* Culture & Loisirs Expositions & musées








télécharger 118.6 Kb.
titre* Culture & Loisirs Expositions & musées
page1/4
date de publication23.04.2017
taille118.6 Kb.
typeDocumentos
c.21-bal.com > loi > Documentos
  1   2   3   4
* Culture & Loisirs - Divers :

Soirée OPERA DE LYON. L’Opéra de Lyon se présente aux enseignants, en compagnie de Serge Dorny, directeur de l'Opéra national de Lyon, le lundi 24 février 2014 au CRDP de Grenoble.

15h00 : projection dans l’amphithéâtre du CRDP de l’opéra CLAUDE de Thierry Escaich sur un livret de Robert Badinter, d’après Claude Gueux de Victor Hugo, dans la mise en scène d’Olivier PY (Saison 2012-2013). La projection sera précédée d’une introduction.

17h30 : Intervention de Serge Dorny, qui répondra aux questions sur cette production et plus généralement présentera à la fois la politique de l’Opéra de Lyon en direction des jeunes (c’est l’opéra qui en Europe accueille le plus grand nombre de jeunes de moins de 25 ans), des scolaires, et présentera le prochain festival Benjamin Britten (Avril 2013) suivie d’un dialogue avec la salle.

Vous pouvez venir avec vos élèves : Claude Gueux est un texte bien connu des classes, et la DAAC pourra délivrer à la demande des Ordres de mission sans frais, cet après-midi étant assimilé à une formation.

Inscription au plus tard le mercredi 19 février. Il suffit de renvoyer par mail les informations suivantes : Nom – Prénom / Établissement / RNE (n° établissement) / Discipline / Élèves / Nombre / OM / CP et ville de l'établissement / Courriel.

Délégation Académique aux Arts et à la Culture Rectorat de Grenoble. 11 avenue du Général Champon 38000 Grenoble.

jean.chourry@ac-grenoble.fr

04 76 74 74 41 / 06 74 17 92 60
* Culture & Loisirs - Expositions & musées :

- La Pointe et l’Ombre. Dessins nordiques du musée de Grenoble. Exposition du samedi 15 mars au dimanche 9 juin 2014. En 2010 et 2011, le musée de Grenoble présentait un choix des plus belles feuilles, italiennes puis françaises, extraites de son cabinet d’art graphique. Dernier volet de la trilogie, l’exposition La pointe et l’ombre, consacrée au fonds des dessins nordiques, regroupera les feuilles hollandaises, flamandes et allemandes. Dans cet ensemble, le musée a sélectionné près de 120 dessins qui s’échelonnent sur près de trois siècles, du XVIe à la fin du XVIIIe siècle. En écho à l’exposition des dessins nordiques (qui compte une feuille du Maître), et grâce à un prêt exceptionnel du musée du Louvre, le musée présente un des chefs-d’œuvre de Rembrandt conservé en France, l’Autoportrait au chevalet datant de 1660. Ce sont surtout les dessins hollandais du Siècle d’or, le XVIIe siècle, qui sont à l’honneur dans cette sélection. Le chef-d’œuvre de la collection est sans aucun doute la feuille de Rembrandt, Figure d’un Oriental qui vient nous révéler le talent inimitable de cet artiste, qui sait en quelques traits de plume nous faire vivre ses personnages. L’École d’Utrecht, autour d’Abraham Bloemaert, est bien représentée et montre quelques raretés comme ce dessin de Gerrit van Honthorst, qui prépare une scène caravagesque, Joyeuse compagnie avec un joueur de luth. Les scènes de vie quotidienne ou les dessins d’animaux occupent un autre pan de cette sélection variée. Mais c’est surtout le paysage qui domine dans cet ensemble : paysages fluviaux, vues panoramiques de villes, vastes étendues de terre, ponctuées de quelques chaumières ou encore marines à l’atmosphère lumineuse. Jan Van Goyen, Peter Molyn ou Vigerus Witringa se sont ainsi donnés pour mission de décrire le spectacle sans cesse renouvelé de leur plat pays. D’autres artistes, comme Breenberg, Swanevelt ou Asselijn partent chercher l’inspiration à Rome où ils découvrent les merveil les de l ‘Antiquité et de la Renaissance. La lumière crue du Sud, la poésie des ruines, inspirent des œuvres délicates, traitées dans des lavis d’encre gris et brun, réalisées parfois après le retour des artistes dans les brumes du Nord. L’école flamande du XVIIe s’ouvre par un très beau de dessin de Frans II Francken, délicatement rehaussé d’aquarelle, montrant Salomé et Hérode. Jacob Jordaens, dans de grandes feuilles aux coloris subtils, est magnifiquement représenté par des scènes allégoriques et religieuses. Quelques scènes de genre, notamment de David II Téniers et quelques paysages délicats de Lodewijk de Vadder et de Gillis Neyts viennent rappeler que ces deux genres connaissent un essor considérable au XVIIe siècle et sont très prisés d’une clientèle bourgeoise et aristocratique. Plus disparate, la sélection de dessins allemands s’organise autour de plusieurs feuilles de l’école d’Augsbourg, dues au talent de Freisinger, Rugendas ou encore Ridinger, avec son étrange Rhinocéros. Le XVIIIe siècle s’illustre par un Autoportrait d’Anton Graff et une composition. DAAC Grenoble, le 15/02/2014.

http://www.ac-grenoble.fr/action.culturelle/blogWP/2014/02/15/exposition-la-pointe-et-lombre-au-musee-de-grenoble/?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=exposition-la-pointe-et-lombre-au-musee-de-grenoble
- Programme semestriel des châteaux de la Drôme. Pour les habitués, ce programme change un peu de forme, afin de s’adapter à l’enrichissement des actions des châteaux. Il présente, sur 6 mois, l’ensemble des offres proposées pour chaque château, sous leurs aspects visites et expositions, puis les spectacles vivants. DAAC Grenoble, le 13/02/2014.

http://www.ac-grenoble.fr/action.culturelle/blogWP/2014/02/13/programme-semestriel-des-chateaux-de-la-drome/?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=programme-semestriel-des-chateaux-de-la-drome
- Exposition WHITE. Autour du photographe Bohnchang Koo. Joost Baljeu / Gilles Balmet / Pierrette Bloch / Éric Bourret / Andreas Christen / Dadamaïo /Herman de Vries / Norman Dilworth / Pierre Gaudu / Étienne Hajdu / Olivier Mosset / Aurélie Nemours / Roman Opalka / Gérard Pascual / Giuseppe Penone / Ulrich Rückriem / A.Stella / Richard Tuttle /Ossip Zadkine. Exposition du 24 janvier au 30 mars 2014. Le musée présente en ce début d’année 2014 en collaboration de la galerie Camera Obscura, Paris, deux séries de photographies notamment « White » et « Vessel » du photographe coréen Bohnchang Koo né à Séoul (Corée du Sud) en 1953. Il vit et travaille à Séoul. Il est représenté par la galerie Camera Obscura, Paris.Cette sélection sera complétée par des œuvres du musée Géo-Charles notamment Gilles Balmet et Gérard Pascual, des artistes invités Pierre Gaudu, Éric Bourret, A.Stella et surtout une collaboration avec le musée de Grenoble pour le prêt d’œuvres importantes de ses collections. L’exposition est axée sur la thématique du blanc. Bohnchang Koo a étudié l’art et la photographie en Allemagne à la fach Hoch Schule de Hambourg durant six années. De retour en Corée, il est devenu un acteur important du renouveau de la photographie à la fois, comme historien et critique, et surtout comme artiste engagé dans une création coréenne florissante. Il ouvrira une librairie et une galerie consacrées à la photographie. Il travaille par cycle chacun déclenché par un événement biographique important ou parfois même anodin. On retrouve une culture et une poétique qui traversent toute l’œuvre de Bohnchang Koo: les liens avec la nature, l’importance des traces, leur ténuité, leur impermanence. Il est un amoureux des objets et développe un art subtil de la représentation du plein et du vide, de l’espace et de la lumière, une réflexion et une méditation silencieuse d’une esthétique incroyable. Musée Géo-Charles. 1, rue Géo-Charles. 38130 Échirolles. 04 76 22 58 63 ( musee-geo-charles@ville-echirolles.fr ) DAAC Grenoble, le 13/02/2014.

http://www.ac-grenoble.fr/action.culturelle/blogWP/2014/02/13/exposition-white-au-musee-geo-charles/?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=exposition-white-au-musee-geo-charles
- Expositions virtuelles de l'Imprimerie Nationale. L'imprimerie nationale propose sur ce site une plongée dans ses cinq siècles d'existence à travers des expositions virtuelles de documents inédits. Library & Information Science, le 12/02/2014.

http://www.scoop.it/t/sid-dmser/p/4015852267/2014/02/12/expositions-virtuelles-de-l-imprimerie-nationale
- Exposition « La grimace du monde » au couvent Sainte-Cécile à Grenoble du 13 février au 24 avril 2014. À Genève, Salon du Livre et de la Presse Ecrite du 29 avril au 4 mai 2014. Quand Bosch et Bruegel rencontrent Boucq, Druillet, Franquin, Hausman, Hergé, Hermann ou Vandersteen. Le fantastique, plus souvent du côté de l’Enfer que du Paradis, apparaît comme un état permanent de notre culture visuelle. Monstres hybrides, lumières de l’au-delà, apparitions, fureur ou fusion des éléments : ces ingrédients constitutifs de l’imaginaire fantastique ont traversé les siècles, suscitant tour à tour terreur, émerveillement, sidération, fascination chez le spectateur ou le lecteur. On les retrouve dans la peinture flamande du XVIe siècle comme dans la bande dessinée d’aujourd’hui. En réunissant une trentaine de chefs-d’œuvre flamands et autant d’œuvres majeures de la bande dessinée, l’exposition organisée par la fondation Glénat, « La Grimace du monde », propose un rapprochement entre ces deux formes d’art. Un face-à-face inédit pour tous les amateurs de fantastique. Ce couvent est le siège des éditions Glénat. Ces bâtiments du XVIIe siècle au cœur du quartier historique de Grenoble ont d’abord été le domicile des sœurs Bernardines, chassées en 1991 sous le Directoire. En 2009, les éditions Glénat s’y sont installées et y organisent depuis des expositions publiques (peinture, bande dessinée, photographie). La fondation d’entreprise Glénat est créée en 2012 pour valoriser les collections d’œuvres du groupe mais également participer à la diffusion de la création sous toutes ses formes. DAAC Grenoble, le 11/02/2014.

http://www.ac-grenoble.fr/action.culturelle/blogWP/2014/02/11/exposition-la-grimace-du-monde-au-couvent-sainte-cecile-grenoble/?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=exposition-la-grimace-du-monde-au-couvent-sainte-cecile-grenoble
- La Maison de la photographie Robert Doisneau invite les enseignants. Parcourir l'Europe orientale, cette Europe des langues baltes et slaves qui s'étend de l'Estonie à l'Ukraine en passant par la Pologne et la Biélorussie, c'est ce que propose...gratuitement, aux enseignants et à leurs élèves, la Maison de la photographie Robert Doisneau, de Gentilly. L'exposition "Le ciel était si bas" de Gérald Assouline est l'occasion rêvée de voyager, de partir à la découverte de cette Europe de l'ex-bloc soviétique, d'observer l'évolution du décor depuis la chute du rideau, de constater l'évolution des villes et la conversion des mentalités. Des visites et des ateliers sont offerts gratuitement aux enseignants et à leurs élèves, de la maternelle à la terminale. Et les classes de tout l'hexagone sont les bienvenues! L'offre n'est pas réservée aux seuls Franciliens. L'Expresso, le 11/02/2014.

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2014/02/11022014Article635276994328913078.aspx
- After Dark, pour visiter un musée de nuit grâce à un robot. L’été prochain, les internautes du monde entier pourront s’offrir une visite de nuit de la National Gallery of British Art de Londres, ou Tate Britain, en pilotant à distance des robots. Ce projet baptisé After Dark été imaginé par trois artistes qui ont vu leur idée récompensée à l’issue d’un concours organisé par la Tate Gallery. Tommaso Lanza, l’un des créateurs du projet After Dark, a répondu aux questions de Futura-Sciences. Futura-Sciences, le 11/02/2014.

http://www.futura-sciences.com/magazines/high-tech/infos/actu/d/robotique-after-dark-visiter-musee-nuit-grace-robot-52229/#xtor=RSS-8
* Culture & Loisirs - Théâtre :

Agenda. Théâtre "Les quatre jumelles". Texte de Copi. Mise en scène Sébastien Geraci. Compagnie La Troup'ment. Du 26 février au 1er mars 2014 à 20h30. Le 2 mars à 17h. Il y a deux sortes d'exils : l'intérieur et l'extérieur. Le troisième, c'est la mort." COPI Deux sœurs jumelles, Fougère et Joséphine Goldwashing, se retrouvent sans explication face à Maria et Leïla Smith, également jumelles. Dans un Alaska fantastique, lieu d'exil et d'expérimentation d’où l’on ne peut s'échapper, l’évocation de destinations rêvées ou de lieux de fuite ne fait que résonner dans le vide. S'ensuit une cascade de situations irrationnelles où les jumelles, condamnées à livrer un combat sans répit contre la nature, devront faire face à un paradoxe terrible : impossible d’exister seule, impossible de vivre à deux. Très vite, cette lutte devient un leurre, une chimère peu efficace pour masquer les véritables blessures… Un huis-clos qui ne tarde pas à laisser percer le drame derrière la farce potache. Pas de repère, pas de perspective pour canaliser l'ahurissante énergie de cette écriture où le rire se fait amer et la jubilation se teinte de gêne. Mais la comédie ne meurt jamais, la comédie, cette garce sublime qui s’accommode en toute pureté des misères humaines. Les Quatre Jumelles, une œuvre drôle et désespérée où se mêlent les thèmes forts de Copi : la mort, l'exil, la drogue et la solitude. THEATRE STE MARIE D'EN BAS. 38 Rue Très-Cloîtres. 38000 GRENOBLE. 04 76 42 01 50

http://culture.grenoble.fr/TPL_CODE/TPL_AGENDA/PAR_TPL_IDENTIFIANT/4684/160-theatre.htm
* Disciplines - ECJS :

Les jeunes aiment la "petite" politique. S'engager dans un parti ? Non. Mais signer une pétition ou acheter écolo, oui. C'est ce que révèle le sondage réalisé pour l'AFEV auprès de 500 jeunes de 15 à 30 ans. "Un jeune sur deux est intéressé par la politique", un taux qui augmente avec l'instruction. Ils ne sont pas très intéressés par les formes traditionnelles de la pratique politique mais manifestent, signent ou encore portent des autocollants... 8 sur 10 sont pour développer la culture politique à l'école. L'Expresso, le 13/02/2014.

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2014/02/13022014Article635278716314189959.aspx
* Disciplines - Eco-gestion/SES :

- Economie : C'est la reprise. Au cours du quatrième trimestre 2013, le PIB a augmenté de 0,3% dans la zone euro (ZE17) et de 0,4% dans l’UE28 par rapport au trimestre précédent, selon les estimations rapides publiées par Eurostat, l’office statistique de l'Union européenne. Au cours du troisième trimestre 2013, le PIB avait crû de 0,1% dans la zone euro et de 0,3% dans l’UE28. Pour la France la hausse est de 0,3% contre 0,4% pour l'Allemagne, 0,7% pour le Royaume Uni mais 0,1% pour l'Italie. La république tchèque, la Roumanie connaissent les progressions les plus fortes. L'Expresso, le 17/02/2014.

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2014/02/17022014Article635282178905740291.aspx
- Economie : La croissance revient. "Les indicateurs composites avancés (ICA) de l’OCDE, conçus pour anticiper les points de retournement de l’activité par rapport à sa tendance, continuent de montrer des signes d’amélioration de la croissance dans la plupart des économies avancées... Dans la zone euro dans son ensemble, comme en France et en Italie, les ICA continuent d’indiquer une inflexion positive de la croissance". L'Expresso, le 11/02/2014.

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2014/02/11022014Article635276994300832718.aspx
  1   2   3   4

similaire:

* Culture & Loisirs Expositions & musées icon* Culture & Loisirs Expositions & musées

* Culture & Loisirs Expositions & musées icon* Culture & loisirs Expositions & musées

* Culture & Loisirs Expositions & musées icon* Culture & Loisirs Expositions & musées
«Bienvenue dans l’espèce humaine» à la Maison des habitants de la Grive à Bourgoin-Jallieu

* Culture & Loisirs Expositions & musées icon* Culture & Loisirs Expositions & musées
«Toujours tout l’arc-en-ciel» (disait Breton). Pour qui s’intéresse aux moyens d’expression (à la littérature, la peinture, la musique,...

* Culture & Loisirs Expositions & musées icon* Culture & loisirs Expositions & musées
«100 ans : le Musée Savoisien fête son siècle». Nous vous remercions de confirmer votre présence avant le 10 février 2014 par courriel...

* Culture & Loisirs Expositions & musées icon* Culture & loisirs Musique
«Je fais le travail de Dieu», Bruno Meyssat répond que la finance n’est pas affaire divine, mais affaire d’hommes, donc affaire de...

* Culture & Loisirs Expositions & musées iconA. La culture comme éducation de l’homme par la société 7
«la culture, c’est ce qui reste quand on a tout oublié»1, et que l’on peut insister, comme le fait Nietzsche, sur le lien étroit...

* Culture & Loisirs Expositions & musées iconA. La culture comme éducation de l’homme par la société 7
«la culture, c’est ce qui reste quand on a tout oublié»1, et que l’on peut insister, comme le fait Nietzsche, sur le lien étroit...

* Culture & Loisirs Expositions & musées iconRubrique «Culture par culture» : le petit pois arborescence : 1ère...

* Culture & Loisirs Expositions & musées iconParc des Expositions de Paris Nord Villepinte








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
c.21-bal.com