Communique de presse








télécharger 10.6 Kb.
titreCommunique de presse
date de publication25.04.2017
taille10.6 Kb.
typeDocumentos
c.21-bal.com > loi > Documentos
                           COMMUNIQUE DE PRESSElogo2000

                            CFE-CGC CHIMIE

                      Jeudi 13 Septembre 2012
          Caoutchouc             

       Chimie - Pharmacie

       Plasturgie -Textile                                                                            

               Verre

                                                                       

   
  

Professeurs : avez-vous pensé à l’impact de vos prescriptions sur la santé des patients ?
Les professeurs Even et Debré déclarent aujourd’hui dans un livre de 906 pages que la moitié des médicaments ne serviraient à rien, et voudraient en faire un ouvrage de référence pour les patients. Souhaitent-ils à eux seuls se substituer à l’ensemble des organismes de contrôle de la santé en France ?
Il faut rappeler :


  • Que le fait d’émettre de telles recommandations peut conduire des patients à stopper brutalement leur traitement, entraînant chez eux des déséquilibres fondamentaux, et voire même des hospitalisations. Ce phénomène a d’ailleurs été constaté lorsque l’affaire du Médiator a été révélée au grand public, entraînant des diabétiques à arrêter leur traitement.




  • Les avancées thérapeutiques contribuent en permanence à une augmentation de l’espérance de vie des patients.




  • Les frais liés aux médicaments ne représentent que 18% des dépenses de santé en France.




  • Chaque jour 102 000 salariés de l’industrie du médicament mettent en œuvre toutes leurs compétences à la disposition des patients.




  • Dans un monde en crise économique, l’industrie pharmaceutique continue à investir en France, pour des médicaments indispensables. Ces derniers jours, Le Laboratoire Aguettant a annoncé un investissement de 22 millions d’€ sur son site de Gerland à Lyon (Laboratoire spécialisé dans des médicaments d’urgence), et le Laboratoire GSK un investissement de 31 millions d’€ pour la fabrication d’anti-thrombotiques, de vaccins et d’antibiotiques.



A la demande de Nicolas Sarkozy, les Pr Debré et Even avaient rédigé en janvier 2011 un « Rapport sur la refonte du système de contrôle de l’efficacité et de la sécurité du médicament », visant à élaborer le projet de loi sur le médicament, dont le texte a été voté le 29 décembre 2011.
Faut-il en conclure que le Professeur Debré, alors Député lors de la mise en place du texte de loi sur le médicament, n’a pas réussi à imposer ses propres idées devant le Parlement ?
 
Contact CFE-CGC : Isabelle FRERET

Représentante de la Branche Industrie Pharmaceutique

06.73.92.12.87

similaire:

Communique de presse iconCommunique de presse

Communique de presse iconCommunique de presse

Communique de presse iconCommuniqué de Presse

Communique de presse iconCommunique de presse

Communique de presse iconCommuniqué de presse

Communique de presse iconCommuniqué de Presse

Communique de presse iconCommuniqué de presse

Communique de presse iconCommuniqué de presse

Communique de presse iconCommunique de presse

Communique de presse iconCommuniqué de presse








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
c.21-bal.com