Constantes d'Équilibre et d'acidité de réactions acido-basiques








télécharger 37.3 Kb.
titreConstantes d'Équilibre et d'acidité de réactions acido-basiques
date de publication26.10.2017
taille37.3 Kb.
typeDocumentos
CONSTANTES D'ÉQUILIBRE ET D'ACIDITÉ DE RÉACTIONS ACIDO-BASIQUES
Les différents couples acido-basiques ne réagissent pas tous entre eux de façon identique. Certaines réactions sont violentes, d’autres sont plus modérées, d’autres ne se font quasiment pas. C’est la constante d’acidité, et surtout le pKa des différents couples, qui permet de caractériser un couple et de comparer la force relative des couples. On peut ainsi prévoir l’évolution des réactions acido-basiques.

1. Qu’est-ce que le produit ionique de l’eau ?

L’eau se comporte comme un ampholyte ;  elle joue respectivement le rôle d’un acide et d’une base dans les couples c:\users\user\appdata\local\microsoft\windows\temporary internet files\0019e8cf.bmp

La réaction d’autoprotolyse de l’eau met en jeu l’acide du couple c:\users\user\appdata\local\microsoft\windows\temporary internet files\0019e8e5.bmpavec la base du couple c:\users\user\appdata\local\microsoft\windows\temporary internet files\0019e8fb.bmp

Elle s’écrit : c:\users\user\appdata\local\microsoft\windows\temporary internet files\0019e909.bmp

Cette réaction est observée dans toutes les solutions aqueuses. Une très faible proportion des molécules d’eau réagissent entre elles en produisant des ions oxonium et hydroxyles. Il y a alors un équilibre.

La constante d’équilibre associée à l’équation de la réaction d’autoprotolyse de l’eau, notée Ke, est généralement appelée produit ionique de l’eau : Ke = [H3O+].[HO-].

Dans les solutions aqueuses, ce produit des concentrations en ions hydroxyles et oxonium reste constant à une température donnée.

Par exemple, à 25 °C, le produit ionique de l’eau vaut : Ke = 10-14.

Au produit ionique de l’eau, on associe une autre grandeur nommée pKe et définie par la relation : c:\users\user\appdata\local\microsoft\windows\temporary internet files\0019e90b.bmp, équivalente à : c:\users\user\appdata\local\microsoft\windows\temporary internet files\0019e90d.bmp

Par exemple, à 25°C, on a pKe = 14.

2. Comment calculer le pH d’une solution à partir de la concentration en ions hydroxyles ?

Pour retrouver le pH d’une solution à partir de la concentration de ces ions hydroxyles, on commence par rechercher la concentration des ions oxonium à l’aide du produit ionique de l’eau : Ke = [H3O+].[HO-].

On en déduit le pH à partir de la définition du pH : pH = - log10[H3O+].

Par exemple, pour une solution de soude de concentration 5,0 × 10-4 mol.L-1, on a : [HO-] = 5,0 × 10-4 mol.L-1.

Le produit ionique de l’eau à 25 °C donne : c:\users\user\appdata\local\microsoft\windows\temporary internet files\0019e90f.bmp

Et la définition du pH donne : c:\users\user\appdata\local\microsoft\windows\temporary internet files\0019e911.bmp

3. Comment définir la constante d’acidité Ka et son pKa ?

L’équation de la réaction d’un acide sur l’eau s’écrit : c:\users\user\appdata\local\microsoft\windows\temporary internet files\0019e913.bmp

Elle conduit à un équilibre.

On nomme constante d’acidité d’un couple acide/base, notée Ka, la constante d’équilibre associée à cette réaction : c:\users\user\appdata\local\microsoft\windows\temporary internet files\0019e8d1.bmp

Par exemple, la constante d’acidité du couple c:\users\user\appdata\local\microsoft\windows\temporary internet files\0019e8d3.bmps’écrit c:\users\user\appdata\local\microsoft\windows\temporary internet files\0019e8d5.bmp

À un couple acide/base, on associe une autre grandeur nommée pKa et définie par la relation : c:\users\user\appdata\local\microsoft\windows\temporary internet files\0019e8d7.bmp, équivalente à : c:\users\user\appdata\local\microsoft\windows\temporary internet files\0019e8d9.bmp

Par exemple, pour le couple c:\users\user\appdata\local\microsoft\windows\temporary internet files\0019e8d3.bmp, on aura à 25 °C : Ka = 1,8 × 10-5 et pKa = 4,75.

Un acide réagit d’autant plus avec l’eau que son Ka est grand (ou que son pKa est petit). Un acide est d’autant plus fort que son Ka est grand.

À l’inverse, une base est d’autant plus forte que le Ka du couple est petit (ou que le pKa du couple est grand).

4. Comment relier le pH et le pKa ?

Si l’on compare la formule de définition du pH, c:\users\user\appdata\local\microsoft\windows\temporary internet files\0019e8dd.bmp, avec l’expression de la constante d’acidité, c:\users\user\appdata\local\microsoft\windows\temporary internet files\0019e8df.bmp, on montre facilement la relation c:\users\user\appdata\local\microsoft\windows\temporary internet files\0019e8e1.bmpvalable pour tout couple acide/base.

Il en résulte que :

  • pour une solution de pH inférieur au pKa la forme acide est majoritaire ;

  • pour un pH supérieur au pKa la forme basique est majoritaire ;

  • pour un pH égal au pKa les formes acide et basique sont en quantités égales.

On résume ces informations sur un diagramme, nommé « diagramme de prédominance », indiquant l’espèce prédominante en fonction du pH de la solution :

c:\users\user\appdata\local\microsoft\windows\temporary internet files\0019e8e3.bmp

Par exemple, pour le couple c:\users\user\appdata\local\microsoft\windows\temporary internet files\0019e8cb.bmpde pKa = 9,2 :

c:\users\user\appdata\local\microsoft\windows\temporary internet files\0019e8e7.bmp

5. Comment calculer la constante d’équilibre d’une réaction acido-basique ?

Soit les couples acide 1/base 1 et acide 2/base 2 et la réaction associée : c:\users\user\appdata\local\microsoft\windows\temporary internet files\0019e8cd.bmp.

La constante d’équilibre associée à cette réaction s’écrit : c:\users\user\appdata\local\microsoft\windows\temporary internet files\0019e8e9.bmp

En la comparant avec les constantes d’acidité des couples mis en jeu, on établit la relation : c:\users\user\appdata\local\microsoft\windows\temporary internet files\0019e8eb.bmp

Comme par définition c:\users\user\appdata\local\microsoft\windows\temporary internet files\0019e8ed.bmp, cette relation conduit à : c:\users\user\appdata\local\microsoft\windows\temporary internet files\0019e8ef.bmp

ou plus simplement : c:\users\user\appdata\local\microsoft\windows\temporary internet files\0019e8f1.bmp

Par exemple, la réaction entre l’ammoniac et l’acide éthanoïque est : c:\users\user\appdata\local\microsoft\windows\temporary internet files\0019e8f3.bmp

Sa constante de réaction s’écrit : c:\users\user\appdata\local\microsoft\windows\temporary internet files\0019e8f5.bmpet vaut : c:\users\user\appdata\local\microsoft\windows\temporary internet files\0019e8f7.bmpc:\users\user\appdata\local\microsoft\windows\temporary internet files\0019e8f9.bmp

 

À retenir

  • La réaction d’autoprotolyse de l’eau s’écrit : c:\users\user\appdata\local\microsoft\windows\temporary internet files\0019e8fd.bmp

  • Le produit ionique de l’eau est : Ke = [H3O+].[HO-] ; il vaut 10-14 à 25°C

  • La constante d’acidité est la constante d’équilibre de la réaction d’un acide avec l’eau : c:\users\user\appdata\local\microsoft\windows\temporary internet files\0019e8ff.bmp

  • Le pKa d’un couple acide/base est défini par : pKa = - log10 Ka.

  • La constante d’équilibre associée à la réaction entre deux couples acide/base est : c:\users\user\appdata\local\microsoft\windows\temporary internet files\0019e8e9.bmp

  • On la calcule à l’aide d’une des relations : c:\users\user\appdata\local\microsoft\windows\temporary internet files\0019e903.bmpou c:\users\user\appdata\local\microsoft\windows\temporary internet files\0019e905.bmp

Copyright © 2006 rue des écoles / Magnard-Vuibert.

similaire:

Constantes d\Interrogation écrite : réactions nucléaires, constantes d’acidité

Constantes d\Réactions acido-basiques

Constantes d\TD: Réactions acido-basiques

Constantes d\TD: Réactions acido-basiques

Constantes d\Chap n°5 Les réactions acido-basiques

Constantes d\Acide-base; réactions acido-basiques (7,5 points)

Constantes d\I les transformations chimiques ne sont pas toujours totales, exemple...

Constantes d\Cours chimie chap 10 : solutions acides et basiques notion de ph...
«mesurer» cette acidité en définissant la notion de pH. Enfin, nous nous intéresserons aux réactions chimiques possibles entre ces...

Constantes d\Chapitre 1 : les réactions acido-basiques
«réactif limitant» est encore présent à l’état final, la réaction est dite non totale ou limitée et le symbole correspondant est...

Constantes d\Chapitre 6 Équilibres acido-basiques








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
c.21-bal.com