé Nantes 2e métropole la plus dynamique du pays en juin 2015 et l’a qualifiée de « nouvel eden bobo », vu la part de cadres qui y progresse fortement.

Encore quelques recrutements chez Alstom

« Les postes à pourvoir dans la région sont majoritairement des emplois de commerciaux (25 à 30 %) et 25 % des postes dans l’industrie, en étude, R&D, production ou logistique », détaille le consultant. Car la ville compte un cluster spécialisé en biotechnologie, en matériaux composites et énergies marines renouvelables. Situé sur l’île de Nantes, ce cluster abritera bientôt le siège monde d’Alstom, pour lequel « quelques recrutements sont encore à prévoir, surtout en production », précise Charles Maitenaz.

Des opportunités dans l’informatique

« 15 à 20 % des opportunités sont dans l’informatique », ajoute Charles Maitenaz. La ville – labellisée French Tech - attire de plus en plus d’entreprises informatiques. Parmi elles, des grandes, comme Capgemini, et des plus petites qui se créent sur place, comme la prometteuse start-up Lengow.

Enfin, comme partout ailleurs, Nantes est en pénurie de cadres dans la santé. Le futur CHU qui devrait ouvrir ses portes à l’horizon 2025 ne devrait que renforcer ses besoins.
 
Lyon : le bon plan qui continue de l’être



2e pôle économique du pays derrière Paris, 2e aire urbaine de France, 2e PIB national, située à seulement 2 heures de Paris en train, avec de grands projets d’aménagement, un taux de chômage inférieur à la moyenne nationale… Autant de raison qui poussent les cadres parisiens à venir s’installer à Lyon.

Des opportunités diversifiées

« Les cadres franciliens sont de plus en plus nombreux à venir s’installer à Lyon », d’après Marie-Françoise Doyat, directrice régionale Hays Rhône-Alpes. Elle en veut pour preuve l’augmentation du nombre de recrutements effectués par l’agence. « Nous avons fait plus de 400 recrutements entre juin 2014 et juillet 2015. C’est 50 de plus que ces dernières années. Sur ces 400 recrutements, près de 30 % correspondent à des postes pris par des cadres venant d’une autre région et ce sont en majorité des Franciliens. » Une raison à cela : « à Lyon, on trouve une offre d’emplois très diversifiée, explique la directrice. Aussi bien dans le tertiaire que dans l’industrie. Et on désormais peut faire carrière à Lyon sans forcément passer par Paris », car de nombreuses grandes entreprises ont leur siège à Lyon, comme Sanofi Pasteur ou Biomérieux, d’autres ont gardé leur siège à Paris mais installé leur R&D à Lyon et le tissus de PME local est très dynamique. Sans oublier que le dynamisme lyonnais s’étend à toute la région Rhône-Alpes, et notamment à Grenoble, si bien que le cabinet de recrutement spécialisé dans les postes cadres Hudson a ouvert un nouveau bureau à Grenoble en juillet 2015.

Beaucoup d’offres pour les commerciaux

« En ce moment, cependant, les opportunités à Lyon et sont plus nombreuses pour les postes dans l’informatique et les télécoms, dans l’industrie (chimie, alimentaire et bien d’équipement), en finance, dans les cabinets d’audit et d’expertise et on trouve toujours beaucoup d’opportunités sur des postes de commerciaux », indique Marie-Françoise Doyat. Sans oublier que la ville abritera bientôt le siège mondial d’Euronews.

Retrouvez nos offres d’emploi à Lyon et en Rhône-Alpes  

 

Alors, plutôt Bordeaux, Nantes ou Lyon ?

PIB, salaires, prix de l’immobilier… Petit aperçu de ces villes, en chiffres.

 

PIB

Salaire moyen (tarif horaire moyen)

Part de cadres

Nombre d’emplois

Taux de chômage

Prix de l’immobilier moyen

Nombre d’entreprises

Taux de création d’entreprises

Bordeaux

93 416 M€

12,71

13,6 %

391 286

9,8 %

3 000€/m2

194 185

15,8

Nantes

104 472 M€

12,43

12,9 %

328 071

8,8 %

2580€/m2

164 806

13,4

Lyon

203 852 M€

13,53

16,6 %

682 406

8,8 %

2 700 – 4 000€/m2

384 575

14,6

 

similaire:

Les cadres parisiens en ont-ils vraiment assez de Paris ? Où rêvent-ils d’aller ? Cadremploi leur a posé la question iconOn a interrogé les 40 élèves d’une classe de lycée au Texas, on leur...

Les cadres parisiens en ont-ils vraiment assez de Paris ? Où rêvent-ils d’aller ? Cadremploi leur a posé la question iconAtelier 3 «Aptitudes et compétences personnelles»
«type» exercent souvent le même genre de travail, parce qu’ils s’apparentent par leur personnalité, parce qu’ils poursuivent des...

Les cadres parisiens en ont-ils vraiment assez de Paris ? Où rêvent-ils d’aller ? Cadremploi leur a posé la question icon1usageS du numérique mise à jour juillet 2014
«Les élèves, témoigne une enseignante, ont apprécié ce travail qu'ils ont mené en groupe et en autonomie pour ce qui concerne le...

Les cadres parisiens en ont-ils vraiment assez de Paris ? Où rêvent-ils d’aller ? Cadremploi leur a posé la question iconUniversité de Paris 1 Panthéon-Sorbonne
«ethnographie urbaine» de l’ens est ouvert aux étudiants de Paris 1 de la filière sous réserve qu’ils suivent ensuite le séminaire...

Les cadres parisiens en ont-ils vraiment assez de Paris ? Où rêvent-ils d’aller ? Cadremploi leur a posé la question iconNote : Underground contient certains passages en anglais, ils ont...

Les cadres parisiens en ont-ils vraiment assez de Paris ? Où rêvent-ils d’aller ? Cadremploi leur a posé la question iconLe dîner des bustes1
«Ils vivent ici, pareils que chez les sauvages Ils mangent à la sauvage enfin, tout !»

Les cadres parisiens en ont-ils vraiment assez de Paris ? Où rêvent-ils d’aller ? Cadremploi leur a posé la question iconDiagnostic de la gestion des déchets
«Eco-école», les élèves de première es ont mené une enquête sur la gestion des déchets au lycée. Pour cela, ils ont établi un questionnaire...

Les cadres parisiens en ont-ils vraiment assez de Paris ? Où rêvent-ils d’aller ? Cadremploi leur a posé la question iconCompte-rendu du conseil de classe de 3ème C
...

Les cadres parisiens en ont-ils vraiment assez de Paris ? Où rêvent-ils d’aller ? Cadremploi leur a posé la question iconQuels ont été les facteurs et les origines de cette croissance ?...
«Révolution silencieuse». On observe aussi un essor important des services, à mettre en relation avec l’urbanisation et l’élévation...

Les cadres parisiens en ont-ils vraiment assez de Paris ? Où rêvent-ils d’aller ? Cadremploi leur a posé la question iconLes dirigeants des grandes entreprises françaises face aux risques pour l'environnement1
«l'impératif environnemental?» Bref, les patrons sont-ils de plus en plus vertueux vis-à-vis de l'environnement, ou y restent-ils...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
c.21-bal.com