Etude de vocabulaire en ancien français : Vallet








télécharger 13.72 Kb.
titreEtude de vocabulaire en ancien français : Vallet
date de publication22.04.2017
taille13.72 Kb.
typeDocumentos
c.21-bal.com > loi > Documentos
Etude de vocabulaire en ancien français : Vallet.


  1. Etymologie et différentes écritures possibles :




Le mot est issu du latin populaire vasselitum, diminutif du bas latin vassum, « serviteur », lui-même formé sur le celtique vasso.

Le mot Valet est un nom masculin désignant une personne.

Ce mot comporte différentes écritures possibles : Valet, Valès, Valez, Vallès, Vasselet, Vallez, Vârlet (caractérisant un domestique).

En Provençal: Vaslet, Vallet, Vaylet.

Chez les Burgondes : Vaulô, Wallon (signifiant un garçon qui n’est pas encore marié).

Dans certaines provinces, les bergères disaient à leur chien : « viens, mon valet. »



  1. Sens en ancien français :


Fondamentalement, le valet évoque un « homme, souvent jeune, et nécessairement non marié » au Moyen Âge, qu’il soit d’origine aristocratique ou roturière. Peut aller jusqu’à désigner un jeune garçon.

Par spécialisation, le nom peut désigner un « jeune gentilhomme qui n’a pas encore été armé chevalier et qui est placé près d’un seigneur pour l’apprentissage de la chevalerie ».

Parallèlement, valet prend dès le XIIe siècle l’acception de « domestique, serviteur ». Cette valeur ne semble s’imposer qu’au XVIe siècle car, en ancien comme en moyen français, l’idée de service reste attachée à celle de noblesse. Le valet était en général un « officier d’une maison royale ou princière ». Ce sens a pu se spécialiser dans le domaine professionnel : vallet est alors utilisé pour désigner un « apprenti, aide du patron ». Par opposition au serf, qui porte la même idée de service, le valet travaille en ville, auprès d’artisans ou d’aristocrates.

  1. Sens en français moderne (Moyen-Français, Français classique et Français moderne) :



  • Dès le XVIe siècle, le mot s’emploie avec une nuance péjorative. Les syntagmesvalet désigne un « homme employé pour effectuer certains travaux » se multiplient : valet de chambre, valet de cuisine, valet d’écurie, valet de ferme ou encore valet de pied désignant un serviteur en livrée qui escorte son maître, l'aide à monter ou descendre de voiture.




  • Cette idée de service et de péjoration se retrouve à partir des XVIe – XVIIe siècles dans les emplois où le mot désigne un ustensile qui rend un service, facilite un travail :

→ Dès le XVe siècle, valet désigne un morceau de fer coudé servant à maintenir une pièce de menuiserie sur l’établi.

→ Au XXe siècle, il peut prendre le sens de « cintre monté sur pieds et pourvu d’accessoires, sur lequel on place ses vêtements quand on se déshabille ».


  • Le terme valet devient également un terme de jeu de cartes dès 1611.

Carte sur laquelle est peinte la figure d’un page ou valet, et qui existe dans chacune des quatre couleurs d’un jeu : Valet de cœur (Lahire, compagnon de Jeanne D’Arc), de carreau (Hector, héros de la guerre de Troie), de pique (Ogier, l’un des douze pairs de Charlemagne), de trèfle (Lancelot, un chevalier de la Table Ronde).


  • En 1752, valet devient une barre servant à bloquer le battant d’une porte.




  • Au cours du XIXème siècle, on utilise le terme valet dans le domaine de la pêche pour définir une perche de bois munie de deux crochets permettant de maintenir un filet de pêche tendu et ouvert. De plus, c’est un arrêt d'appui à ressort, qui, dans les métiers à tisser à bras, sert à maintenir le rouleau en place lorsqu'il a effectué un quart-de-tour.




  • Au XXème siècle, on donne un tout autre sens au mot valet, qui devient en chimie une lamelle porte-objet sur la platine du microscope, un support qui sert à donner une assise à un tube, à un ballon.

Mais on lui donne aussi le sens de pièce de la quadrature d'une montre ou d'une pendule à répétition en matière d’horlogerie.


  1. Paradigme morphologique : famille lexicale du mot.




  • Valetage(substantif masculin) : a) Office de valet. (XIXe et XXe siècles)

b) Au sens figuré, connotation péjorative : Conduite servile, basse courtisanerie.


  • Valetages : Actes de servilité. « Ceux qui ont de l'esprit ont mille bons contes à faire sur les sottises et les valetages dont ils ont été témoins » (Chamfort)

→ 1401 : varletaige « droit qu'un ouvrier compagnon payait à ses compagnons de métier

→ 1680 « service de valet ».


  • Valeter (verbe intransitif) : vieilli (péjoratif)

Avoir une assiduité servile auprès de quelqu'un pour obtenir quelque chose.


  • Valeterie : âge de puberté, jeunesse.




  • Valeton, valleton, varleton, vasleton : diminutifs du mot valet.



  • Valer : Valoir, être bon, propre à servir, à secourir.



  1. Paradigme sémantique : synonymes/antonymes.




  • Par opposition : Sire, Seigneur, Roi, Maitre.




  • Vassal, Larbin, Laquais, Apprenti.



  • Chevalier, baron, prodom.



  1. Sens en contexte


Bases de données de la Bu de Rennes 2 hors-service (ou alors, je ne sais vraiment pas m’en servir)

En tout cas, je ne dispose pas d’exemples à proprement parler pour illustrer mon propos venant de ce site. Soit…



  1. Sources :


http://www.cnrtl.fr/etymologie/valet
http://www.lexilogos.com/francais_dictionnaire_ancien.htm
http://books.google.fr/books?id=361JAAAAMAAJ&pg=PA683&lpg=PA683&dq=valet+%C3%A9tymologie&source=bl&ots=WXq5hqrE2k&sig=6Tpv1uV-AVzYvbWmgCxtkHtgt7M&hl=fr&sa=X&ei=qIhnUqeFF6Oh0QXlxgE&ved=0CGkQ6AEwCTgK#v=onepage&q=valet%20%C3%A9tymologie&f=false
http://www.mediadico.com/dictionnaire/definition/valet

similaire:

Etude de vocabulaire en ancien français : Vallet iconFrançais a la liste du vocabulaire

Etude de vocabulaire en ancien français : Vallet iconFrançais général☐ français professionnel☐ français universitaire ☐ français jeune public
«activités» et qu’il notera les points de chaque équipe jusqu’à l’activité finale

Etude de vocabulaire en ancien français : Vallet iconApplication de la loupe odfln a l’etude du cas de madagascar gil...

Etude de vocabulaire en ancien français : Vallet iconAdresse : «adresse du bien» ancien locataire : «nom ancien locataire»

Etude de vocabulaire en ancien français : Vallet iconRésumé : Le problème de l'origine des comportements est ancien. Au...
«l'étude de l'instinct» (1971), a depuis longtemps préoccupé les observateurs de la nature et les chercheurs. Elle constitue évidemment...

Etude de vocabulaire en ancien français : Vallet iconIl y a un garçon. IL s’appelle Max. C’est un Américain. IL aime la...
«Je vais faire au moins deux amis aujourd’hui !» IL veut parler en français avec de jeunes Français

Etude de vocabulaire en ancien français : Vallet iconNotion de referentiel
«la trajectoire d’un point d’un mobile dépend du référentiel d’étude choisi» à partir de l’étude menée précédemment

Etude de vocabulaire en ancien français : Vallet iconEtude-baratoux com / mail : baratoux@etude-baratoux com
«à l'ami de Bordes de Fortage» (16,4 X 20 cm) et une montée en carte de voeux pour 1911 (4 X 11,3cm)

Etude de vocabulaire en ancien français : Vallet iconVocabulaire

Etude de vocabulaire en ancien français : Vallet iconVocabulaire – What do the following words mean ?








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
c.21-bal.com