Le titrage acide-base








télécharger 20.78 Kb.
titreLe titrage acide-base
date de publication27.01.2017
taille20.78 Kb.
typeDocumentos
Le titrage acide-base
Description des étapes

 

Le titrage (ou dosage) est une méthode qui permet de connaître la concentration d'une substance en solution. C'est une méthode analytique qui utilise une solution de concentration connue (solution témoin). Souvent on l'utilise pour trouver la concentration d'une substance inconnue.

 

Dans une réaction de neutralisation, on combine un acide et une base qui forment un sel et de l'eau. La solution finale est neutre. Pour connaître le moment où la solution devient neutre, on utilise un indicateur acido-basique qui a la propriété de changer de couleur. On peut aussi utiliser un pH-mètre qui nous donnera une mesure exacte du pH à un moment précis.

 

Pour réaliser un titrage, on a besoin d'une burette, d'un erlenmeyer, d'un indicateur acido-basique au choix, d'une solution de concentration connue et d'une solution de concentration inconnue.


  1. On place dans la burette la solution de concentration connue.

  2. On place dans l'erlenmeyer une quantité prédéterminée de la solution inconnue. Par exemple si l'on dispose de 50ml de solution inconnue, on peut faire 2 essais à 25 ml.

  3. On ajoute ensuite quelques gouttes d'indicateur coloré dans l'erlenmeyer.

  4. En agitant doucement l'erlenmeyer, on laisse couler la solution de la burette dans celui-ci. On observe toute variation de couleur.

  5. Une variation de couleur de l'indicateur indique le point d'équivalence ou point de virage de la réaction. À ce point, le volume de la solution de la burette (ou volume de titrant) est le volume qui a réagit complètement avec la substance de concentration inconnue ( ou substance à titrer). On peut également utiliser un pH-mètre pour trouver le point de virage (ou point d'équivalence). À ce point, le pH devrait être de 7.

  6. On note le volume de la burette. Ce volume va nous permettre de trouver par calcul, la concentration de la solution inconnue.

  7. On recommence le titrage avec un deuxième essai.

 

***Indicateurs acido-basiques suggérés : phénol rouge, bleu de bromothymol, bleu de bromophénol, tournesol ou indicateur universel. La phénolphtaléine peut être utilisée aussi, mais le changement de couleur est moins évident pour les élèves.

Calcul de la concentration d'une substance inconnue avec des données de titrage.

 

Pour réaliser ce genre de calcul, on utilise la formule: CAVA = CB V B
CA est la concentration de l'acide

VA est le volume de l'acide

CB est la concentration de la base

VB est le volume de la base

 

Exemple:

On neutralise 25ml d'un acide de concentration inconnue avec 45 ml d'une base à 0,6 mol/L. Trouve la concentration de l'acide inconnu.
Données: VA = 25ml; VB= 45 ml et CB= 0,6mol/L

On cherche CA = ?
Solution :

On part de la formule de base CAVA = CB V B et on isole CA ce qui donne: dilution
En remplaçant par les données, on obtient: exemple4

 

**Note: S'assurer que les volumes mis dans la formule ont les mêmes unités (ml avec ml ou L avec L). C'est une source d'erreur importante.

Le titrage acide-base –Les courbes de titrage

 

On peut représenter graphiquement un titrage. On utilise des données de pH en fonction du volume de solution connue ajoutée. Il faut prendre des mesures de pH à intervalles très serrés ( à tous les 1ml ou 2ml) de volume ajouté. Lorsque l'on s'approche du point de virage, on note le pH à tous les 0,2 ml ajouté. Le point d'équivalence coïncide avec le point de virage. Sur le graphique, il correspond au centre de la portion du graphique où l’on a une variation considérable du pH pour l'addition d'une petite quantité de solution connue (solution étalon).

 

 

Exemples de courbes de titrage.

 

courbe1  courbe2 courbe3

Le titrage acide-base –Les indicateurs acido-basiques

 

On utilise un indicateur acido-basique pour déterminer le point de virage lors d'un titrage. Un indicateur est un colorant qui est sensible à la concentraion des ions H3O+. Il nous indique le pH de la solution. Les indicateurs acide-base sont généralement des acides faibles ou des bases faibles.
Le tableau ci-dessous donne quelques exemples d'indicateurs acido-basiques que l'on peut utiliser en chimie 30.
indicateur

similaire:

Le titrage acide-base iconUn acide et sa base conjugués constituent un couple acide/base noté ah / A– ou bh+ / B
«solution tampon» de pH=7,0 et tourner le bouton pH de façon à ce que l’appareil affiche cette valeur, à 0,1 unité près

Le titrage acide-base iconLa solution diluée s est titrée par une solution de soude de concentration connue
«Titrage pH-métrique de l’acide éthanoïque contenu dans le vinaigre et titrage colorimétrique d’une solution de Destop»

Le titrage acide-base icon2. Titrage de l’acide ascorbique par suivi pH-métrique

Le titrage acide-base iconAcide-Base Exercice : 1

Le titrage acide-base iconAcide-Base Exercice : 1

Le titrage acide-base iconExercices acide et base

Le titrage acide-base iconTd eq2 : equilibre acide base

Le titrage acide-base iconDosage acide- base indicateur

Le titrage acide-base iconAcide–base–dosage sujet 1

Le titrage acide-base iconTp de chimie (1°S) conductimetrie et reaction acide-base








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
c.21-bal.com