Programme cofinancé par l‘Union européenne Fonds européen de développement régional








télécharger 267.01 Kb.
titreProgramme cofinancé par l‘Union européenne Fonds européen de développement régional
page1/6
date de publication02.05.2017
taille267.01 Kb.
typeProgramme
c.21-bal.com > loi > Programme
  1   2   3   4   5   6

Programme cofinancé par l‘Union européenne - Fonds européen de développement régional
L‘Union européenne investit dans votre avenir

Liste des projets approuvés

Axe 1 – L’économie : accroître et promouvoir la compétitivité de l’économie interrégionale, soutenir l’innovation et favoriser le développement de l’emploi.
Mesure 1.1 – Soutien à l’innovation
Transtir II
Ce projet vise l’extension et le renforcement du réseau transfrontalier d’offre de service technologique aux PME/TPE relatif au soudage innovant par friction malaxage (FSW), avec une attention particulière pour les applications destinées aux matériaux à épaisseurs fines et sur les contrôles non-destructifs de la qualité. Cela devra permettre de renforcer et compléter la dynamique transfrontalière d'offre de services en FSW, de proposer une action prioritaire en matière de recherche technologique et d’étendre et intensifier le réseau Transtir.
Partenaire de projet:

1. Institut de Soudure (Lo)

2. Centre d’Etudes Wallon de l’Assemblage et du Contrôle des matériaux (W)

3. IZFP Fraunhofer Gesellschaft (SL)


COUT TOTAL

FEDER

1 087 337 €

543 668,50 €


COFORKO
Ce projet vise à intensifier la coopération forestière à l’échelle de la Grande Région afin d’améliorer les techniques de production et de valorisation des produits forestiers. Se concentrant notamment sur les sylvicultures d’arbre, le projet permettra une meilleure coordination des politiques locales de production et des moyens engagés dans le développement forestier, l’usage en commun des outils existants et l’établissement de canaux de communication et de collaboration permanents dans le but d’améliorer la rentabilité forestière.
Partenaires de projet:

  1. Forêt Wallonne asbl (W)

  2. Landesforsten Rheinland-Pfalz (RLP)

  3. Institut National de la recherche agronomique (Lo)

  4. Office National des forêts (Lo)

  5. Université Catholique de Louvain (W)




COUT TOTAL

FEDER

1 553 998 €

776 999 €


PARC SCIENTIFIQUE TRILUX- Coopération entre les sites de Trèves et d’Esch-sur-Alzette, phase 2 du projet
Le projet vise l’établissement et la promotion en commun du parc des sciences transfrontalier TriLux implanté à Trêves (Rhénanie-Palatinat) et à Esch-sur-Alzette (Luxembourg). TriLux proposera des prestations diverses aux PME et aux créateurs d’entreprise pour faciliter et renforcer leurs activités transfrontalières. L’objectif est, par exemple, de faciliter l’accès aux marchés des pays voisins et de renforcer la coopération pour des projets communs entre entreprises allemandes et luxembourgeoises. Les domaines de compétences suivants ont été définis pour les deux sites du parc scientifique germano-luxembourgeois : économie de la santé, technologies de l’information, techniques innovantes du bâtiment, publicité et design.
Partenaires de projet :

  1. Stadt Trier (RLP)

  2. Ville d’Esch-sur-Alzette (GDL)




COUT TOTAL

FEDER

870 000 €

435 000 €


TIGRE - Transfert de technologies et Innovation en Grande Région

Le projet vise à intensifier les coopérations transfrontalières entre entreprises et instituts de recherche de la Grande Région, à stimuler l’échange de bonnes pratiques et à appliquer les résultats de la recherche sur le plan économique. Des outils communs utiles à la valorisation économique de la recherche et au transfert de technologie seront développés. La complémentarité des opérateurs permettra de stimuler les coopérations entre entreprises et recherche dans l’ensemble des activités de valorisation économique de la recherche (ex. contrat industriel de recherche, brevet/licence, création d’entreprises innovantes etc.). Cela permettra d’améliorer les services existants et d’en créer de nouveaux qui prennent en compte les particularités transfrontalières.

Partenaires de projet:

  1. INTERFACE Entreprises-Université, Liège (W)

  2. Institut National Polytechnique de Lorraine (Lo)

  3. Universität des Saarlandes, Wissens- und Technologietransfer (WuT) GmbH (SL)

  4. FH Kaiserslautern, ITW Kontaktstelle für Innovation, Technologie und Wissenstransfer (RLP)

  5. Luxinnovation (GDL)

  6. Centre de Recherche Public Henri Tudor (GDL)

  7. IMG - Innovations-Management GmbH (RLP)


Partenaires méthodologiques :

  1. Wirtschaftsförderungsgesellschaft Ostbelgiens VoG (DGB)

  2. Université Paul Verlaine Metz (Lo)

  3. Nancy Université / Etablissement Public de Coopération Scientifique (EPCS) (Lo)




COUT TOTAL

FEDER

1 626 570 €

813 285 €


Corena - Formation d’un réseau régional de recherche et de développement sur le thème « Produits naturels régionaux - nouvelles substances actives pour la médecine et l’agriculture »




Le projet Corena a comme objectif de mettre en place dans la Grande Région un réseau transfrontalier de recherche et de développement pour créer un ensemble compétitif au niveau national et international dans le domaine des produits naturels et de leurs applications multiples. Le cluster d’excellence Corena réunira les expertises existantes en recherche, développement et commercialisation, créera des effets de synergie et les utilisera ensuite. De ce fait, les entreprises participantes en profiteront, et le paysage de la recherche sera mis en réseau, développé et relié au tissu industriel. L'existence de ce réseau devra se pérenniser et participer à la recherche et au développement de produits actifs issus de plantes locales pour être utilisés dans le domaine de la médecine (préventive) et de l'agriculture (biologique).
Partenaires de projet:

  1. Université Paul Verlaine Metz (Lo)

  2. Universität des Saarlandes (SL)

  3. Recherches scientifiques du Luxembourg asbl (GDL)


Partenaires méthodologiques :

    1. Laboratoire de Méthodologie RMN, Université Henri Poincaré, Nancy (Lo)

    2. Laboratoire de Spectrométrie de Masse et de Chimie Laser, Université Paul Verlaine, Metz (Lo)

    3. Laboratoire Agronomie et Environnement (LAE), ENSAIA-INRA, Nancy (Lo)

    4. Plant Advanced Technologies SAS (Lo)

    5. Laboratoire Lefèvre, Void (Lo)

    6. Laboratoire pharmaceutique Michel Iderne Strasbourg (Alsace)

    7. KD Pharma Bexbach (SL)

    8. Dr. Theis Naturwaren GmbH (SL)

    9. URSAPHARM Arzneimittel (SL)

    10. ENDOTHERM - Life Science Molecules GmbH (SL)

    11. Universität des Saarlandes, Medizinische Biochemie (SL)

    12. Biosphärenzweckverband Bliesgau (SL)

    13. Technische Universität (TU) Kaiserslautern, Biochemie (RLP)

    14. Centre de Recherche Public (CRP) - Gabriel Lippmann, Dép. Environnement et Agrobiotechnologies (GDL)

    15. Laboratoire National de Santé - Division de Toxicologie (GDL)

    16. GIGA Research Université de Liège (W)

    17. Laboratoire de Biochimie et Biologie cellulaire FUNDP (W)

    18. Laboratoires Ortis (DGB)


Partenaires associés :

1. ECOspray (UK)

2. BASF (Deutschland)

3. EPO-AG (Frankreich)


COUT TOTAL

FEDER

853 100 €

392 426 €


ALLEGRO – Technologie adaptive pour l'apprentissage des langues dans la Grande Région
Le projet a pour but de développer des outils sophistiqués pour un apprentissage interactif des langues étrangères. L'accent sera mis sur l'interaction langagière dans des situations quotidiennes ainsi que sur la compréhension orale et la prononciation des sons et des contours prosodiques qui n'existent pas dans la langue maternelle. Il s’agira, en outre, de mettre à disposition les outils développés sur le web afin de permettre leur utilisation par les enseignants et les apprenants. Par le biais d'une coopération scientifique transfrontalière, la recherche en ingénierie linguistique auprès des institutions impliquées doit être renforcée avec pour conséquence une visibilité internationale accrue.
Partenaires de projet :

1. Universität des Saarlandes

2. INRIA Nancy Grand Est

3. Supélec

4. Réseau d’apprentissage, DFKI


COUT TOTAL

FEDER

1 987 434,00 €

989 394,00 €

Mesure 1.2 – Appui aux actions collectives de développement

du tissu économique
REGIOWOOD
Au travers d'une coopération transfrontalière intensifiée, Régiowood veut favoriser le développement et la compétitivité de la filière forêt-bois au sein de la Grande Région. Ainsi, les 19 partenaires du projet travaillent à la mise sur pied d'outils communs permettant une meilleure connaissance de la ressource forestière et de sa mobilisation potentielle ainsi que des besoins en bois des entreprises. L'objectif est de permettre à l'offre et à la demande de mieux se rencontrer, de favoriser l'innovation en entreprise et d'amener l'ensemble de la filière forêt-bois vers une compétitivité accrue et une croissance durable.

 
Partenaires de projet:


  1. Valbois Ressources Naturelles (W)

  2. Société royale Forestière de Belgique (W)

  3. Fédération nationale des scieries (W)

  4. FEREF (W)

  5. Bois et Habitat (W)

  6. HoutinfoBois (W)

  7. Gipeblor (Lo)

  8. CRPF Lorraine-Alsace (Lo)

  9. ONF (Lo)

  10. Groupement des Sylviculteurs GSL (GDL)

  11. Landesforsten Rheinland-Pfalz (RLP)

  12. Département de Téledétection Universität Trier (RLP)

  13. FCBA Institut technologique Forêt Cellulose, Bois-Construction, Ameublement (Bourgogne, France)

  14. PLAB Pole Lorrain de l'Ameublement Bois (Lo)


Partenaires méthodologiques :

    1. Administration des Eaux et Forêts du Grand Duché de Luxembourg (GDL)

    2. Association des fabricants de pâtes, papiers, et cartons de Belgique (Cobelpa) (W)

    3. Fedustria Wallonie (W)

    4. GEPROFOR asbl (W)

    5. Ministère de la Région Wallonne – Direction des Ressources Naturelles et de l’Environnement – Division de la Nature et des Forêts (W)




COUT TOTAL

FEDER

4 790 616 €

2 395 308 €


NANODATA
Ce projet a pour objectif la mise en place pour la Grande Région d’une banque de données performante pour le secteur des nanotechnologies. Celle-ci doit tant fournir des informations sur les produits existants, les brevets, les procédures et les nouveautés relatives aux nanotechnologies que permettre d’approfondir les contacts entre les universités, les instituts de recherche et les entreprises, via une utilisation commune.
Partenaires de projet:

  1. Universität des Saarlandes (SL)

  2. Université Paul Verlaine-Metz (Lo)

  3. Interface Entreprise Université de Liège (W)

  4. Fachhochschule Kaiserslautern (RLP)

  5. Plastic Electronics Luxembourg S.à.r.l. (GDL)




COUT TOTAL

FEDER

700 193, 28 €

350 096, 64 €


EUREFI : Développer l’accès au financement transfrontalier des PME – PMI.

Par ses investissements, le fonds transfrontalier de capital à risque EUREFI, abondé par des cofinanceurs français, belges et luxembourgeois, vise une meilleure intégration des politiques d’investissements nationales et régionales.
Partenaire de projet:

  1. EUREFI INTERREG (Lo)




COUT TOTAL

FEDER

4 345 714 €

1 315 714 €


Mesure 1.4 – Soutien au développement de l’emploi

dans un contexte transfrontalier
ABILITIC 2 PERFORM
Par une détection précoce des besoins, le projet vise l’amélioration de l’offre et du potentiel des structures de formation localisées dans la Grande-Région et actives dans différents domaines. Il s’agit notamment de l’évolution des domaines de la gestion de l’exploitation des ressources naturelles, de la gestion financière et de la gestion et exploitation des systèmes d’information.
Partenaires de projet:

  1. Centre de recherches Public Henri TUDOR

  2. FOREM (W)

  3. IFAPME (W)

  4. Centre interdisciplinaire de formation de formateurs de l’Université de Liège (W)

  5. Ecole supérieure des affaires Namur (W)

  6. CFPPAR (Lo)

  7. Université Paul Verlaine (Lo)




COUT TOTAL

FEDER

1 477 527 €

733 671 €
  1   2   3   4   5   6

similaire:

Programme cofinancé par l‘Union européenne Fonds européen de développement régional iconTitre I : L’évolution juridique des Communautés européennes vers l'Union européenne
«Europe atlantique», quelques Etats européens, en nombre réduit (six), ont lancé «l'Europe communautaire». L’aboutissement actuel,...

Programme cofinancé par l‘Union européenne Fonds européen de développement régional iconLa Confédération européenne des syndicats (ces)
«dialogue social européen». Son actuel secrétaire général est John Monks, issu du Trade Union Congress

Programme cofinancé par l‘Union européenne Fonds européen de développement régional iconUnion europeenne allemagne

Programme cofinancé par l‘Union européenne Fonds européen de développement régional icon1 es, L et s l’Allemagne dans l’Union européenne

Programme cofinancé par l‘Union européenne Fonds européen de développement régional iconI. L’Union Européenne, acteur et pôle majeur de la mondialisation

Programme cofinancé par l‘Union européenne Fonds européen de développement régional iconPôle Régional d’Innovation et de Développement Economique et Solidaire
«Au service du futur, la Chimie de l’Innovation» Favoriser l’émergence de la «Chimie Raisonnée» : permettre le développement économique...

Programme cofinancé par l‘Union européenne Fonds européen de développement régional iconEn France et dans d’autres pays de l’union européenne,nous prenons...
Sla form + 4 000,00 Euros pour la fabrication du masque et du coude transparent

Programme cofinancé par l‘Union européenne Fonds européen de développement régional iconLe programme des journées de formation. Le programme de sciences...
«à remplir, par groupe» (Proposer un projet de répartition du programme par trimestre)

Programme cofinancé par l‘Union européenne Fonds européen de développement régional iconLe programme des journées de formation. Le programme de sciences...
«à remplir, par groupe» (Proposer un projet de répartition du programme par trimestre)

Programme cofinancé par l‘Union européenne Fonds européen de développement régional iconRecherches physiologiques sur la vie et la mort
Est réputée matière biologique […] toute matière contenant une information génétique qui est autoreproductible ou reproductible dans...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
c.21-bal.com