Veille media








télécharger 380.27 Kb.
titreVeille media
page6/19
date de publication19.01.2018
taille380.27 Kb.
typeDocumentos
c.21-bal.com > droit > Documentos
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   19

RELATIONS ARMENIE/TURQUIE/ AZERBAIDJAN



Ahmet Davutoglu: La sensibilité de l’Azerbaïdjan est importante pour la Turquie

B



AKOU - Le ministre turc des Affaires étrangères, Ahmet Davutoglu, a souligné mardi l'importance vitale pour la Turquie, de la stabilité, du bien-être, de l'avenir et de l'intégrité territoriale de l' Azerbaïdjan.

"Une Azerbaïdjan forte signifie une Turquie forte", a-t-il déclaré mardi à Bakou lors d'une conférence de presse conjointe avec son homologue azerbaïdjanais Elmar Memmedyarov.

"Personne ne doit avoir de doute sur la sensibilité de la Turquie à l'égard de l'Azerbaïdjan. Comme ce fut le cas durant l'histoire, nous serons toujours aux côtés de nos frères Azerbaïdjanais", a ajouté Davutoglu, en visite officielle dans la capitale azérie.

"Notre message à l'Arménie est clair et net: Il faut que le Caucase soit purifié des invasions et des tensions", a-t-il précisé.

"Il faut donc résoudre les problèmes cristallisés car ce sont comme des bombes prêtes à exploser. Dans cet optique, le problème du Haut-Karabakh doit être résolu le plus tôt possible et dans le cadre de l'intégrité territoriale de l'Azerbaïdjan", a-t-il ajouté.

M. Davutoglu a appelé le Groupe de Minsk et la commuınauté internationale à déployer un maximum d'efforts pour la résolution du problème du Haut-Karabakh.

Le Groupe de Minsk, opérant au sein de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), encourage la recherche d'une résolution pacifique et négociée entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan du conflit les opposant sur le Haut-Karabakh, enclave azerbaïdjanaise dans le Caucase sous occupation arménienne.

(ENV-CE)
26 Mayıs 2009 Salı -- 16:35:00

http://www.aa.com.tr/index2.php?option=com_haber&no_html=0&popup=1&habertab=2009&haber_id=199386&aauserid=
    1. ELECTIONS EUROPEENNES EN FRANCE



Sur le Net et par téléphone, Villiers dénonce les "mensonges" de Sarkozy

Par LEXPRESS.fr, publié le 26/05/2009 14:00 - mis à jour le 26/05/2009 14:11

Courant sous les couleurs de Libertas, le président du Mouvement pour la France, Philippe de Villiers, critique la vision européenne de Nicolas Sarkozy.

Le président du Mouvement pour la France (MPF), Philippe de Villiers, s'est targué mardi 26 mai du succès de sa campagne pour les européennes sur Internet et par téléphone contre "l'imposture" de Nicolas Sarkozy sur la Turquie et le "mensonge" sur "l'Europe protectrice".

"Quasiment un Français sur deux que nous appelons appuie sur la touche 1 (de son téléphone) pour choisir d'écouter le message de Philippe de Villiers", s'est félicité lors d'une conférence de presse le candidat souverainiste, qui se présente sous la bannière de Libertas au scrutin du 7 juin.

Il a indiqué qu'entre 6 et 10 millions de Français seraient appelés pour entendre son message, faisant de cette campagne par téléphone la première de cette ampleur pour une élection.

"650 000 visiteurs sont venus nous rejoindre" sur Internet, a aussi précisé Philippe de Villiers.

Il a de nouveau dénoncé le "mensonge facile à éventer" de Nicolas Sarkozy et de l'UMP qui font campagne pour que la Turquie ne rentre pas dans l'UE alors qu'ils se n'y opposent pas à Bruxelles.

Il a fustigé l'aide de l'Union européenne à ce pays avec les crédits de pré-adhésion. "Nous payons déjà 566 millions d'euros en 2009", a-t-il dit. Pour le seul développement rural turc, incluant l'aide aux producteurs de lait, "les contribuables français paient 96,2 millions d'euros cette année, comme si la Turquie était déjà dans UE", a-t-il calculé.

M. de Villiers a aussi dénoncé le fait que "les frontières de l'Europe ne sont pas contrôlées", prenant l'exemple de la kalachnikov utilisée lors de l'attaque d'un fourgon à La Courneuve qui, selon lui, "est arrivée d'Afghanistan, par l'Europe de l'Est".
http://www.lexpress.fr/actualite/politique/sur-le-net-et-par-telephone-villiers-denonce-les-mensonges-de-sarkozy_762935.html

Le Pen : « L'Europe est en train de ruiner la France !»

L



a rédaction - Bourdin & Co - RMC, le 27/05/2009

A quelques jours des élections, le plus anti-européen des candidats présente son programme. Interview de Jean-Marie Le Pen, tête de liste du FN dans le Sud-est.

Les sondages prédisent un taux de participation très faible (autour de 35%) pour l'élection Européenne du 7 juin prochain. Une abstention record que le député européen Jean-Marie Le Pen, Président du Front National et tête de liste de ce parti dans le Sud-est, attribue au pouvoir en place : « La présidence du gouvernement monopolise les antennes ; ce qui fait penser aux gens qu'après tout, ce qui se passe autour n'a pas beaucoup d'intérêt et que c'est là que ça se passe. C'est une faute contre la démocratie. En effet, on ne fait pas assez parler les leaders politiques et on ne fait pas assez de débats. Tout ça fait partie d'une volonté d'endormir un peu la vie publique. »

« L'euro-mondialisme, responsable de la crise »

Interrogé sur les enjeux de cette campagne européenne, et notamment sur le fait qu'elle soit pour ou contre Nicolas Sarkozy, le leader de l'extrême droite répond : « En partie, bien sûr, puisqu'il est le Président de la France. Mais nous, nous faisons campagne contre l'euro-mondialisme, que nous rendons responsable de la crise et du fait de laisser la responsabilité des actions gouvernementales à ceux qui les ont dirigées. N'oublions pas que monsieur Sarkozy est au pouvoir depuis 7 ans, et non pas depuis 2 ans, car il a été pendant 5 ans vice-Premier ministre, aussi bien à l'Intérieur qu'aux Finances, des responsabilités de premier plan. Et avec ce mondialisme, l'Europe est en train de ruiner la France ! »

« J'accuse Sarkozy de mentir sur la Turquie »

Rappelant son opposition ferme à l'entrée de la Turquie dans l'Union Européenne, Jean-Marie Le Pen explique : « Personnellement, j'aime bien ce pays, mais pas comme partenaire européen. La Turquie n'est européenne ni par la géographie, ni par l'Histoire, ni par les mœurs, ni par les coutumes. La prendre, c'est bien sûr obéir aux volontés du gouvernement américain. Et c'est ce que va faire monsieur Sarkozy, quoi qu'il dise. Je l'accuse de mentir, car dans le même temps où il nous dit qu'il est contre la Turquie, il fait sauter le seul barrage qui était efficace, à savoir le référendum. Et depuis, il a mis en route et il continue de subventionner des commissions qui préparent l'entrée de la Turquie. Donc, un beau jour, il nous dira : ça n'est pas de ma faute, moi j'étais contre mais la majorité des Etats de l'UE ont voté pour ; je ne peux pas faire autrement. »
http://www.rmc.fr/edito/info/79402/le-pen-leurope-est-en-train-de-ruiner-la-france/

Les faits du jour

26/05/2009 à 06h51

«Une solution finale pour la question tzigane» : le clip électoral du Parti National (NS), petite formation tchèque d’extrême droite raciste, à l’encontre de la communauté rome (300 000 personnes) a scandalisé nombre de citoyens tchèques. «L’euphémisme "solution finale" utilisé par les nazis visait à l’assassinat prémédité de millions de Juifs, de Roms, d’handicapés», a rappelé le secrétaire général du Conseil de l’Europe, Terry Davis. Le Premier ministre tchèque, Jan Fischer, a exprimé «sa profonde indignation». Une procédure a été ouverte après la plainte déposée par la télévision publique.

Le réseau Sortir du nucléaire - 840 associations - a interpellé hier les différentes têtes de listes sur le climat, l’énergie… Bulletin de note, selon Pierre-Emmanuel Weck, chargé de campagne du réseau : «Europe Ecologie et le NPA sont devant et quasi à égalité, les Verts étant plus réalistes et Besancenot plus fondamentaliste. Ensuite, le Modem est partagé entre le courant Jean-Luc Bennahmias, qui veut sortir du nucléaire à moyen terme, et Corinne Lepage, à long terme. Le PS est pro-nucléaire, embarrassé par les déchets, mais veut consacrer l’investissement européen sur les énergies renouvelables. L’UMP n’a pas répondu.»

Plus de quatre Français sur cinq se déclarent favorables au principe de la construction européenne, et 60 % déclarent se sentir à la fois Français et Européens, selon un sondage Eurobaromètre (réalisé du 28 avril au 5 mai auprès de 2 010 personnes) publié hier par la Commission européenne à Paris.

http://www.liberation.fr/politiques/0101569407-les-faits-du-jour
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   19

similaire:

Veille media iconVeille media

Veille media iconVeille media

Veille media iconI medium, media

Veille media iconDéfinition "intelligence économique"/"veille"

Veille media iconBulletin de veille sur l'information environnementale canadienne

Veille media iconIntelligence economique veille strategique etude documentaire – monographie du groupe

Veille media icon1S’inscire dans une démarche de veille mise à jour avril2013

Veille media iconN’hésitez pas à me solliciter si vous souhaitez recevoir une veille...

Veille media iconRechercher, analyser l'information Nature du travail
«bonnes pratiques de fabrication». Le responsable assurance qualité traque ainsi le moindre défaut, veille au respect des normes...

Veille media iconUne conférence de presse contre le gaz de schiste à l’Assemblée Nationale
«véritable force d’opposition qui sont aussi à la pointe en terme de veille juridique et scientifique sur le sujet»








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
c.21-bal.com